Incident de Gatwick, le retour

9
1937
Le système Drone Dome de Rafael ADS déployé sur les toits de l’aéroport de Gatwick

Voici un nouveau rebondissement dans l’incident de Gatwick (voir ici), qui a désormais sa page Wikipedia. Les survols présumés de drones, qui ont déclenché une belle pagaille fin 2018 avec plus de 1000 vols annulés, font à nouveau parler d’eux. Selon l’Evening Standard, qui cite des sources au Whitehall (le gouvernement et le ministère de la Défense), la police suspecte un employé ou un ex-employé de l’aéroport. Selon cette source, le pilote « connaissait les angles morts de l’aéroport, où son drone ne pouvait pas être touché. C’était clairement quelqu’un qui connaissait très bien Gatwick, quelqu’un qui y avait travaillé. Cela pourrait être un employé mécontent ». A titre d’information, le Evening Standard est un quotidien fondé en 1827, dans le même giron que le Daily Mail, racheté en 2009 par le russe Alexander Lebedev et passé en gratuit la même année.

Une autre version

Richard Gill, Drone Defence

Celle-ci est rapportée par la BBC. Elle cite un ancien officier de l’armée, Richard Gill, qui assure que l’incident de Gatwick est une attaque, et qu’elle a été « très bien préparée ». Il a ajouté que  la « difficile détection » était probablement due au fait qu’il s’agissait de « drones construits plutôt que de machines prêtes à voler ». Notez que Richard Gill est à la tête de Drone Defence, une entreprise spécialisée dans la détection de drones et d’équipements de brouillage. Questionnée au sujet des vidéos des drones de Gatwick, la police du Sussex a indiqué que « la qualité des vidéos était insuffisante, en raison de l’heure et de la distance ».

Ce qu’on en pense ?

Malgré les affirmations de la police du Sussex, qui assure avoir recueilli de nombreux témoignages dignes de confiance, malgré la source gouvernementale mystérieuse, rien ne permet de conclure à un réel vol de drone. Il n’existe aucune image du ou des appareils, malgré plusieurs vols présumés, et les équipements sophistiqués qui ont été déployés sur le terrain n’ont pas permis d’obtenir plus de preuves. Par ailleurs le business de détection et de neutralisation des drones profite de ce fait-divers. Cette nouvelle explication de l’incident de Gatwick ne repose pas plus sur une source fiable que les précédentes. Voilà pourquoi l’aiguille de notre détecteur de bullshit est en zone rouge…

La réglementation anglaise évolue

L’emprise d’un aéroport avec une piste >1200m en France (extrait du guide de l’aéromodélisme)

Peu importent les raisons, peu importe que des drones aient survolé Gatwick ou pas : le chaos créé par cet incident a mené à un renforcement de la réglementation au Royaume-Uni, notamment de l’extension de l’emprise des aéroports. En effet, à partir du 13 mars 2019, l’interdiction de survol couvrira un rayon de 5 kilomètres autour des pistes – la distance était de seulement 1 kilomètre jusqu’à présent. Cela reste moins qu’en France, puisque les aéroports dotés d’une piste de plus de 1200 mètres y sont protégés par une emprise de 10 kilomètres (avant et après la piste).

Sources : Evening Standard et la BBC
Merci à Oliver pour l’info !

9 COMMENTAIRES

  1. j’apprécie beaucoup ton détecteur, il résume bien “l’evenement”. La bonne question : a qui profite le crime ?
    la réponse est dans l’article…

  2. je complete, mr Gill est très informé semble t’il, il affirme mais il apporte des preuves de ses propos ? très facile d’aligner des mots, tout le monde peut le faire, mais les preuves ou les arguments ou sont ils ? ou est la vérification des faits ? Je suis assez fatigué des déclarations péremptoires, non argumentées de “spécialistes” désintéressés de surcroit 😉 C’est pour cela que j’apprécie Helicomicro qui sait garder la bonne distance et relate a chaque fois les sources des infos avec un soupçon de scepticisme qui me semble la base du travail de redacteur.

    Principes du journalisme. Ce que les journalistes doivent savoir, ce que le public doit exiger
    [The Elements of Journalism] Bill Kovach , Tom Rosenstiel
    Collection Folio actuel (n° 160), Gallimard

    Quels sont les principes clairs au fondement du journalisme et dont les citoyens sont en droit d’attendre le respect, pour vivre en êtres libres et autonomes?
    1. S’astreindre au respect de la vérité.
    2. Servir en priorité les intérêts du citoyen.
    3. Par essence, vérifier ses informations.
    4. Conserver son indépendance à l’égard de ceux dont on relate l’action.
    5. Exercer sur le pouvoir un contrôle indépendant.
    6. Offrir au public une tribune pour exprimer ses critiques et proposer des compromis.
    7. Donner intérêt et pertinence à ce qui est réellement important.
    8. Fournir une information complète et équilibrée.
    9. Obéir aux impératifs de sa propre conscience.

  3. RhooooôôôôÔoo Lol, le partie pris du gars! l’impartialité de son avis…! Faudrait leur faire remplir et publié à coté les déclaration d’intérêt de ce genre d’expert!

    Qqu’un peux m’expliquer en quoi un DJI est plus repérable qu’un DIY ?
    hors led, la techno est quand même très largement similaire…..

  4. L’agrandissement de la zone à 5 km va surement dissuader les terroristes et les malveillants qui par définition sont très respectueux des règles , Voilàaa une idée qu’elle est bonne (dirait Colluche)!!

  5. Super, on entre dans la phase de la théorie du complot.

    1) Il y a des ovnis!
    2) Si si je vous assure des milliers de témoins.
    3) Bon aucune photo, juste des fake avérées.
    4) Normal c’est un complot des Illuminati assistés par d’ancien espions Russes.
    5) De toutes façon les drones, c’est comme les radiations, on va les stopper net à la frontière avec notre nouvelle loi.

  6. @ Eric :
    En l’occurence, c’était bien un (des) OVNI(s) à Gatwick. Et ça, c’est surement la seule certitude du dossier.

  7. Un OVNI oui hehe 🙂
    Quoique il se pourrait qu’il n’y ai jamais rien eut: une fausse alerte au drone comme il y a de fausses alertes a la bombe. Et les témoins auraient par la suite vu le drone de le police ou des oiseaux profitant d’un espace aérien devenu tranquille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.