Salon du Bourget 2019, les dérogations obtenues par la FFAM

10
827

Je vous en parlais dans ce post fin avril 2019, l’espace aérien dans la région parisienne est partiellement interdit de vol du mercredi 12 juin au dimanche 23 juin. Les dates et horaires exacts sont mentionnés dans le post. J’y avais indiqué que certains clubs localisés pouvaient faire l’objet d’une dérogation.

C’est le cas !

Un document de la FFAM mentionne la possibilité de pratiquer des activités d’aéromodélisme dans la ZRT bleue (voir le graphique). Elle requiert le respect de plusieurs requis : un contact téléphonique en début et fin d’activité, assortie de l’obligation de rester joignable pendant les vols, des évolutions en vue directe de l’opérateur (donc pas d’un observateur), à 50 mètres de hauteur maximale. Parfait.

One more thing!

A ces requis s’en ajoute un dernier. Il est mentionné en rouge : « aucun vol de drones multimoteurs n’est autorisé ». Eh oui. Je voulais commenter, demander à la FFAM d’où venait cette notion de « drones multimoteurs ». Et puis non, finalement, no comment.

10 COMMENTAIRES

  1. Je ne sais pas d’où la FFAM sort cela (multimoteurs), le SUP-AIP n’en parlant pas.
    Par contre, il est clairement indiqué que tout vol d’aéromodélisme et tout vol d’aéronef sans personne à bord est interdit (sauf accréditation C2A2) dans les ZRT et ZIT.

  2. @ fred1 : la FFAM est supposé defendre les intérêts de tous les modélistes, mais à l’évidence elle pratique uen sélection. Ils nous ont déjà fait le coup pour les hélicos. Ils vont nous rejouer le ‘on nous l’ as imposé sinon on n’avait aucune dérogation’. Ce n’es pas la première fois et pas la dernière…

  3. Ben oui. Si tu veux voler dans la ZRT en club là où c’est autorisé d’habitude, tu peux faire une demande à la C2A2, qui te donnera une accréditation.

  4. @ fred1 : OK, super intéressant, je vais donc tenter le coup ! Je vais en parlé a mon président avant par correction… Merci !

  5. C’est intéressant cette (nouvelle?) appellation officielle.
    Mon quad racer sans gps, n’est pas un drone donc .. ça passe ?
    Et les avions avec gps et deux moteurs, ca passe ?
    Ou en fait c’est juste pour dire : interdit les.DJI !

  6. Cela partait d’un bon sentiment, limiter les restrictions de vol durant le salon.. et on voit ainsi apparaitre une nouvelle catégorie, “les drones multimoteurs” ?
    KEZACO ?
    depuis des années on nous explique, le ministre,les militaires, la FFAm que l’on ne peut pas distinguer les aeromodeles des “drones”, et dans ce document visé par les autorités militaires (elles ont le dernier mot) et civiles, on distingue des catégories de façon fort imprécises..
    A défaut d’être du grand n’importe quoi, c’est avec ce genre de décision que l’on montre l’incohérence de notre administration. Pourquoi interdire de vol les drones multimoteurs ? un monomoteur a voilure fixe équipé d’une camera et d’un autopilote peut voler ? un quad piloté a vue sans camera ni autopilote (un hélico a 4 rotors..) n’est pas autorisé a décoller ?
    Cela rappelle un arrêté préfectoral qui interdisait le transport de drones dans les véhicules automobiles en fin d’année en région parisienne…
    Quand on arrêtera d’éditer des documents uniquement pour sortir le parapluie, on aura progressé..

  7. Pour moi la ffam reste dans l’idée que les vols de loisir se pratique sur un terrain et nulle part ailleurs. Quand ils auront compris que la courbe d’inscription de leur base de pilote ne cessera de chuter parce que le vivier de moustachu s’épuise naturellement, ils redresser ont la barre mais ce sera trop tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.