Autel Robotics VS DJI

3
4514

Une bataille d’avocats en perspective… DJI avait poursuivi, en 2016, le constructeur Autel Robotics. En cause, le X-Star, orange mais avec un look très inspiré de la gamme des Phantom. En 2018, Autel Robotics a présenté son EVO aux Etats-Unis, un appareil au look très inspiré du Mavic Pro cette fois-ci. Depuis, DJI a commercialisé sa gamme Mavic 2. C’est le moment choisi par Autel Robotics pour contre-attaquer, avec une plainte déposée auprès de la US International Trade Commission (voir ici). Elle indique que DJI violerait « la section 337 du Tariff Act de 1930 », en d’autres mots que la marque chinoise enfreindrait des brevets et des copyrights déposés par Autel Robotics.

Le résultat ?

La requête de Autel Robotics est simple : faire cesser la commercialisation des appareils de DJI pendant les 60 jours que durerait l’enquête. Est-ce une tentative pour saborder le lancement des Mavic 2, associée à des représailles pour venger pour la procédure initiée en 2016 par DJI ? La requête peut-elle aboutir ? C’est peu probable, mais allez savoir : il est possible, aussi, que Autel Robotics, une marque américaine… filiale d’une société chinoise, tente de tirer profit de la politique de protectionnisme musclé face à la Chine, instaurée par Donald Trump.

Source : Quadricottero News

3 COMMENTAIRES

  1. salut Fred,
    à l’époque on aimait bien te taquiner avec tes fautes d’ortho à chaques news, 😉 (même pas vrai)
    On sait que tu bosses dur et ça n’amuse que moi mais voilà, nostalgie.
    Bon courage pour le taf.

    “pour contre-attaquer, avec une plaine déposée auprès de la US”

  2. Quand on copie, on a toujours une guerre de retard. Plutôt que de copier, il faut innover, c’est ce qu’on attend des leaders du marché !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.