Une attaque de drones à Paris déjouée par le FBI et les autorités hollandaises ?

11
9416

Un attentat était-il prévu à Paris le 31 décembre 2018 avec l’aide de drones ? C’est ce que laissent entendre le quotidien néerlandais De Telegraaf et le site Crimesite. Il semblerait que le FBI américain ait prévenu les autorités néerlandaises de la préparation d’un attentat à Paris durant le feu d’artifice du 31 décembre 2018 « pour profiter du bruit ambiant ». Abdul Ü., un étudiant de 24 ans de l’université technologique de Delft, natif de Vlaardingen et d’origine turque, est suspecté d’avoir planifié des attaques avec des drones armés lors de discussions sur le logiciel Telegram. Il aurait tenté d’embrigader 15 autres personnes pour lancer les attaques en simultané. L’étudiant aurait aussi téléchargé des vidéos de propagande et des scènes de violences djihadistes.

En détention

Les autorités néerlandaises le considèrent comme un membre d’Al-Qaida qui aurait effectué au moins un voyage en Syrie. Aucune arme ni aucun explosif n’ont été retrouvés à son domicile, ni de préparatifs pour rejoindre Paris. Pourtant il est incarcéré dans la prison de Vught, en Hollande, dans une section anti-terroriste. Son avocate, Kate Lans, réfute les accusations sans vraiment apporter d’éléments concluants. Vraie information, fake news, attentat déjoué ou fausse alerte ? Allez savoir…

Sources : De Telegraaf et Crimesite via DroneDJ

11 COMMENTAIRES

  1. Bref, on sait rien…mais pourquoi en parler ???
    Ça ne ressemble pas a ce blog. On dirait BFM la, et c est pas un compliment…

  2. @ paskal 441 : Ce n’est pas la première fois ni la dernière que des infos concernant des activités illégales pour lesquelles il n’y a pas de confirmation sont traitées ici. C’était le cas des survols de Paris, de centrales, de prisons, de Gatwick, etc. Ce n’est pas une raison valable pour faire l’autruche et zapper, tant qu’il y a le recul suffisant.

  3. merci fred pour l’info .
    tu devrais stopper les commentaires , ça sert à rien et ça éliminerait les mauvaises langues qui elles , nuisent au site .
    Moi quand j’aime pas , je passe mon chemin.

  4. Il faut vraiment que les événements et sites à risque se dotent de technologies comme celle de CERBAIR…. Nous pouvons détecter, caractériser et neutraliser les liens RC dans une bulle de protection autour de notre capteur.

  5. > Il faut vraiment que les événements et sites à risque se dotent de technologies comme celle de CERBAIR

    Quid d’une attaque en mode autonome où le drone continue sa mission même s’il n’y a plus de lien RC ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.