UrUAV 6 in 1 Pro-Charger, le test

4
949

Le nerf de la guerre, pour voler longtemps avec des Tiny Whoop, c’est de pouvoir charger des batteries. Plein de batteries. Encore des batteries. Toujours plus de batteries ! C’est ce à quoi est destiné ce chargeur de UrUAV. En effet, il est capable de recharger jusqu’à 5 batteries simultanément, en utilisant comme source d’énergie une grosse batterie. De quoi être autonome et se lancer dans des vols endiablés à l’heure du déjeuner, même sans prise de courant à proximité.

Tour du propriétaire

Le 6 in 1 Pro-Charger mesure 8,3 x 6,2 x 2,5 cm, pour un poids de 91 grammes. En façade avant, on trouve un écran de 1,8 pouce (4,5 cm) de diagonale. Juste en dessous figurent les 3 boutons qui permettent de piloter l’interface. L’alimentation se trouve à l’arrière, sous la forme d’une prise XT60. A côté, c’est un connecteur USB en sortie de 3 A. Les prises de charge se trouvent sur les côtés : les 1 et 2 à gauche, le 3 à l’avant, les 4 et 5 sur la droite. Pour alimenter le chargeur, il suffit de brancher un alimentation sur la prise XT60, entre 6 V et 20 V, avec une batterie de 2S à 4S ou une alimentation secteur (avec une prise XT60).

L’écran ?

Une fois alimenté, le boitier allume l’écran. C’est un modèle couleur qui affiche la tension de l’alimentation en entrée, ainsi que 5 lignes qui correspondent aux 5 slots de charge. Sur une ligne, la première mention indique le type de batterie, la deuxième sa tension, la troisième l’état de charge (vert indique la fin de charge, rouge indique une charge en cours), la quatrième et dernière le courant de charge. D’un coup d’œil, vous savez où en sont chacune des batteries connectées au chargeur. L’écran s’éteint tout seul au bout de quelques secondes pour réduire la consommation.

Réglages de la charge

Une pression longue sur le bouton Dec permet d’accéder aux réglages de la charge. Chaque connecteur est réglable de manière indépendante. Parmi les types de batteries, vous pouvez choisir les Lipo classiques (4,2 V), les LiHV (4,35 V), et les LiIo (Lithium-Ion). Ensuite vous pouvez choisir le courant de charge, entre 0,1 A et 1 A. Pour mémoire, vous pouvez charger des batteries 1S de type Tiny Whoop en 1C, mais aussi 2C ou 3C sans qu’elles n’en souffrent.

Ca veut dire quoi ?

Avec une Lipo 1S de 300 mAh, vous chargez en 1C avec un courant de charge de 0,3 A, en une heure environ. Si vous préférez une charge plus rapide, passez en 3C avec un courant de charge de 0,9 A. Avec une 180 mAh, chargez en 1C avec un courant de charge de 0,2 A, en 3C avec un courant de charge de 0,5 A.

Réglages des paramètres

Une pression longue sur le bouton Inc donne accès aux réglages du chargeur. Le premier est l’intensité du rétro éclairage, le deuxième est l’activation ou pas de la voix. Peut-être faut-il précharger des fichiers de sons ? En tous cas ce paramètre n’a eu aucun effet lors de mes tests : le chargeur n’a pas daigné de me parler. Ni sonner en fin de charge. Le troisième paramètre est l’activation (ou pas) du port de charge en USB (QuickCharge 3). Le quatrième permet d’indiquer la valeur sous laquelle le chargeur prévient que la tension de l’alimentation est trop faible. Elle est matérialisée par une couleur rouge, ce qui permet de ne pas risquer d’endommager votre Lipo source. Le paramètre Sleep est destiné à choisir la durée avant l’extinction de l’écran, entre jamais (toujours allumé) et 4 minutes, par paliers de 10 secondes. A l’usage, la précision de ce timer n’est pas formidable. A noter que les paramètres sont mémorisés, même lorsque l’alimentation est débranchée.

Et ça fonctionne ?

Oui, je n’ai pas noté de souci particulier pendant la charge. Le boitier chauffe peu, les indicateurs de charge sont plutôt efficaces. Il est capable de charger les batteries Lipo classiques et les LiHV, y compris en mixant les 2 types sur les 5 connecteurs. En fin de charge, les batteries sont proches du 4,2 V et du 4,35 V (selon les modèles).

Ce que l’on peut regretter ?

Peut-être que l’appareil ne permette pas de mesurer la résistance interne – mais cela n’a pas grand intérêt avec des batteries qui dépassent difficilement les 40 cycles. Ou encore qu’il ne permette pas la décharge pour le stockage – mais cela aurait nécessité un ventilateur pour dissiper la chaleur.

Faut-il l’acheter ?

Oui ! Ce chargeur cumule les points forts : il est compatible Lipo et LiHV, il offre 4 types de connecteurs, il est alimenté en XT60 donc potentiellement totalement autonome si vous disposez d’une grosse batterie 3S ou 4S, il permet de régler le courant de charge, et il offre un écran de contrôle couleur efficace. C’est donc un accessoire parfait pour accompagner des nano multirotors. Y compris et surtout pour les pilotes compulsifs de Tiny Whoop 1S (ou deux fois 1S) qui acceptent mal de rester au sol par manque de batteries chargées. Cerise sur la Lipo, son prix est très léger : la boutique Banggood chez qui je l’ai acheté le propose à 15 € (avec le port mais hors taxes).

EDIT : Attention, il semble que certaines séries soient mal câblées sur les prises mCX (les Lipo à connecteur petit format, Micro JST 1.25). L’indice est une tension inférieure à 1V sur l’écran. Le résultat, c’est que le chargeur vide ces batteries au lieu de les charger, jusqu’à les rendre inutilisables. Si vous voulez charger des Lipo au format mCX, évitez ce chargeur au cas où vous tombiez sur une mauvaise série.

D’autres photos

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Fred, je viens de le recevoir aujourd’hui, Banggood à fait partir un lot récemment.

    C’est un bon petit chargeur pour le prix. Je pense que “voix” est une mauvaise traduction de “son”. En l’occurrence, quand on le décoche, il n’y a plus de “bip”. Je vais tester pour voir si une alarme retentit lorsque la LiPo d’alimentation passe sous la valeur de tension pré-réglée. Ce serait dommage que seule l’indication visuelle “en rouge” ne fasse office d’alarme.

  2. merci pour ce test, prix intéressant,
    quand tu dis une grosse lipo pour l’alimentation, une 4s 1500 suffirait ? , est ce qu’il y a une protection pour ne pas abimé la “grosse” lipo ?

  3. Attention: les prises marquées mCX sont de polarité inversée à celle des batteries que nous utilisons. Aucun circuit ni diode de protection et le chargeur videra rapidement vos batteries. Je ne saurais vous dire si tous les chargeurs sont comme ça ou s’il s’agit d’une série avec ce défaut, mais si l’écran affiche une tension basse (voir: https://www.youtube.com/watch?v=CZleY9-uUX0) débranchez immédiatement la batterie!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.