L’ourson, l’ourse et le drone

18
1828

Une vidéo fait le tour de la planète des réseaux sociaux, avec un énorme buzz. Elle montre un ourson aux prises avec une pente enneigée, qui se bat pour regagner le sommet, sous les yeux de sa mère qui a toutes les peines à le sortir de ce mauvais pas. Les images sont filmées depuis un drone, qui semble avoir effrayé la mère et son petit. Les réactions sont nombreuses, fustigeant le pilote du drone, et les drones en général. Vous avez été nombreux à m’envoyer un lien vers cette vidéo.

La provenance ?

La vidéo a été publiée par le compte YouTube ViralHog (littéralement cochon viral), avec un logo qui ne laisse aucun doute sur son but : faire un maximum de vues… et d’argent. Elle joue sur les émotions – on vit intensément les tentatives de (Sisyphe) l’ourson dans une vidéo de 3 minutes en plusieurs séquences. La seule indication disponible est « occurred on June 19, 2018 / Magadan Region, Russia ». Les mouvements de la caméra laissent peu de place au doute, il s’agit bien d’une vidéo tournée avec un multirotor. Mais qui a filmé : un touriste (il y en a peu en Sibérie orientale), un habitant, un scientifique ? J’ai beau eu chercher la provenance de cette vidéo, contacter ViralHog, et même interpeller des russes habitant la région de Magadan sur Facebook, je ne dispose d’aucune information.

La leçon ?

Le mouvement d’approche rapide du drone à 1’15 semble avoir été vu par l’ourse, avec une réaction d’attaque un peu désespérée. Le drone a par conséquent manifestement influencé le comportement des animaux. Certains observateurs ont noté la présence de rapaces, dont on aperçoit brièvement les ombres. Peut-on leur attribuer les réactions de l’animal ? Non, ces rapaces ne sont pas prédateurs des ours. Quelle est la leçon de l’histoire ? Le bon sens prime quand on pilote un drone, puisque le bruit et la silhouette sont susceptibles d’être interprétés comme des menaces par les animaux.

Note sur la réglementation française

A noter que plusieurs d’entre vous m’ont adressé la vidéo en indiquant qu’elle montrait bien pourquoi la loi française interdisait le survol d’animaux. Pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, le survol d’animaux n’est pas interdit en France ! La mention aux animaux est tout simplement absente des textes en vigueur.

Pour l’anecdote…

Le survol d’animaux était indiqué dans les arrêtés de 2012, désormais caduques. Mais la mesure ne concernait que les « rassemblements d’animaux » et… les vols à titre professionnel ! En effet, la mention était présente dans l’arrêté Espace du 11 avril 2012 « Un aéronef qui circule sans personne à bord est dit évoluer « hors zone peuplée » lorsque l’aéronef ne survole pas de rassemblement d’animaux, ni de rassemblement de personnes ni d’agglomération […] » (Article 2.3°). La notion de « zone peuplée » ne concerne que les Activités Particulières, c’est-à-dire les vols professionnels. Elle était aussi présente dans l’arrêté Conception du 11 avril 2012 « S-3 : scénario opérationnel se déroulant en agglomération ou à proximité d’un rassemblement de personnes ou d’animaux […] » (Annexe II, 1.3). Là encore, uniquement destiné aux professionnels. Pourquoi ces mentions n’ont-elles pas été étendues à tous les vols, loisirs et pros, et pourquoi ont-elles finalement totalement disparu à la parution des textes de 2015 ? Mystère.

Notre conseil ?

Rien de plus simple : il consiste à compenser l’absence de textes en s’imposant des règles de bon sens…

Edit !

Ma quête pour savoir qui avait filmé le petit ourson en galère sur sa pente enneigée avait été infructueuse. Il fallait lire le russe pour avoir plus d’explications : elles ont été publiées par le site Lenta.ru. Un post explique que l’auteur de la vidéo est le russe Dimitry Kedrov, qui se décrit comme un habitué des prises de vues animalières. Il semble s’être expliqué via la messagerie Telegram.

Ce qu’il dit ?

La vidéo a été tournée cet été dans région du Magadan, en bordure de la mer d’Okhotsk. Kedrov est venu là par avion, puis par bateau. Il assure que la séquence a été tournée à bonne distance et que l’effet de zoom a été ajouté par la suite en post-production. Il a assuré que l’ourson avait déjà fait plusieurs chutes avant que sa mère n’entende le drone – dont il ne dévoile pas le modèle ni la marque. Face aux critiques virulentes sur le net, il a ajouté « C’est la vie ordinaire des animaux. Je l’observe très régulièrement. Les réactions négatives de certains ne sont que de l’incompétence ».

18 COMMENTAIRES

  1. De mon expérience personnelle, Il faut quand-même s’approcher vachement près pour que les animaux sauvages réagissent, comme dans cette vidéo d’ailleurs. Au lieu d’interdire les drones dans les zones naturelles, c’est le cas de l’Allemagne, il faudrait plutôt imposer une règle du genre hauteur mini de 50m par exemple.

  2. Que de foin pour pas grand chose
    L’ourson ne joue pas sa vie non plus ,il fait une pauvre glissade qu’il aurait certainement fait même sans le drone…

  3. Effectivement la vidéo est partout et une personne m’a demandé pourquoi la mère faisait tomber sont petit en le repoussant, au second visionnage on voit bien que la mère donne un coup de patte a cause du drone qui s’approche trop.

    A quelques mètres un drone comme un Mavic fait un bruit important et dérange les animaux.
    Le pilote aurait pu se contenter de rester a 30m cela aurait été plus respectueux et largement suffisant pour voir cette magnifique scène.

  4. Il faut peut être établir des règles en fonction du nombre de décibels des drones.

    C´est l´anafi qui serait alors gagnant !

    Comme on le voit dans cette vidéo ces animaux sauvages ne sont que très peu effrayés par le drone qui vole a proximité. https://youtu.be/pJSWpbjbljM

  5. @ Jean : Clairement le volume sonore n’est pas suffisant. Par exemple, un Disco moteur au ralenti était attaqué par des corbeaux sur mon club, autant que moteurs à fond, alors qu’un racer ne l’était pas, un avion thermique non plus…
    Le sujet est super complexe, variant selon les espèces, selon leur cycle de reproduction, selon leur degré de résilience, selon la proximité d’autres prédateurs…

  6. @ Ruben : Evidemment, la vidéo est Kleenex pour un maximum de vues. Mais elle a pour intérêt de poser des questions sur le survol des animaux (qui n’ont pas de réponses).

  7. Faut aussi contextualiser!
    Il est vraisemblable que l’ours soit en stress avec son petit en difficulté, d’où une réaction plus importante que s’ils se baladaient dans la toundra bien plate sans danger!
    (petit + en difficulté => cible pour un prédateur ,quelle que soit l’espèce).

    Et qu’en sait on de ce que risque l’ourson, s’il était tombé bien plus bas, sans arriver à remonter?
    Je trouve ça très c*n de mettre en danger un petit pour la bonne image. D’ailleurs le vidéaste a pas l’air si stupide et s’est rendu compte de son erreur puisque tout les plans suivant sont pris de bien plus loin – sauf à la fin, pour la bonne image………

  8. du n’importe quoi pour avoir “l’image”!
    @Jules, je filme assez souvent des animaux “sauvages” ici dans nos montagnes, quand je vois que ça va pas
    je laisse tomber, point!

    la le petit et la mère devait être en méga stress! ça me fait penser a la vidéo tournée par deux abrutis en
    motoneige, ces crétins tournais autours d’un Ours, jusqu’au moment ou un des deux c’est pris un coup de
    patte et a été désarçonné, il à du bien flipper et s’il en avait pris plein la gueule cela aurais été mérité!

  9. Le logo est bien trouvé, un cochon avec une caméra. J’irai bien faire 2 ou 3 powerloops au dessus de la poussette occupée par son goret pour faire du buuuuuzz.

  10. Encore un qui donne une très bonne image de l’utilisation débile d’un drone, aucun respect, çà serait bien le genre à aller filmer sa voisine en maillot de bain.

    La mère ne donne pas un coup de patte sur le petit, mais essaie d’effrayer le drone, le drame n’est pas passé loin car le petit se rattrape de justesse. On ne peut pas s’improviser reporter animalier mais avoir du bon sens et privilégier la sécurité.

  11. Je ne pense pas que cette personne donne une image d’utilisation débile d’un drone, je pense que cette personne s’est a moment donné approché trop près sans penser à mal, et sans mesurer les conséquences, on vois bien d’ailleurs qu’après l’incident il reste à distance….
    Je pense que cette personne, comme nous même, devons tirer leçon de cette situation qui se révèle finalement objective dans l’utilisation de nos machines…

  12. belles images,
    clair que le drone n’aurait pas du se trouver aussi prêt, le vidéaste pensait que s’était gagner mais non, il a commis une faute 😀
    Pas grave, il fera mieux la prochaine fois 😉
    Tout le monde se porte bien et c’est le principal!

  13. Mais arrêter de vous offusquer pour des broutilles, ce petit ours va subir des épreuves bien plus difficiles dans sa vie, et dix minutes après cet épisode il s’en souviendra déjà plus . Faut arrêter de autoflageller tout le temps et quand a vouloir légiférer pour une vidéo au comportement certes un peu limite… mais c’est pas non plus de maltraitance animale… a croire que ça vous plait d’être sous la contrainte d’une nouvelle loi.

  14. Ce n’est pas la question de l’ours, mais des comportements bourrins en général qui justement nous conduisent vers un carcan juridique toujours plus pénible. Un peu comme pour l’ULM, à force de voir des papys (entre autres) inaptes à la visite médicale classe 2 qui se tournent vers l’ULM pour continuer à voler et se mettent au tas, les autorités vont finir par aller vers un durcissement des conditions d’accès.

  15. @ Olivier …… tu es à 200 % dans la vérité et le véritable enjeu se trouve effectivement sur les comportements en général (de certains individus) qui finissent par donner de “très mauvaises idées” à nos législateurs toujours prompt à réagir en produisant des textes de plus en plus contraignants …..
    L’immense souci c’est que ces individus, qui veulent jouir de tout, tout le temps, en toute liberté et en ne respectant pas la réglementation actuelle (déjà bien assez pénible comme ça) ne se rendent même pas compte du tort qu’ils causent à la communauté ….. et continuent de plus belle en râlant toujours plus après ces “maudites autorités” !!

  16. J’ai vu la vidéo sur FB, je n’ai pas vraiment compris ce qu’elle avait pour faire le buzz… la plupart des pseudo buzz sont plutôt ennuyants et sans intérêt à croire que les gens sont devenu de plus en plus stupide à force d’être nourri de TV réalités “fictives” et insipides…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.