MJX MEW4, en approche

1
2580

La marque MJX, à laquelle on doit la série des Bugs, plutôt réussie (voir ici), devrait proposer bientôt le MEW4. C’est une indiscrétion d’un forum MJX italien sur Facebook qui nous l’apprend. Le look de cet appareil est, à l’évidence, très fortement inspiré de celui de l’Anafi de Parrot. Même silhouette, mêmes bras pliants caractéristiques, même positionnement de la caméra pour permettre son inclinaison vers le haut. La radiocommande, elle, est très inspirée de celles de la gamme Mavic de DJI.

Les caractéristiques ?

En l’absence de fiche technique, il y a encore peu d’informations. Mais cet appareil est équipé d’une caméra qui filme en 1080p (1920 x 1080 pixels) – le nombre d’images par seconde n’est pas indiqué. Elle est montée sur une nacelle stabilisée sur un axe. Oui, un seul… et il n’y a pas de stabilisation électronique (EIS) pour compenser les mouvements parasites sur les deux autres axes. La caméra peut pivoter à 180°, de 0 (à l’horizontale) à -90° (à la verticale vers le bas) à +90° (à la verticale vers le haut).

Le pilotage

L’appareil est équipé de moteurs brushless 1806 à 1800KV pour des hélices bipales. La batterie est une LiHV 7,6V de 2050 mAh qui assure, selon MJX, jusqu’à 18 minutes d’autonomie. La radiocommande, compatible avec les modes 1 (gaz à droite) et 2 (gaz à gauche), dispose d’un écran affichant la télémétrie. Elle est prévue pour accueillir un smartphone qui affiche le retour vidéo en temps réel « avec zéro latence », selon le constructeur, et une portée de 500 à 800 mètres. Le zéro latence est probablement un peu optimiste…

Les fonctions automatisées

Le MEW4 est équipé d’un GPS, mais aussi d’une caméra verticale pour affiner son positionnement à faible hauteur, et d’un sonar pour assister le baromètre altimétrique. L’appareil permet de piloter manuellement, mais il offre aussi la fonction Tap Fly qui permet de faire suivre à l’appareil un cheminement en l’indiquant à l ‘écran. La fonction Point of Interest effectue une rotation autour d’un point, à une distance de 10 mètres (ou plus). Follow Me suit le smartphone en pointant la caméra dans la bonne direction.

Quand ? Combien ?

La date de sortie n’est pas encore connue, mais ce serait pour le printemps 2019, pour un coût de 200 dollars environ. Voilà qui laissera peut-être le temps à Parrot pour réagir face à la photocopieuse chinoise.  Car le look peut être trompeur pour les acheteurs, même si à l’étude des caractéristiques le MEW4 et l’Anafi n’ont pas grand-chose en commun.

D’autres photos

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.