Tom Stanton : Drone Helicopter Hybrid

4
1895

Tom Stanton est un ingénieur qui se lance des défis techniques généralement très intéressants, et les relève avec des méthodes encore plus intéressantes. Le dernier en date, c’est un hélicoptère radiocommande brushless dépourvu de swashplate, ce plateau qui permet de piloter les pales du rotor principal. A la place ? Tom Stanton s’est inspiré de travaux menés à l’université de Penn State aux Etats-Unis.

Le principe ?

Les deux pales de l’hélice sont reliées, mais indépendantes, fixées avec des pièces en TPU qui permettent une rotation pour qu’elles prennent de l’angle. Comme provoquer cet angle sans swashplate ? Le mécanisme imaginé par les universitaires incline les pales selon que le moteur est en accélération ou en décélération. Avec l’aide d’un encodeur magnétique installé sous le moteur, il faut donc ralentir puis accélérer le moteur pendant une révolution pour faire varier sa vitesse, et ceci à 3000 tours par minute environ. Le reste de la magie est réalisé par la partie logicielle du contrôle de la vitesse du moteur. Un rotor de queue s’occupe de l’anticouple.

Et ça fonctionne ?

Oui, si l’on en croit la vidéo de Tom Stanton, qui a tout de même passé du temps à pratiquer des essais et des erreurs. L’hélicoptère est pilotable, même si son concepteur indique que le principe de fonctionnement s’accommode mal des vols nerveux. Théoriquement, la méthode permet d’inverser suffisamment les pales pour des vols en 3D, mais en pratique le mécanisme ne supporte pas les mauvais traitements. A quoi ça sert ? A la beauté du geste et de la prouesse technique…

4 COMMENTAIRES

  1. “il faut donc installer un électro-aimant capable de ralentir puis accélérer le moteur pendant une révolution pour faire varier sa vitesse”.

    Non, il a juste installé un encodeur magnétique sur l’arbre pour connaitre la position angulaire du moteur.
    Cela pour ensuite agir sur l’esc afin d’accélérer ou décélérer stratégiquement le moteur.

  2. Je dois dire qu’il me cloue sur place ce petit gars. Je trouve ca fascinant qu’un jeune gars se triture le neurone de cette façon pour la beauté de l’ingénierie. Il a quel age ? 25 ans?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.