Job : Subairtech recherche un inspecteur technique par ROV

4
682

Drone On Air, une société basée au sud de Nantes, a développé depuis 4 ans une activité de formation pratiquée en Bretagne (Lorient), Normandie (Pont l’Evêque) et Loire Atlantique (Nantes). Le périmètre de ses compétences ne se cantonne plus à l’espace aérien, puisque sa marque Subairtech, née à l’été 2017, est destinée aux travaux d’inspection professionnels par drone sous-marin (ROV).

Expansion !

Pour accompagner le développement des prestations d’inspection subaquatique industrielle (cuves, incendies), Subairtech recherche un télépilote de ROV en CDI basé à 15 km de Nantes. Les qualités recherchées ? Etre télépilote dans le domaine de l’inspection technique, disposer d’une expérience en tant que chargé d’études environnementales, géographe (diplôme universitaire sciences environnementales, Master underwater and maritime archaeology). Pour postuler, écrivez à [email protected]

4 COMMENTAIRES

  1. Offre sympa, cependant attention la limitation à 15 kms autour de Nantes qui est un critères discriminatoire (et oui !) pouvant générer des poursuites judiciaires : L’offre d’emploi ne peut que faire mention d’un temps moyen pour se rendre à l’entreprise (et non une distance) seulement si les conditions d’exercice de l’emploi l’exigent (exemple un ambulancier, informaticiens en charge de serveurs etc). Les 15 kms en vélo , en voiture ou en moto ne se feront pas sur la même durée.

  2. @ Atlante : L’annonce est parfaitement légale, il est simplement indiqué que le poste à pourvoir se situe à 15 kms de Nantes et non pas que le candidat doit venir d’un secteur situé dans les 15 kms !!!

  3. @ Laurent : j’entends bien la lecture qui peut effectivement être faite dans ce sens, mais la phrase ” Subairtech recherche un télépilote de ROV en CDI basé à 15 km de Nantes ” cela peut être compris comme étant le CDI, comme le télépilote basé à 15 kms de Nantes. L’évolution de notre société actuelle fait qu’on ne doit plus laisser place à l’interprétation nulle part et encore moins sur un sujet aussi sensible que l’emploi, ayant à titre professionnelle suivi des procédures engagées par des particuliers ou associations pour moins que çà

  4. Si ma tante en avait … ce serait mon oncle 😁 ……. et si et si ……. et en attendant notre beau pays compte des millions de chômeurs …… mais c’est pas grave, continuons à faire ch….. les employeurs pour des interprétations “hasardeuses” des offres d’emploi qu’ils diffusent (même si je suis bien conscient que ce n’est sûrement pas ton intention!).
    Dans mon ancien boulot, un jour, j’ai eu à recruter 3 personnes pour un poste qualifié de dangereux, en travail de nuit et avec d’autres contraintes …. dans le Code du travail, ce poste est expressément interdit aux femmes et aux jeunes hommes de moins de 18 ans (pour protéger leur santé) et c’est effectivement très logique.
    Je passe l’annonce en précisant les termes du texte de loi et me voit, 15 jours après, menacé de poursuites, j’ai aussitôt retiré l’annonce et ai pu recruter mes 3 collaborateurs parmi les relations des mes salariés (sur les 3, 2 n’étaient pas chômeurs !) ……… résultat : ces 3 postes ont échappé à 2 demandeurs d’emploi …… on dit merci qui ? 😉 …… Pôle Emploi, la Direccte, etc ……
    Tu comprendras mieux, à présent, pourquoi ce genre de réflexion m’agace profondément ….. (mais je n’ai bien entendu strictement rien contre toi à titre perso 😊😊).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.