Extreme Fliers Micro Drone 4.0

5
3070

Face à la domination du constructeur DJI, ses concurrents n’ont pas dit leur dernier mot. Parrot, Fimi, Hubsan, Yuneec se battent pour imposer leurs caméras volantes. Le constructeur anglais Extreme Fliers les rejoint dans la bataille avec un petit appareil proposé sous la barre des $200. Il s’agit du Micro Drone 4.0, un multirotor de 12 x 12 x 4 cm qui pèse 115 grammes sans sa batterie, environ 140 grammes en ordre de vol. Il est équipé de moteurs brushed, d’hélices pliables et d’une batterie 2S 1200 mAh qui assure une autonomie de 13 minutes, à charger via le connecteur microUSB à bord de l’appareil.

La partie images

La caméra à l’avant filme en FullHD (1920 x 1080 pixels) à 30 images par seconde ou 720p (1280 x 720 pixels) à 60 images par seconde. Elle est montée sur une nacelle mécanique stabilisatrice en 2 axes, qui permet l’inclinaison verticale (pitch). Le capteur est un Sony CMOS 1/2.3’’ avec une ouverture de F2.6. Les images sont également stabilisées de manière numérique, et stockées sur une carte mémoire microSD à bord. Le retour vidéo offre une portée de 120 mètres et une latence réduite, selon Extreme Fliers. Le Micro Drone 4.0 est dépourvu de GPS, mais il est équipé d’une caméra verticale pour maintenir sa position en stationnaire, avec un baromètre altimétrique pour gérer automatiquement sa hauteur de vol.

Les fonctions automatisées

Le chef d’orchestre est un processeur Qualcomm. Il permet de profiter de fonctions comme un décollage lancé et des outils basés sur la reconnaissance des images, imaginés par la société Neurala. Les fonctions Live Track et 360 Degree Orbit (un vol autour d’un point d’intérêt) seront incluses, et Extreme Fliers promet d’autres outils comme le Follow Me et la reconnaissance des gestes, tous deux basés sur la reconnaissance des formes. Une radiocommande devrait être proposée, destinée à augmenter la portée à 210 mètres.

Quand ? Combien ?

Le Micro Drone 4.0 est proposé sous la forme d’une campagne de financement participatif sur le site Indiegogo. Sa date de livraison prévue est juin 2019. Le prix est de $125 pour les 200 premiers exemplaires (hors port, hors taxes). Ce qu’on en pense ? Les campagnes de financement participatif qui concernent des multirotors n’ont pas bonne réputation – le marché (chinois) progresse souvent plus vite que les projets. Cela dit, le prix léger permet aussi de ne pas risquer grand-chose en cas d’échec de sa production si vous décidez d’investir. Les caractéristiques de l’appareil sont compatibles avec l’état actuel de la technologie, ce qui rend le projet raisonnable. Et, malheureusement, c’est ce qui rend aussi le Micro Drone 4.0 peu excitant… La page Indiegogo du Micro Drone 4.0 se trouve ici.

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

5 COMMENTAIRES

  1. Je me le commande, pour voir (un peu déçu que le Tello n’ait rien pour enregistrer la video dans le drone).
    Quant aux les moteurs brushless, j’ai un doute. J’ai l’impression que c’est brushed pour les hélices et pour la stabilisation caméra.

  2. Ben ça montre un peu la direction que ça va prendre, et confirme des idées que j’avais déjà.
    Bon là, c’est juste pour rire, mais…. c’est très peu repérable, un minidrone comme ça….
    et, du coup….
    avec un module GPS en +….
    ( et oui quand on a envie de toi… )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.