Un drone de la NASA partira cartographier Mars

3
526

La NASA profitera de la mission Mars 2020 Rover pour envoyer un appareil multirotor sur la planète rouge. C’est un engin à rotors contrarotatifs imaginé pour voler dans les conditions d’atmosphère et de gravité de Mars, très différentes de celles de la Terre. Il pèse 1,8 kilo avec 2 hélices lancées à 3000 tours par minutes – la NASA indique que cette vitesse est dix fois supérieure à celle qui est nécessaire sur Terre et que la couche atmosphérique est équivalente à 1 % seulement de celle de la Terre.

Usage automatisé

La liaison radio avec la Terre requiert plusieurs minutes. Le drone sera donc totalement autonome, depuis la charge de ses batteries à l’aide de panneaux solaires jusqu’aux vols avec leurs prises de vues et la transmission des données. Le but est bien sûr de procéder à une série de clichés destinés à un traitement photogrammétrique pour évaluer la faisabilité de cartes en relief précises du sol de Mars. Les vols seront courts et peu nombreux, principalement en raison de la forte consommation d’énergie en vol et de la difficulté à recharger les batteries.

Des chiffres ?

Selon la NASA, l’expérimentation sera étalée sur 30 jours, avec 5 vols dont la portée sera augmentée graduellement jusqu’à quelques centaines de mètres, mais sur des durées qui n’excèderont pas 1 minute 30 secondes. Le premier vol verra le drone monter à 3 mètres seulement pour rester en stationnaire pendant 30 secondes pour prendre des photos. Il va falloir être patient : la mission Mars 2020 Rover décollera, selon les prévisions, en juillet 2020 de Cap Canaveral pour a…mmarssir 8 mois plus tard, en février 2021.

Source : la NASA
Crédits images : NASA/JPL-Caltech

3 COMMENTAIRES

  1. Même si la gravité sur Mars est 3 fois plus faible que sur Terre, la pression atmosphérique est aussi environ 170 fois inférieure. Dans ces conditions, le facteur 10 que tu indiques sur la vitesse des rotors me parait un peu surprenant. Mais on peut faire confiance à la Nasa pour avoir fait ses calculs.
    En tout cas merci pour cette info intéressante. Il n’y a pas que les drones sur Terre qui intéresse Helicomicro.

  2. “” Durées qui n’excèderont pas 1 minute 30 secondes. Le premier vol verra le drone monter à 3 mètres seulement pour rester en stationnaire pendant 30 secondes pour prendre des photos.””
    Voilà qui rassurera la DGAC marsienne 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.