Eachine Wizard TS130, le test

0
4149

Réglages de la Foxeer

Après un premier vol de vérification, je suis passé en immersion et en Acro. L’image est plutôt belle, la caméra Micro Arrow Pro de Foxeer donne satisfaction. Mais par défaut le mode WDR pour des images à forte dynamique est désactivé. Problème : il faut une télécommande pour modifier les réglages de la caméra. Or Eachine ne la fournit pas dans son pack. Il faut donc la commander en sus ou l’emprunter à quelqu’un. Cette télécommande était pourtant importante, car par défaut encore elle affiche en incrustation, en bas de l’écran, le nom Foxeer, la tension d’alimentation (de la caméra) et la durée depuis l’allumage. Des informations qui viennent parasiter ce qu’affiche l’OSD de Betaflight !

Sensations en vol

J’ai commencé avec une batterie 3S de 350 mAh. Le pilotage du TS130 est particulièrement agréable, avec des réactions saines. Malgré la batterie de 3S seulement, l’appareil prend rapidement de la vitesse, et souffre de peu d’inertie pour tourner ou s’arrêter. Je me suis crashé à plusieurs reprises en fin de batterie. Les hélices et les moteurs n’ont pas bronché, ni la structure carbone. Le TS130 ne bouge pas en vol, il est comme sur un rail en mode Acro. Comme il est léger, il met du temps à redescendre, ce qui permet de réaliser facilement des passages dos sans perdre trop d’altitude.

Pas de buzzer, pas de diodes

Attention, l’absence de buzzer est bien dommage. Lors de mon premier vol, je me suis crashé dans les 30 premières secondes. J’ai passé 20 minutes à le chercher avant de remettre la main dessus, et pourtant je savais où il se trouvait. Il était caché derrière le feuillage, ce sont les ESC qui bippaient m’ont finalement permis de le retrouver. Mais leur son est faible. L’habillage spartiate du TS130 le prive aussi de diodes à l’arrière. Ce n’est pas bien gênant, sauf si vous avez l’habitude de voler à plusieurs. J’ai fini par crasher l’appareil depuis assez haut sur un failsafe. L’un des bras a plié (il faut changer l’intégralité de la baseplate) et son moteur n’a pas survécu.

3S ou 4S ?

L’autonomie avec la batterie 3S 350 mAh est de 3 minutes environ. Elle monte à 5 minutes avec une 3S 900 mAh – mais on ressent le surpoids en vol. J’ai essayé des batteries 4S de 550 mAh. Tant qu’on reste doux sur les gaz, tout va bien. Mais le TS130 se met à trembler quand les pousse : il faut à l’évidence modifier les PID. Est-il nécessaire de voler en 4S ? Oui si la vitesse vous importe, mais les vols en 3S sont très agréables et peuvent être très engagés selon le niveau du pilote.

Faut-il l’acheter ?

Oui, le TS130 est un micro racer très réussi. Son montage est simple, efficace, en privilégiant la légèreté. C’est un appareil qui peut faire de beaux scores sur un parcours de FPV racing, mais aussi sur des vols en freestyle. La possibilité de réglages via l’OSD (pour les paramètres de Betaflight) et SmartAudio (pour l’émetteur vidéo) est agréable, notamment pour des vols où il est préférable d’augmenter un peu la puissance d’émission (hors de France, évidemment, sous peine d’être excommunié). Dommage que les réglages des PID ne soient pas prévus pour les batteries 4S, il faudra un peu de boulot pour les modifier. Sur cet appareil, on regrette aussi l’absence de buzzer… Le Wizard TS130 de Eachine est proposé à 115 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes).

D’autres photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.