ZOHD Drift FPV Version

6
1950

Le Drift de ZOHD est un motoplaneur radiocommandé assez classique, pilotable sur 2 axes (profondeur, ailerons), d’une envergure de 87,7 cm et d’une longueur de 68,8 cm. Son moteur est un brushless 1406 à 2600KV pour une hélice bipale (en 2S) ou tripale (en 3S) de 5 pouces, piloté par un ESC de 30A. Le stabilisateur et les ailerons sont animés par des servos de 4,3 et 8g. Il existe plusieurs versions dont une à monter soi-même, une version pré-montée et, sans doute la plus intéressante, une version FPV. Le fuselage contient la mécanique et l’électronique de bord : l’ESC, un contrôleur de vol ZOHD Kopilot Lite, et une caméra FPV, la ZOHD VC400 AIO.

La partie vidéo ?

La caméra VC400 AIO est un élément compact composé d’une caméra FPV 600TVL associée à un émetteur vidéo 5,8 GHz compatible avec 40 canaux et capable d’émettre à 0 mW (pitmode), 25 mW (le maximum autorisé en France), 200 mW ou 400 mW pour aller plus loin (là où c’est autorisé). Elle permet de réaliser des vols en immersion : la caméra est à l’avant de l’appareil, noyée dans l’EPP – mais avec 2 fentes pour assurer la ventilation. L’antenne est une petite polarisée solidaire du bloc caméra et émetteur. Elle indique en OSD les informations basiques (fréquence, puissance d’émission, tension de l’alimentation, durée d’alimenration et callsign).

La partie pilotage ?

La version FPV du Drift est livrée avec le contrôleur de vol Kopilot Lite. Malgré son qualificatif de Lite, il est capable d’assurer une stabilisation de l’appareil pour faciliter les vols. Cette aide au pilotage peut être désactivée – et réactivée – en vol pour mieux profiter de l’appareil et le pousser un peu plus loin. Il est aussi équipé d’un GPS qui offre une fonction de retour automatique au point de départ (RTH) et une géo-barrière pour éviter que l’appareil n’aille trop loin. Il n’y a pas besoin d’utiliser un PC Windows ou un Mac pour régler le contrôleur de vol. Evidemment, ses fonctions sont plus limitées que celles d’un contrôleur flashé avec Inav ou un autre firmware évolué.

Le prix ?

Les ailes et la queue, en EPP renforcé par des longerons, sont détachables pour faciliter le transport. Il faut encore ajouter un récepteur radio au Drift pour décoller, ainsi qu’une batterie. ZOHD recommande une Lipo 2S de 900 à 1500 mAh, ou une 3S de 800 à 1100 mAh. Pour rester sous la barre des 250 grammes, ZOHD indique qu’il faut se limiter à du 800 mAh en 3S. Le Drift FPV est un motoplaneur pour débutants, avec l’aide du contrôleur de vol débrayable, parfait pour des vols sympas, sans stress, en immersion. Il est proposé à partir de 117 € en précommande chez Banggood (sans le port, sans les taxes), le prix va augmenter progressivement jusqu’à 127 €. La livraison est prévue à partir du 6 juin 2020.

D’autres photos

6 COMMENTAIRES

  1. J’aime ! Un ensemble cohérent pour qui veut motoplaner à un prix raisonnable.
    Controleur de vol maison avec stab, GPS, OSD, on pourrait presque regretter le manque de l’axe de dérive…
    A quand la review @Fred ? 😉

  2. Malgré ce que laisse présager le nom, rien ne semble prévu pour installer une camera HD. Le prix est doux mais les images vont piquer…

  3. Le rayon d’action de l’émetteur vidéo pour le retour en FPV doit être certainement assez limite ( modèle vendu avec le drone) . Disons 200 m ? Espérons 500 m ?

  4. Enfin un modèle sous la barre des 250 grammes pour voler l’esprit serein et tranquille.
    J’espère qu’il existera une version RTF/FPV toute prête pour s’amuser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.