Les zones Natura 2000 vont-elles être interdites de vol ?

10
2098

En France, les appareils radiocommandés ne sont pas autorisés à voler dans les cœurs des parcs naturels nationaux et dans les réserves naturelles. Les zones Natura 2000 échappent à cette interdiction… mais il est possible que la réglementation change. Pourquoi cette soudaine inquiétude ? Parce que le Muséum national d’Histoire naturelle, UMS PatriNat, vient de publier une offre de stage de 3 mois. L’intitulé ? « Etat des lieux des connaissance sur l’impact des drones en site Natura 2000 ». Le but ? « L’objectif du stage est de réaliser un état des lieux des connaissances sur l’interaction entre l’utilisation du drone et les enjeux de conservation du réseau Natura 2000, et d’en tirer des conclusions en termes de recommandations ». Natura 2000, c’est un réseau de sites ayant pour objectif de maintenir la diversité biologique des milieux naturels ou semi-naturels.

Inquiétude…

L’est de la France et les zones
Natura 2000 (Mach 7 Drone).

Le profil recherché pour ce stage est un niveau Master 1 ou 2 en Sciences de l’Environnement, Ecologie, Gestion des milieux naturels, avec des connaissances généralistes en écologie, des connaissances du dispositif Natura 2000 et des notions en droit de l’environnement. Tout cela est évidemment indispensable pour mener correctement une étude scientifique sur le sujet. Mais pas suffisant ! La méconnaissance des technologies des drones et les idées reçues sur le domaine véhiculées par les médias mènent souvent à des décisions regrettables. Sans oublier que l’aide à la décision est pour l’heure inutilisable.

Un exemple ?

Les zones Natura 2000 des étangs de
Villars-les-Dombes (Mach 7 Drone).

Trouver les limites du cœur d’un parc naturel national ou d’une réserve naturelle s’apparente à un jeu de piste, qui mène à des cartes très imprécises, incompatibles avec l’usage d’un appareil dans la réalité – sans oublier qu’il faut croiser ces informations avec les sources des autres zones interdites. La complexité des contours des zones Natura 2000 ne peut aboutir qu’à deux méthodes pour en cerner les limites : le suivi exact des contours, ou une simplification des zones en englobant un périmètre plus large. Dans le premier cas, la complexité des tracés rend impossible le respect des zones, notamment pour le grand public, à moins de proposer un outil décisionnel sur téléphone mobile avec une base de données offline. Dans le second cas, l’emprise trop importante dépasse le cadre de la réglementation et constitue une incitation à l’incivilité.

En conclusion ?

Les zones Natura 2000 autour de
l’ile de Ré (Mach 7 Drone).

Ce stage a le mérite d’exister ! Car trop nombreuses sont les décisions arbitraires dans le domaine des drones, basées sur des suppositions. Il faut espérer que ce stage de 3 mois (seulement) ne soit pas le seul outil pour évaluer la pertinence d’une « réglementation drones » des zones Natura 2000, et que les principaux acteurs du domaine des drones de loisirs et professionnels soient consultés. D’ailleurs, si vous-même conduisez à la fois un Master en Sciences de l’environnement, Ecologie et Gestion des milieux naturels et que vous êtes passionné par les drones, c’est le moment de postuler pour ce stage, avant le 19 janvier 2018 ! Le PDF de présentation de l’offre se trouve ici.

Comment visualiser les zones Natura 2000 ?

Les zones sont indiquées sur le site de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN). Les cartes (car il y en a plusieurs) se trouvent sur cette page. Il y a les cartes publiées par l’IGN sur le Geoportail. Notez que le service Mach 7 Drone indique aussi les zones Natura 2000 : il suffit de cocher une case dans les réglages pour les voir apparaître…

Source : UMS Patrimoine Naturel

10 COMMENTAIRES

  1. Mort programmée du drone de loisirs… Vu le nombre de restrictions, certains vont commencer vraiment à se demander le pourquoi d’un achat d’un drone style Phantom /mavic. On achète ce type de machines pour faire de jolies vues, hors entre les zones R (façade Atlantique par exemple), et la menace qui plane sur les zones natura, le territoire se réduit comme peau de chagrin. A bientôt sur les sites agréés modélisme pour faire des ronds sur un beau terrain plat ?? 😥

  2. plus simplement, qu’ils commencent par interdire la chasse non? et ce même dans les zones NATURA 2000!!!
    pour votre info: c’est plus de 30 millions d’animaux tués chaque année en France
    https://www.animal-cross.org/chasse/
    et MIEUX VAUT VOLER QUE TUER, sans pour autant faire n’importe quoi je précise….
    allez, JOYEUX NOËL à tous et bons vols 🙂

  3. je suis d’accord avec toi spoutnik, j’ai commencé par le PH1, puis le PH3-A et vu la réglementation, j’ai acheté le Mavic Pro, maintenant ils vont surement encore descendre vers “pas plus de 500gr”, et de plus en plus interdit par tout, alors qu’il y’a jamais eu de morts par drone (a l’inverse de la chasse) Moi je dis stop, le Mavic est le dernier pour moi. je vais pas ficher plus de 1000€ tous les 6 mois a cause de la réglementation, termine./

  4. Compétences particulières requises :

    – Connaissances généralistes en écologie (faune)
    – Connaissance du dispositif Natura 2000 et notions en droit de l’environnement
    – Autonomie, rigueur scientifique, esprit de synthèse

    Je ne comprends pas pourquoi ils ont oublié de mentionner un point de convergence évident permettant d’associer nature et technologie du genre :

    ——
    “Une culture générale sur les drones et leurs différents usages civils et de loisirs est requise – Une connaissance dans le pilotage de drone, même basique, serait un vrai plus”.

    ——
    Et qu’on me dise pas qu’ils souhaitent aborder ce dernier point connexe qui me paraît important juste au moment de l’entretien individuel.

    Arfff, c’est mal parti…

  5. Et quant je pense que cette semaine au jt de 20h00 ils nous montrait les force de l ordre en train de survolé en pleine ville,des rue remplis de voiture et de piéton avec un phantom sous prétexte de surveiller les chauffards qui grillent les feux,sûrement qu un phantom de l etat qui tombe sur un passant fait moin mal que mon petit spark lol
    Bref comme toujours,faites ce que je dis,pas ce que je fait.

  6. Oui, j’ai vu ça aussi. Comme d’habitude quoi.. J’attends avec impatience de les croiser en train d’opérer avec mon guide d”activités particulières que j’ai quand je tourne, histoire de comparer avec celui qu’ ils utilisent ( si ils en ont un..)

  7. Une enquête sur les perturbations des drones dans les zones Natura2000, effectuée au printemps, en période de nidification, il me semble qu’ils peuvent économiser du temps et de l’argent, on connait le résultat… 🙁
    Par chez moi (dans la Loire, le département, en bord de Loire, le fleuve, où il n’y a pas de loir, l’animal), en dehors des agglomérations et des parcs naturels, il n’y a que des zones Natura2000… je suis mal… (mais heureusement je ne vole quasiment plus en Phantom, mais avec un Dobby qui se cache rapidement dans la poche 😉 )

  8. Si l’interdiction passe on est foutu, par içi dans nos montagnes il y a une zone natura tous les 5kms et elles font 5kms de long, et j’exagère à peine.
    Une pour les lapins, une pour les buissons à épines, une ou faut pas marcher sur la pelouse…

  9. @Stitch, nous avons prouvé, contre les amis de la nature (procès gagné), qu’un terrain de modélisme ne perturbe pas la nidification des espèces, même rares et protégées. Nous avons filmé au seuil de notre piste un nids, ses œufs et les petits jusqu’à leur envol 🙂 .;. Il n’est pas rare aussi que biches, chevreuils et lapins viennent se réfugier sur notre terrain en période de chasse au grand dam des chasseurs 🙂 🙂 🙂
    Donc un drone où autre quel qu’il soit et à conditions de garder une distance de 10m et plus de la faune, ne gène à mon sens que les être humains militants et partisans dont ont ne sait jamais de quelle cause 🙁 …
    J’en veux pour preuve toutes les difficultés qu’ont les aéroports à éloigner les volatiles de leurs pistes d’envol !

  10. IL y a des nuances à apporter et des circonstances à prendre en compte! Tout dépend de l’espèce, de la période de l’année et du type de survol… Certains partiront à peine le drone allumé (cas vécu), d’autres toléreront un survol éloigné/haut, et d’autres s’y feront. Les réserves sont des zones de tranquillité de la faune et comme dis plus haut, hélas, une tranquillité parfois partielles à cause de la chasse. Il existe cependant des réserves dans les réserves (plus ou moins) presque pas chassé où la faune y est beaucoup plus tranquille et ce serait dommage d’aller leur foutre les jetons avec un drone… Y’a justement déjà bien assez de dérangements pour aller en rajouter dans ces endroits, la terre est vaste y’a de quoi faire ailleurs faut pas exagérer 😉 Il faut considérer son envie de faire du drone par rapport à l’impact que ça à sur la faune ou autre et faire en sorte de cohabiter au mieux, dans ces zones n’oublions pas qu’on est avant tout chez eux! Après il y a surement des compromis qui peuvent être fait, en autorisant certaines hauteurs, certaines parties mais pas d’autres, etc… Dans tout les cas le bon sens doit être de mise: si les bestioles courent alors stop! (cf. plus bas)

    “Q) Peut-on voler dans un parc national ou dans une réserve naturelle ?
    R) Non, le survol des coeurs de tous les pars nationaux et de certaines réserves naturelles est interdit aux appareils motorisés. Chaque parc national et chaque réserve naturelle dispose de ses propres prérogatives, généralement sous forme de décrets, comme par exemple celui-ci pour le Mercantour. Les parcs régionaux ne sont en revanche pas interdits de survol. Les zones Natura 2000 non plus. Le bon sens prévaut : il faut interrompre un vol s’il indispose manifestement des animaux, des oiseaux par exemple.”
    source: https://www.helicomicro.com/accueil-2/la-reglementation-francaise-ce-quil-faut-savoir/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.