DJI demande le retrait de la vidéo de collision avec un Phantom 2

15
10967

Une vidéo publiée par l’université de Dayton aux Etats-Unis a fait le tour du monde. Elle montre un Phantom 2 de DJI qui entre en collision avec une aile d’avion. C’est à lire et à visionner ici sur Helicomicro. Le constructeur DJI n’est évidemment pas très heureux de la publicité faite par cette vidéo. Par la voix de Brendan Schulman, le vice président des affaires légales, DJI demande le retrait de cette vidéo.

Les arguments avancés ?

La vitesse simulée n’est pas celle à laquelle l’avion est supposé voler, les conditions de simulation ne sont pas celles prises en compte par la FAA, et les conditions du test ne sont pas celles d’une étude scientifique rigoureuse en l’absence de protocole publié. Hormis le point concernant la FAA, ce sont des critiques que j’avais aussi émises fin septembre à la publication de la news. Je partage donc le point de vue de DJI. Mais plutôt que de retirer la vidéo, il serait plus pertiner d’imposer à l’université de Dayton de publier les conditions exactes de la simulation, et de clarifier la question de la vitesse simulée…

Source : DJI

15 COMMENTAIRES

  1. Quand on veut faire du buzzz, on ne s’encombre pas de considérations comme la rigueur ou l’honnêteté.
    Plus que jamais avec les réseaux sociaux, Francis Bacon avait raison au XV ème siecle:Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose!

  2. J’ajouterai quand même que le fait que dans la presse, drone = Phantom, c’est une forme de reconnaissance du leadership de DJI. Donc un honneur…

  3. Vitesse du M20, 162 noeuds, soit 300km/h.
    Vitesse du Phantom 2, 15m/s soit 53 km/h ….
    On est quand même pas tres loin des 387km/h de la simulation de collision.

    De plus, pour ceux qui connaissent peu l’aéronautique, une aile d’avion de ce type, ce n’est que de la toile et des nervures.

    Donc effectivement une collision avec un drone, un oiseau, ou tout autre projectile causera inévitablement un gros trou dans l’aile, entrainant au mieux un atterrissage d’urgence, au pire, un crash…

    Cette démonstration n’est pas faite pour le buzz, mais pour sensibiliser les gens sur une risque de plus en plus présent aux vues des ventes qui augmentent. Sur le nombre de personnes qui “pilotent” un drone, combien savent ce qu’est une carte aéronautique ? Ce qu’est une zone, avec ses restriction plafond d’évolution, etc….? Probablement aucune. Donc un peu de sensibilisation ne fait pas de mal.

    Effectivement, un drôle c’est pas cher, c’est accessible, le pilotage est peu souvent contrôlé, les risque de taper un aéronef est infime,…mais il existe. Et mettre 4 personnes au tas, juste pour s’amuser avec un drone pendant 20 minutes… bin c’est moyen. Il y a moyen de partager les cieux, en toute sécurité.

  4. Quand on se veut leader sur le marché, on assume sa position. Et il est bien plus probable de heurter un Phantom que tout autre machine, rien qu’en vue du nombre vendu worldwide … 💀👻

  5. Entièrement d’accord avec Jeff, si on considère la vitesse de rapprochement des deux aéronefs on est vraiment pas loin des 300km/h on va même au delà sur des avions plus rapides.

    Ils ont le mérite de se poser la question de qu’est ce qui se passera si cela arrive, mais comme d’habitude on attend que des catastrophes arrivent pour prendre des mesures.

    Prochaine étape c’est peut être regarder ce qu’il se passe si le drone passe dans un réacteur, sachant que si il est a proximité il aura de fortes chances d’être aspiré par la.

    La vidéo d’un drone qui film un A380 au décollage montre bien que les gens sont totalement inconscient des répercutions qu’une collision puisse avoir.

  6. Autre notion que je n’ai pas abordé dans le post, et dont je m’aperçois en parlant avec des personnes qui ne connaissent pas les drones : toutes sont persuadées qu’il s’agit d’une aile d’avion de ligne de type jet…

  7. Certains modèles du M20 peuvent atteindre 214 kts (soit 396 km/h) d’autres un peu moins. Mais dans l’expérience ils ont surement rajouté la vitesse du drone. Donc pas loin des 380 km/h du test. Malheureusement cela manque de précision. Pour ce qui est du modèle je pense que la majorité des gens qui ont probablement vu la vidéo ne les reconnaissent pas. Mais comme l’a dit AG c’est une forme de reconnaissance…

  8. @ Fred : Certes ce n’est pas une aile de “liner” loin de là mais un M20 (Mooney) est quand même un avion tout métal (pas de bois et toile sur celui ci comme j’ai pu le lire plus haut) et donc avec une aile d’une conception proche de celle d’un “gros” avion, certes moins solide au choc mais quand même.
    De plus je trouve bien plus pertinent de faire ce genre de test avec un avion dit “de tourisme” car ils évoluent dans des tranches d’altitude beaucoup plus fréquentées par les drones que celles des avions de ligne.
    Après je comprends bien DJI (même si je n’approuve pas du tout et si j’espère que la vidéo ne sera pas retirée) car cela met bien en évidence la potentielle dangerosité des drones sur une cellule d’avion ou d’hélico et nous nous sommes rendus compte, sur ce forum même, que certains doutaient encore de cet état de fait (peut-être les mêmes qui pensent que la terre est plate :)) ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.