TBS Tango II, le test

17
13221

L’écran

C’est un modèle monochrome OLED rétroéclairé d’une définition de 128 x 96 pixels. Avec ses dimensions de 2,4 x 1,8 cm, il est petit… comme un timbre poste, plus petit qu’une carte SD ! La bonne nouvelle ? Il est parfaitement lisible en pleine lumière. La moins bonne ? Il n’y en a pas si vous avez une bonne vue. Pour ma part, en revanche, il est trop petit, je dois faire des efforts pour distinguer les caractères, surtout ceux avec un fond blanc. Pourquoi TBS a-t-il fait le choix d’un écran si petit ? « Parce que la radiocommande est petite », assure Trappy. Sans doute. Mais ce qui est très probable, c’est que cet écran coûte surtout moins cher à l’achat, avec du stock, puisque c’est le même que celui du récepteur Fusion de TBS pour lunettes FatShark.

Le système d’exploitation

Il est prévu que ce soit OpenTX, qui jouit d’une excellente réputation, qui équipe les radiocommandes FrSky et certaines Jumper, et qui est très répandu dans le petit univers des FPV racers. Bref, c’est une valeur sûre. Mais il fallait des modifications à OpenTX pour tirer parti des particularités de la Tango II. TBS a donc choisi de faire cavalier seul avec une version modifiée d’OpenTX appelée FreedomTX. La promesse est de revenir à OpenTX dès que ce sera possible. Si vous êtes familier avec OpenTX, vous serez en terrain connu avec FreedomTX. Dans le cas contraire… disons que comme pour OpenTX, il faut passer un peu de temps pour apprivoiser toutes les fonctions – et il y en a beaucoup ! 

Réglages ?

Si vous venez d’une Taranis ou d’une Jumper, il est probable que vous deviez vous faire aux touches de la Tango II. La molette permet de passer en revue les écrans de surveillance des joysticks et boutons. Une pression longue sur cette molette permet de choisir un modèle, le dupliquer, réinitialiser les compteurs. La touche Exit permet de sortir de tous les menus. Une pression courte sur la touche Menu permet d’accéder aux réglages du module Crossfire intégré, au récepteur Crossfire de votre appareil s’il est branché. C’est dans ce menu que vous pouvez initier l’appairage (bind), régler le failsafe, choisir la puissance d’émission (25 mW, 100 mW, 250 mW), si la puissance doit être dynamique en fonction du RSSI. Il y a aussi l’option du choix du mode d’émission. Il est possible de passer en CE : je n’ai pas osé le tenter puisque sur les modules Crossfire amovibles, cela bloque l’émetteur en 25 mW. Je suis donc resté en réglage Open. Je ne voudrais pas être bloqué en 25 mW… quand je vais à l’étranger, ééééévidemment.

Réglages, suite ?

Une pression longue sur la touche Menu permet d’accéder aux réglages de la radiocommande, sachant que la touche Page permet de passer en revue les 6 pages de réglages. Une pression courte sur la touche Page permet de choisir le type d’écran de surveillance des joysticks et boutons, notamment pour vérifier que les courses des joysticks sont correctes. Et pour accéder aux réglages d’un modèle ? Il faut une pression courte sur la touche Menu, puis une autre sur la touche Page. La première est celle où vous choisissez le nom de l’appareil – elle est un peu différente de celle d’OpenTX. La touche Page permet de passer aux autres réglages, comme les entrées, les mixers, les interrupteurs logiques, les fonctions spéciales, des scripts LUA, la télémétrie. Là encore, si vous connaissez déjà OpenTX, tout ira bien. Si vous le découvrez… accrochez-vous et écumez le web pour des tutos. La plupart de ceux pour Taranis sont compatibles. Notez que la Tango II dispose d’instructions vocales, en anglais par défaut, mais que vous pouvez passer en français dans les menus. Pas mal !

D’autres réglages ?

Il est possible de mettre à jour la Tango II. Bien qu’elle dispose d’un module wifi, il n’est pas encore prévu que ce soit effectué sans fil, OTA (Over The Air). Il faut donc connecter la radiocommande à un PC Window ou un Mac avec un câble USB-C, et utiliser le logiciel Agent X. La connexion n’est pas toujours immédiate, il faut être patient quelques secondes avant que la Tango II apparaisse. Ou plutôt ses 3 modules, puisque l’application montre la Tango II, son module Crossfire et son module wifi… Agent X s’occupe des mises à jour et permet quelques réglages supplémentaires – ou redondants avec ceux accessibles directement sur la radio.

Les trims ?

Il n’y a pas de trims sur la Tango II. Avec les racers, ce n’est généralement pas un souci puisque les dérives parasites se corrigent dans le firmware des appareils, Betaflight et les autres. Mais si vous voulez tout de même trimmer, il faut faire une double pression rapide sur la molette. Vous passez en revue les trims pour les 4 voies à chaque double pression, la molette servant à choisir la valeur du trim. 

Thumbers et pinchers ?

Les Thumbers, ce sont les pilotes qui utilisent leurs pouce sur les joysticks. Les Pinchers, ce sont ceux qui pincent les joysticks avec l’index et le pouce. Il y a aussi les hybrides. Si si, ce sont ceux qui utilisent les pouces sur les joysticks, mais doublent avec l’index. Bonne nouvelle pour tous, y compris les hybrides, la Tango II s’accommodent à toutes ces méthodes de prise en main…

Les interrupteurs et Betaflight ?

Puisque la Tango II n’est pas équipée d’interrupteurs grand format et longs comme sur les radiocommandes classiques, il faut prendre le temps de réfléchir aux commandes dont on a besoin avant de les associer à un interrupteur. C’est simplement une question de feeling, mais je ne parviens pas à m’habituer à armer avec un bouton qui reste enfoncé. J’ai préféré utiliser l’interrupteur à 3 positions pour armer, associé à un bouton de simple pression pour ajouter un prearm, histoire de ne pas me faire surprendre. L’autre interrupteur me sert à choisir les modes Angle, Horizon et pas de mode (Acro). L’autre bouton à simple position (qui ne reste pas enfoncé) déclenche le buzzer. Ensuite le bouton à droite me sert à déclencher le Flip Over After Crash ou le failsafe, selon le type de machine. Evidemment, c’est à vous de choisir votre configuration, mais vous devrez passer par une petite étape de réflexion si vous venez d’une radiocommande classique…

Mode 2 ? Mode 1 ?

La Tango II est livrée en mode 2, c’est-à-dire gaz à gauche. Si vous êtes pilote en mode 1, vous pouvez effectuer la modification de manière assez simple. Il faut tout de même disposer d’un tournevis à tête hexa assez long, puisque certaines des 6 vis à retirer l’arrière sont logées assez profondément. Les deux grips caoutchouc se retirent facilement, la partie arrière de la radio se décroche une fois les 6 vis retirées. Ensuite, il faut ôter la batterie fixée avec un petit Velcro. Le manuel de la Tango II indique quelles vis tourner pour libérer le recentrage automatique et le forcer de l’autre côté. Il faut encore changer de place la lamelle qui gère la friction du joystick des gaz. Vous pouvez en profiter pour régler la tension de chaque voie. Là encore, le manuel est très explicite. Le changement de mode doit être terminé dans les réglages de FreedomTX, qui permet de choisir les modes 1, 2, 3 et 4. A noter que des ressorts plus mous sont fournis dans la boite. Eux sont un peu plus délicats à changer. 

>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

17 COMMENTAIRES

  1. Merci Fred pour ce test détaillé qui confirme que le buzz fait par la sortie de cette radio n’est pour moi pas justifié.
    Une grande partie des modélistes ne sont pas prêt à investir plus de 600€ pour une vingtaine de rx Crossfire.
    Ce qui est cool c’est que l’on trouve désormais des Taranis X9D à la pelle en occase dans les 100€ et des rx frsky à vil prix.

  2. mouis les materiaux et lecran on lair un peu moisi je trouve … le format est chouette mais cest helas tout
    jai limpression quil vaut mieux une xlite avec un module fr sky que la tango2

  3. Je reste avec ma T8sg v2 + qui n’est pas si grande après tout… et est compatible avec +/- tout… de plus venant de deviation TX et ayant essayé open TX, rien à faire, j’ai beaucoup de mal à m’habituer…

  4. Fidèle à ma Taranus X9D+ car upgradée gimbals et également avec du R9M .
    Certes l’écran est assez rédhibitoire et pas encore sous open TX… Mais vraiment tenté un jour… sur la génération 2.1 voir 2.2 😉
    Merci Fred pour ce test, toujours aussi qualitatif !
    Bon vol !

  5. Le Crossfire est bien mais il y a aussi le r9m côté frsky qui fonctionne tout aussi bien. La x-lite me permet d’avoir des rx xm+ pour la plupart de mes drones et le module r9m pour du mid/long range, le tout en alliant compacité/confort etc… là il faut avoir que du crossfire…

  6. Merci pour ton test ! Cependant il reste une question en suspens pour mon utilisation, en plus des racer j’ai aussi une aile et avions, a tu vue un réglage qui laisse a pensé qu’il est possible de les piloté ?

  7. @ Yannick : Oui, tu peux créer des profils avions, ailes, drones, ou même utiliser des profils existants importés d’une autre radio OpenTX, avec un minimum de modifs.

  8. Fred tu conseillerais quoi comme radio aujourd’hui ? Une sur laquelle investir et qui permette d’exploiter le range du système dji fpv ?

    Je revends ma radio
    Au final devoir régler que via les lunettes et donc avoir tout le système alimente et aussi ne pas pouvoir avoir de rx pour faire du vol à vue aura eu raison de mon achat de cette radio

    je voudrais investir convenablement.

    Merci.

  9. Punaise j’ai la loose…

    Tango neuve et elle refuse de s’allumer et quand je la branche sur un ordi ou un chargeur pas de led qui s’allume.

    T_T

  10. @ Bol2riz : Damn. Si tu as de quoi retirer les 6 vis à l’arrière, vérifie que le connecteur de la batterie est bien branché. Il semble que certains exemplaires soient sortis d’usine connecteur non branché…

  11. Oui c’est exactement ce qu’il y avait, je te remercie.

    Pour info, mis à part ce déboire (pour le moment) je trouvais que la radio faisait toc mais en vrai finalement elle ne fait pas jouet chinois du tout.

  12. Bonsoir à tous,
    Nous débutons, mon fils et moi, dans le monde du FPV et nous avons investi dans un nasgul5 V2 Analogique en nano rx
    Nous venons de recevoir la tango 2 pro et nous galérons pour appairer le drone avec la tango.
    Si quelqu’un connait un bon tuto, ou à le temps de nous expliquer la démarche 😉
    Merci par avance,
    Kerrian et Renaud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.