Ryze Tello (avec DJI)

20
5089

Ce n’est pas à proprement parler une nouveauté de DJI, mais la startup Ryze Tech insiste beaucoup sur un partenariat qu’elle a noué avec le constructeur chinois leader du marché. Le Tello, c’est un nano multirotor de type jouet, équipé de moteurs brushed avec des hélices de 3 pouces. A l’intérieur, on trouve un contrôleur de vol propriétaire animé par un firmware de DJI, qui assure par exemple la stabilisation. Il dispose de capteurs de distance, un baromètre altimétrique, des LED. Le tout permet des fonctions automatisées comme le décollage et l’atterrissage automatiques, la gestion de la batterie.

Caméra à bord !

Il est équipé d’un VPU (Vision Positionning Unit) réalisé par Intel, le Movidius Myriad 2. On vous en avait parlé ici. Le pilotage est possible avec une radiocommande de type manette de jeu (non livrée). La compatibilité est assurée avec la manette Gamesir et les radiocommandes Bluetooth Apple MFI. Sur le smartphone, via wifi, s’affiche un retour vidéo en temps réel 720p/30 de la caméra HD à bord, avec un angle de 82,6°. Ryze promet une stabilisation électronique et une portée vidéo de 100 mètres environ. Il prend aussi des photos en 2592 x 1936 pixels. Les images, photos et vidéos, ne sont pas stockées à bord, mais sur le smartphone. Le Tello, qui ne pèse que 85 grammes, est capable de prendre des clichés en 360° avec une fonction automatisée appelée EZ-Shot, de voler en cercle… Il est équipé de protections d’hélices, ce qui permet de le placer entre les mains des enfants (sous surveillance d’un adulte, of course). Il pourra décoller de la main, comme le Spark de DJI…

Le bonus ?

Le Tello est programmable ! Pas besoin d’un diplôme en intelligence artificielle ni d’un master en langages informatiques, le Tello profite d’un outil appelé Scratch, développé par le MIT. Il permet une programmation avec commandes simples, accessibles aux enfants, pour réaliser des vols basiques… ou beaucoup plus complexes ! En théorie, on pourra s’amuser à réaliser des chorégraphies à une ou plusieurs machines ! Ce langage vous semble trop simple ? Ryze proposera un SDK pour vous attaquer à une programmation plus complexe… Un autre bonus ? La coque du Tello est amovible, pour que l’appareil puisse changer de couleur à volonté. L’autonomie avancée par Ryze Tech est de 13 minutes, avec une batterie LiHV 3,8V de 1100 mAh, à charger avec un câble microUSB.

Ce qu’on en pense ?

Le partenariat avec DJI et la collaboration avec Intel sont des atouts majeurs pour le Tello, un nano multirotor d’un nouveau genre. C’est un jouet à piloter, en vue directe et en immersion, il concurrence (c’est le moins que l’on puisse dire) le Mambo (FPV) de Parrot. C’est aussi une caméra volante, qui entend sans doute couper l’herbe sous les pieds de tous les mini-multirotors de marques chinoises plus ou moins bons en photo et en vidéo. C’est enfin un robot programmable qui permet d’aller beaucoup plus loin pour éviter que l’engin ne se retrouve oublié dans un tiroir après quelques vols. Sur le papier ? C’est un petit concentré de technologie… Reste à savoir s’il va confirmer ses promesses. Son prix ? 109 € sur le site de DJI avec une disponibilité en Chine dans un premier temps, puis dans le reste du monde à partir de mars 2018… Le site officiel de Ryze se trouve ici.

Edit : le test est à lire ici !

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

20 COMMENTAIRES

  1. Excellent !
    Enfin un concept qui semble sympa pour que les neophyres decouvrent la programmation avec Scratch a la portée de tous, ainsi que la possibilite de Programmer des bidouilles plus avancées pour les plus aguerris !

  2. Le prix et les caractéristiques techniques… C’en est presque trop beau pour être vrai.
    Je suis vraiment curieux du résultat.

  3. @fred : oui je sais, mais deja back order en Chine ! imagine pour le reste du monde. Pour moi, le 1er mars les servers de dji vont chauffer …

  4. @ mickmick : Selon mes infos, il n’est pas non plus encore dispo en Chine… Il sera dispo d’abord pour le marché chinois, ensuite aux USA, puis dans le reste du monde.
    Je n’ai pas d’infos sur la date de livraison aux vendeurs chinois qui importent en Europe – la distribution risque d’être verrouillée.

  5. @ mickmick : Voici plus de précisions de Ryze : “Nous sommes encore en train de travailler sur l’unité de production, et nous commencerons à livrer les premiers exemplaires pour la Chine fin janvier. Pour la France, ce sera un peu plus tard“.

  6. @fred : et pour usa et canada ?

    Le seul truc negatif que je vois c est la distance, 100m c est vraiment pas beaucoup, mon qx90 le fait tres facilement, et conserve encore une belle image

  7. Vu la gamme de prix et les fonction ça risque de faire craquer tout les débutants frileux (comme moi) qui sont encore bloquée à l’idée d’acheter un 1er drone de plus de 300€

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.