iNav V2.0.0 est disponible

8
3285

C’est quoi iNav ? C’est un firmware destiné à animer des appareils volants, comme le sont Cleanflight, Betaflight, etc. C’est un must pour les ailes volantes et les avions, mais il fonctionne aussi parfaitement pour les multirotors. A la différence de ses concurrents plus connus, il est par exemple capable de gérer des capteurs supplémentaires comme un GPS – et de les utiliser pour des fonctions avancées comme le retour au point de décollage (RTH), des waypoints pour des vols automatisés. iNav représente un espoir, avec certains de ses outils, de faire homologuer des racers en vue de les utiliser pour des activités professionnelles – je vous en parlerai le moment venu.

Les nouveautés de la V2 ?

  • Des outils avancés pour gérer l’OSD, notamment une carte et un radar, l’estimation de la durée de vol et de la distance de vol possible
  • Une meilleure gestion des PID pour les multirotors en mode Acro, avec stockage dans une Blackbox
  • Un outil d’estimation du vent pour les voilures fixes
  • Un nouveau pilote SBUS
  • Une nouvelle interface pour les réglages (iNav Configurator V2)
  • Des filtres gyro importés de Betaflight
  • Un mode Nav Cruise pour voilures fixes qui compense automatiquement les erreurs en vol, avec ou sans maintien de la hauteur
  • Un mode expérimental de suivi du terrain basé sur la hauteur au sol
  • Le contrôle de l’émetteur vidéo via Smartaudio ou le protocole Tramp
  • Des outils de gestion de la batterie

iNav 2.0.0 est disponble ici, et iNav Configurator V2 est disponible là.

Quel contrôleur de vol utiliser avec iNav V2 ?

Je vous recommande les cartes YupiFC, tout d’abord parce qu’elles sont d’excellente qualité, et parce que des spécialistes comme Jimmy FPV vous distillent de supers conseils de mise en route, sur voilure fixes comme multirotors.

8 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Fred merci pour cet article intéressant
    techniquement pour du s3 avec un racer il faut un gps avec fonction rth? j’ai plusieurs sons de cloches de l’administration comme un racer fait moins de 800g….
    merci

  2. @ Ianis : Si tu utilises un racer, donc dans un cadre loisirs ou compétition, tu n’as pas à appliquer la réglementation des activités particulières et par conséquent les scénarios 1,2,3 ou 4.
    Tu dois en revanche respecter la réglementation applicable aux activités loisirs et compétition.
    A ma connaissance, et à ce jour, (mais à vérifier car je ne suis pas spécialiste de la réglementation “loisirs”) tu ne devrait pas avoir de contrainte du genre GPS avec RTH obligatoire.

  3. @ Laurent : Tu as raison, mais je pense que Ianis est comme beaucoup d’entre nous, il voudrait justement utiliser des racers pour pratiquer des activités particulières…

  4. Ok Fred … je comprends mieux.
    Donc dans ce cas, je suis plus “compétent” 😁 …..

    Pour du S3 donc :
    Si ton drone ne dépasse pas 2 kgs, déjà pas d’homologation pour du S3, ensuite, et même si la loi ne prévoit pas d’homologation spécifique il est prévu par les textes que tu dois t’assurer de la conformité aux conditions relatives à la sécurité, c’est à dire et au minimum :

    Il te faudra établir (ou récupérer) un dossier comprenant un manuel d’utilisation et un manuel d’entretien (mais tu peux même te les rédiger, les matrices sont sur le site de la DGAC).

    Il faudra que ton drone dispose d’un altimètre barométrique et te renvoie l’info sur ta radio, que tu ais la possibilité de limiter cette altitude (logiciellement).

    La fonction atterrissage d’urgence (coupure des moteurs en vol) est également obligatoire.

    Et enfin, il faudra que tu disposes d’une fonction permettant un atterrissage en cas de perte de la liaison de commande (donc pas vraiment un RTH mais qu’il puisse se poser de lui-même là où il se trouve), cet atterrissage pourra être précédé d’un stationnaire le temps que tu essayes de reprendre les commandes.

    Et pour finir, il te faudra être titulaire du certificat théorique, d’une attestation de formation pratique et avoir réalisé ton MAP et ta déclaration auprès de la DGAC.

    (N’oublie pas en S3 de faire la déclaration en Préfecture 5 jours avant mini).

    Espérant t’avoir renseigné.

  5. @ Fred : merci pour l’article, très intéressant. Quel est l’intérêt d’une activité particulière avec des Racers ? Des Exemples concrets ? Merci!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.