DJI et les employés indélicats

9
1977

Par un communiqué de presse, le constructeur DJI a fait état d’une enquête interne qui a révélé des pratiques frauduleuse menées par certains de ses employés. Une quarantaine de personnes ont été contrôlées sur les 14000 employés de la marque, et plusieurs dizaines convaincues d’avoir « gonflé artificiellement le coût de certaines pièces pour leur profit personnel ». Selon DJI, le préjudice serait évalué à 1 milliard de yuans, soit 129 millions d’euros. Le constructeur assure avoir procédé au licenciement des employés ayant procédé à des pratiques illégales et de les avoir présentés à la justice.

Transparence ?

La société chinoise DJI, qui communique peu et de manière très contrôlée, s’efforce de se montrer transparente sur des sujets difficiles. C’était le cas lors de la découverte de trous de sécurité (voir ici) ou de batteries défectueuses (voir là).

Source : DJI

9 COMMENTAIRES

  1. Si les prix des pièces se “”dégonflent”” on peut espérer que le prix du matériel va baisser ? Non ? 🙂

  2. “La société chinoise DJI, qui comme la plupart des sociétés cotées en bourse de la planète”… j’ai loupé un épisode ou DJI a fait son IPO ?

  3. je comprend pas!
    Ce sont les employés qui augmentes artificiellement le prix des pièces , Dji sous-traite, ils sont
    pas sensé tout produire!!

  4. ils devraient enquêter du coté du SAV au pays bas
    ou les mecs t ‘inventent des problèmes sur ton drones et si tu ne protestes pas tu te retrouves à payer des devis bidon

  5. Moi, j’ai trouvé le Sav au Pays-Bas très bien, une réparation pas chère du tout et une réparation aux frais de DJI suite à une coupure inexpliquée d’alimentation en plein vol.

  6. Yuri a raison …… pour ma part, coupure électrique inexpliquée en plein vol, retour SAV aux Pays-Bas, demande de leur part de leur laisser l’accès à mes données de vol (chose faite sans soucis) et retour de mail 3 sem plus tard ……… devis de 700 € (appareil qui était neuf, 3 vols avant l’accident) !!!!
    Je râle, je proteste et redemande un nouveau diagnostic ……. j’attend 3 sem de plus et nouveau devis de 350 € ce coup ci !
    Malgré mes réclamations rien n’y fera, je serai obligé de payer pour pouvoir récupérer mon drone avec encore 2 sem d’attente ….. le SAV est nullissime (mais comme celui de Yunneec et de Parrot ….)

  7. Oui Alain77, et quand je me permet de critiquer ainsi c’est que j’ai “testé” le service ! (j’en avais déjà parlé dans un autre post).
    Pour faire simple, je reçois un H520 neuf (revendeur Français ayant pignon sur rue), je le met en route, la radio me demande des MàJ, je m’exécute et suis la procédure du manuel, la mise se télécharge et ………. plus rien, blocage complet de la radio !!
    Reset impossible (il n’existe pas de reset “physique” de cette radio), redémarrage impossible, etc ……
    Je renvoie la radio en SAV (via mon revendeur), radio reçue au SAV Yuneec 3 jours après et à partir de là, ce fût un parcours du combattant pour la récupérer !!!!
    J’ai attendu prés de 6 semaines pour recevoir une autre radio (sans excuses, sans explications, rien ……)
    D’après mon revendeur, c’est, hélas, une habitude chez eux !
    Depuis, je n’ose pas le renvoyer en SAV (alors qu’il en aurait bien besoin), si la partie “machine” est presque parfaite, la partie radio est bourrée de bugs, je ne fais pas un vol sans avoir un problème (d’ailleurs je l’ai sorti de mon contingent de bécanes aptes à réaliser des missions car il n’a aucune fiabilité).
    Pour info, depuis quelques temps, des pompiers et des forces de l’ordre sont équipés de cet appareil et j’ai eu quelques “remontées” du terrain …….. ils rencontrent exactement les mêmes soucis que moi, que ce soit avec la radio ou avec le SAV …….. ils sont dépités !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.