Atterrissage sur un bateau, la méthode Will Smith

12
5337

Une fois n’est pas coutume, voici une petite actualité people. Mieux que ça : une astuce dévoilée par l’acteur Will Smith. Comment récupérer son multirotor quand on est en mer ? Atterrir sur le pont d’un bateau, sans entrainement, c’est risquer un petit plongeon. La solution classique est de récupérer l’appareil à la main.

Oui mais…

Avec un Phantom 4, passe encore, on peut attraper le train d’atterrissage. Mais avec un Mavic Pro, c’est moins simple. La solution de Will Smith, c’est de jeter une couverture sur l’appareil encore en vol. L’effet est immédiat, l’atterrissage réussi. Un peu brutal peut-être, mais ça vaut sans doute mieux qu’un saut de l’ange… La vie des stars est tout de même formidaaaable !

Ca se passe à 4 minutes 55 secondes, c’est-à-dire à la fin de la vidéo…

12 COMMENTAIRES

  1. @Fred : point qui m’a échappé, je suis allé directement à la séquence et me suis fait un avis en visu. Et puis comment on peut être un mauvais pilote avec un Mavick ?? c’est assisté de partout 🙂 🙂

  2. quand t’es aussi riche que lui, changer de mavic c’est comme pour nous de changer une hélice… c’est pas grave ^^

  3. @ diablomephisto : je crois que ce qui a déclenché l’histoire de la couverture, c’est quand il a essayé de récupérer le Mavic à Miami (1’38). Même avec des $$$, s’pas facile de récupérer des doigts 😉

  4. je pense que ça doit être plus simple et avec moins de risque pour le drone d’utiliser une épuisette

  5. Poser le Mavic sur une surface en mouvement est difficile, puisque par définition le Mavic refuse de se poser s’il n’est pas en vol stationnaire. Le prendre en main est une solution mais il n’est pas aisé de maintenir le Mavic à une vitesse constante différente de zéro. Un casse-cou sur youtube (qui a notamment fait le test de couper les moteurs du Mavic en vol et ensuite de les remettre en marche lors de la chute, avec succès apparemment) a tenté à plusieurs reprises de poser le Mavic sur la plateau d’un pick-up en mouvement, au ralenti, sans y parvenir. Le coup de la couverture (ou dans mon cas de l’essuie de bain) est une solution sensée pour intercepter un Mavic sans danger et sans dégâts. Mon Mavic vole de manière erratique incontrôlable en intérieur avec un faible éclairage LED et refuse même de se poser -> solution = lui jeter un essuie. Si vous avez mieux je suis à l’écoute.

  6. Salut,
    Moi z’aime bien le côté auto-dérision de WillSmith 🙂
    Mais, une petite question: il n’y a pas de bouton d’urgence pour couper les moteurs en toute circonstance sur un Mavic ?
    :-/

  7. Il existe une manipulation pour couper les moteurs sur un Mavic, en effet, qui réagit après un délai.
    Ce délai est voulu afin d’éviter un arrêt accidentel. Comme cette manipulation est faite avec les joysticks, le Mavic ne peut être piloté à ce moment. Le Mavic étant immobilisé pendant ce délai, avec un objet en mouvement sous lui, va donc tomber moteurs coupés à un endroit différent de celui au dessus duquel il se trouvait lors du début de la manipulation. En pratique, dans le cas d’un bateau le Mavic plongera dans l’eau, dans le cas d’un pick-up il tombera sur la route. Il n’est pas possible d’arrêter les moteurs du Mavic alors qu’il se déplace, et c’est une des raisons du problème. Enfin, un Mavic qui “tombe” ne se reçoit pas bien, autant l’arrêter plus sobrement, et l’essuie de bain est une meilleure solution.

  8. Hey !
    Vu la taille du bateau, il a aucun problème pour atterrir.
    Sur mon petit bateau, j’ai un rectangle 1m x 0.5m pour atterrir … même le spark me donne du mal 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.