Des drones de Nokia pour la prévention des tsunamis

2
381

En 2011, la ville de Sendai sur la côte est du Japon a été frappée par un tremblement de terre, puis par un puissant tsunami. Il s’est passé 10 minutes entre la détection du tsunami et son déferlement. Un temps très court qui n’a pas permis aux services de sécurité civile de prévenir la population pour qu’elle se mette à l’abri. Pour disposer de moyens de communication plus efficaces, les autorités ont noué un partenariat avec Nokia en 2017. Plus précisément avec Nokia Drone Networks, qui opère des drones destinés aux missions en situation de crise, en tirant parti d’un réseau LTE privé.

Pourquoi privé ?

Parce la solution de Nokia est prévue pour rester fonctionnelle même si les réseaux de téléphonie mobile destinés au public ne fonctionnent plus. Les drones de Nokia sont en stand-by opérationnel. En cas d’alerte, leur mission est préprogrammée. Ils sont par conséquent activés à distance et effectuent leurs vols de manière totalement autonome. La tâche principale à Sendai, dans le cas d’une alerte tsunami, consiste de lancer très rapidement des essaims de drones munis de haut-parleurs puissants pour prévenir la population partout, y compris là où il n’y a pas de possibilité de placer des sirènes.

Caméras de surveillance

Les missions des drones de Nokia ne s’arrêtent pas à des fonctions de porte-voix. Dans les heures qui suivent les catastrophes, ils peuvent être utilisés, toujours à distance, pour détecter les personnes isolées, celles en danger immédiat et guider efficacement les premiers secours. Nokia s’appuie pour cela sur des caméras avec zoom et sur le Nokia Digital Automation Cloud. C’est un service de contrôle centralisé qui permet au Nokia Drone Networks de disposer d’outils distants pour éviter autant que possible de déployer du personnel des services d’urgence sur le terrain.

Source : Nokia Drone Networks
Merci à Erick pour l’info !

2 COMMENTAIRES

  1. Il y a une autre raison à utiliser une LTE privé pour les industrielles : ça permet de garantir la qualité du service !
    Si vous êtes derrière un car de collégien en train de regarder des vidéos 4k sur leurs smartphones, ils ne restent plus grand chose de bande passante sur l’antenne LTE.
    Sur un réseau privé, il n’y a que vous (abstraction faite des perturbations electromagnétiques) et vous gérez le débit comme vous le souhaitez… c’est ce que tout industriel devrait comprendre au lieu de vendre des clés LTE publique pour les drones …

  2. @khancyr c’est actuellement dans les tuyaux ,le problèmes c’est plus l’anfr qui bloque et le prix des coeur de réseaux en France. Maintenant Lte privé et 4g ,c’est pas le même chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.