Fête des Lumières à Lyon : un arrêté et une brigade anti-drones

8
765
Les zones de protection drones vu avec le service Mach 7 Drone

La Fête des Lumières à Lyon, qui se tiendra du 5 au 8 décembre 2019, c’est un événement majeur qui attire un large public. Cette année, le préfet de la région Auvergne-Rhônes-Alpes P. Mailhos a pris un arrêté d’interdiction de la ville de Lyon par des drones (pas encore disponible en consultation au moment de la rédaction de ce post. Edit : toujours non disponible publiquement, mais j’ai pu y avoir accès). Lyon est une agglomération, une raison suffisante pour que les survols y soient interdits toute l’année. La Fête des Lumières a lieu de nuit, autre raison pour que les vols ne soient pas permis pendant les festivités. Sans oublier le probable survol de personnes. L’arrêté vient donc interdire ce qui est déjà interdit. Le but est très probablement de marteler le message. Est-ce que la mesure va dissuader d’éventuels candidats aux belles images aériennes nocturnes et illégales ?

Surveillance…

Le préfet a indiqué lors d’une conférence de presse que la gendarmerie du département allait mobiliser une brigade anti-drone spécialisée dans la répression des utilisateurs de drones. Les récalcitrants seront donc dans la ligne de mire de « ces unités [qui] brouilleront les drones pour les rendre inopérables ». L’avantage, depuis que la réglementation impose l’enregistrement des appareils de plus de 800 grammes, on saura retrouver et punir un pilote contrevenant. Ou pas.

Source : la préfecture Auvergne-Rhônes-Alpes

8 COMMENTAIRES

  1. Eh bien j’ai rien dit, il y a bien un NoTAM pour interdire le vol de drones au-dessus de la ville (ZIT), mais autorisant le vol des drones d’État (NoTAM LFFA R3290/19).
    Ça fait riche…

  2. “L’avantage, depuis que la réglementation impose l’enregistrement des appareils de plus de 800 grammes, on saura retrouver et punir un pilote contrevenant. Ou pas.”
    Et si le pilote n’a pas enregistré son engin?
    Dans ce pays, on imagine se protéger avec des tonnes de paperasse, que les contrevenants ne lisent jamais.
    Pauvre France…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.