DJI Phantom 4 Pro V2.0

7
6453

La gamme Phantom s’enrichit d’un nouveau modèle. Il ne s’agit pas d’un Phantom 5, mais d’une nouvelle amélioration du Phantom 4 Pro, appelée tout naturellement Phantom 4 Pro V2.0. Que propose ce nouvel appareil ?

OcuSync !

Le Phantom 4 Pro V2.0 adopte le système de retransmission vidéo OcuSync, abandonnant Lightbridge 2. Il est donc le troisième produit de DJI équipé d’OcuSync, après le Mavic Pro et ses déclinaisons et le système pour racers OcuSync Air (voir le test ici). Le bénéfice d’OcuSync ? Si la portée et la latence (220 ms) restent inchangées, la qualité de la transmission est améliorée, notamment pour réduire les saccades du retour vidéo, lequel peut atteindre une définition de 1080p / 30fps au lieu de 720p / 30fps. Il permet aussi un usage sans fil et en profitant de fonctions avancées avec le masque DJI Goggles. La radiocommande du Phantom 4 Pro V2.0 est différente, non compatible avec celle du Phantom 4 Pro.

Motorisation

Le Phantom 4 Pro V2.0 repose sur de nouveaux ESC pour piloter les moteurs. Les hélices sont de nouveaux modèles, les 9455S, qui permettent, selon DJI, de réduire significativement le bruit de l’appareil en vol (de 4 dB). Elles se distinguent avec une extrémité de pale de forme différente. A noter : les modèles 9450S du Phantom 4 Pro sont compatibles avec le Phantom 4 Pro V2.0, et les modèles 9455S d Phantom 4 Pro V2.0 sont compatibles avec le Phantom 4 Pro. Le poids du Phantom 4 Pro V2.0 est de 1375 grammes – à comparer aux 1388 grammes du Phantom 4 Pro. La portée de la détection d’obstacles vers l’avant et vers l’arrière passe de 10 mètres à 30 mètres.

Et pour le reste ?

Les autres caractéristiques restent inchangées. Le look général de l’appareil reste inchangé : il conserve la forme caractéristique adoptée dès le tout premier modèle de Phantom en 2012, avec une couleur blanche. Ses dimensions ne bougent pas non plus : 28,95 x 28,95 x 19,6 cm. La caméra est, comme sur le Phantom 4 Pro, un modèle 1 pouce de 20 mégapixels à obturateur mécanique monté sur une nacelle stabilisée sur 3 axes. Elle filme jusqu’à du DCI 4K (4096 x 2160 pixels) à 50 images par seconde ou du 4K Ultra HD (3840 x 2160 pixels) à 60 images par seconde. Il est aussi prévu pour des ralentis en Full HD basés sur une captation en 120 images par seconde. Le focus de la caméra peut être automatisé ou en mode manuel.

Et puis…

L’autonomie est toujours de 30 minutes environ, avec une batterie inchangée, une 4S de 5870 mAh. Le Phantom 4 Pro V2.0 repose sur l’application DJI GO 4, offre les mêmes fonctions de vol automatisé que le Phantom 4 Pro, une détection des obstacles vers l’avant, l’arrière, le bas, ainsi que sur les côtés en modes Débutant et Tripod. Le Phantom 4 Pro V2.0 est livré avec une radiocommande, prévu pour un usage avec un smartphone ou une tablette. Avec la version Phantom 4 Pro+ V2.0, la radiocommande est équipée d’un écran de 5,5 pouces et 1080p de forte luminosité, non amovible, avec la présence d’un connecteur HDMI pour la sortie vidéo. L’intégralité des caractéristiques est à voir ici. Edit : le Phantom 4 Pro V2.0 sera-t-il proposé en version Obsidian (couleur sombre) par la suite ? Non, assure DJI, ce n’est pas prévu.

Ce qu’on en pense ?

Il semble que DJI positionne le Phantom comme le produit d’entrée de gamme pour le marché des professionnels, laissant aux Mavic et au Spark le marché des loisirs. Pourquoi proposer une telle machine dont le poids dépasse le kilo alors que la réglementation française va imposer des requis supplémentaires à partir du 1er juillet 2018 ? Parce que DJI n’a pas élaboré ses produits pour le marché français, qui fait cavalier seul avec sa nouvelle réglementation. Le Phantom 4 Pro V2.0 ne constitue évidemment pas une révolution, mais une simple évolution en gamme. Reste qu’il s’agit d’un appareil intéressant pour réaliser des prises de vues de qualité très correcte, y compris lorsque la météo est difficile, avec du vent par exemple, et beaucoup plus facilement transportable qu’un appareil professionnel de plus grande envergure. Le prix ? 1699 € chez DJI et ses revendeurs comme Studiosport (taxes comprises) pour la version avec radiocommande standard, 1999 € pour la version Phantom 4 Pro+ V2.0 avec la radiocommande et son écran. Si vous aimez les chiffres, les caractéristiques techniques sont récapitulées ici.

1000 mercis à Kosem de DJI Le forum pour son aide précieuse !

D’autres photos

7 COMMENTAIRES

  1. Interessant si y’a moyen de gagner qq décibels en moins pour pas trop cher sur nos ancien P4P (22€ les 4 helices). Le bruit est divisé par 2 tous les 3db. Sinon, y’a pas eu d’infos sur le P4 RTK ? Je suppose que ça ne devrait pas tarder.

  2. Ça a l’air bien plus compliqué que ça en fait. La puissance est bien divisé par 2 tous les 3db. La tension est bien divisé par 2 tout les 6db. Le volume perçu serait en fait divisé par 2 tout les 10db environ. Mais vu que c’est du volume perçu, ça doit dépendre de pas mal de paramètres. A voir ce que ça donne avec nos drones. En effet, il y aurait une différence entre le discours marketing et la perception réelle des faits.

  3. question ne rapport avec DJI mais sans rapport avec l article

    Est il possible d’avoir le retour video d’un mavic pro sur des lunettes SKyzone ? par exemple , via un adaptateur j imagine ?, si oui j’aimerai bien avoir des exemples de modeles
    par ce que les dji goggles ne sont pas données

  4. @ AG : Le piège, c’est que c’est un site qui reprend partiellement les codes graphiques de DJI, mais ce n’est pas DJI. Attention, garanti 100 % arnaque !

  5. ouhlà, ça sent même l’escroquerie. ( concernant le lien du faux Mavic Pro à 31€ )
    ça sent même la non livraison de quoi que ce soit, et pas de recours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.