FlyCam : pilotage de nacelle avec un écran tactile

1
642

Pour gérer la nacelle d’une caméra volante, l’interface la plus commune est une molette qui permet d’agir sur l’inclinaison verticale (tilt). Pour les appareils avec une nacelle offrant plus de liberté dans les mouvements en pivotant à 360°, les constructeurs proposent 2 molettes ou, plus efficace, transposent l’action sur une radiocommande additionnelle – mais la méthode requiert la présence d’un cadreur.

Comment faire mieux ?

La solution n’est pas le suivi automatique de formes, fonctionnel et plutôt efficace, mais qui reste figé sur sa cible. L’université de Purdue, dans l’Indiana aux Etats-Unis, travaille à FlyCam, une proposition d’outils de pilotage de nacelle via un écran tactile – donc potentiellement disponible pour tous les appareils.

Au doigt et à l’oeil

Les mouvements de doigts à l’écran pilotent à la fois la nacelle et le drone, ce qui permet un contrôle complet de la caméra même si la nacelle ne fonctionne pas à 360°. Les chercheurs expliquent utiliser des mouvements avec un ou deux doigts, avec des algorithmes qui lissent les mouvements pour compenser les saccades. Les travaux FlyCam pourraient aboutir à des brevets que l’on retrouvera dans de prochaines générations de caméras volantes. Cela dit, les  constructeurs mènent également des travaux de leur côté sur l’ergonomie de leurs appareils…

Source : IEEExplore

1 commentaire

  1. Effectivement intéressant pour le futur, jumelé aux capteurs de plus en plus fiable, il sera possible de ce concentrer uniquement sur le cadrage même seul et peut être d’arrêter de lever le nez au ciel trop régulièrement 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.