Prison de Fresnes : le drone était un avion de l’IGN

20
1417
Ceci n’est pas un drone, c’est un appareil de prises de vues topographiques qui est passé au-dessus de Paris le 3 novembre 2017.

Il convient toujours d’être prudent avec les suspicions de survols de drones. Pour preuve le survol présumé de la prison de Fresnes début novembre. Je vous en parlais ici, en prenant la précaution de tout placer au conditionnel et en soulevant des interrogations par rapport aux témoignages du surveillant et de l’équipage de la BAC.

Pas de drone !

L’enquête de la Gendarmerie des Transports Aériens, rapporte le Parisien, a démontré que le drone était en fait un avion de l’IGN. Une méprise qui n’est probablement pas la dernière, même si comme l’indique le quotidien, « les surveillants devraient recevoir une formation pour que ce genre de confusion ne se reproduise plus ». Je le rappelle à chaque incident ou incident présumé : il est urgent de doter les zones sensibles d’un dispositif de levée de doute, un outil électronique qui ne repose pas uniquement sur une évaluation humaine.

20 COMMENTAIRES

  1. Confondre un drone avec un bimoteur, c’est une formation qu’il leur faut, c’est une consultation chez l’ophtalmo.

  2. @ LudoRc : Oui. Aucune solution totalement efficace à ma connaissance, mais ça a progressé. Stay tuned, j’en parle dans quelques jours…

  3. oh, comme c’est balaud, c’était qu’un simple avion et pas un drone? Mince, ça fiche tout le sensationnel de l’article par terre! je suis déçu et MDR 🙂

  4. Rhoo purée, c’est juste incroyable!!! Hallucination collectives chez les matons! Sur que le traffic de stupéfiant n’est pas que le fait des détenus!

  5. Il y a 20 ans, le même bimoteur aurait été signalé comme un survol par les martiens.

    Rahh, le bon vieux temps des OVNIs et des programmes super-secrets de la zone 51, c’est fini! 😉

  6. Le truc le plus pénible c’est que le mal est fait … L’info a été relayé et ce sans emplois du conditionnel (cf le titre de l’article du Parisien) et aucun erratum ne sera fait.
    Du coup l’avis du public non averti est fait: les “drones c’est mal ! Ben oui ça survol des centrales/prisons/autres sites sensibles”.

    Erci et Fred vous m’avez fait rire ^^
    Remarquez c’est surement un coup des reptiliens qui ne veulent pas qu’on découvre que les illuminati nous gouvernent sur une Terre plate (je suis déjà loin, très loin ^^)

  7. Bon, bin, toujours pas de cas positif. Allez courage, peut être la prochaine fois. A force de crier au loup…

  8. Bof, on y croit pas plus…

    Celui de Fresnes au dessus a aussi été annoncé comme “ultra sur positif” par toute la “Presse” – tout comme les survols de centrales l’année dernière. A force de propagande, de lobbying sécuritaire, de bêtise crasse, qui croit encore au pouillième de cas réels (généralement complètement à coté de la plaque) ?…
    Vu à la télé, vu dans les réseaux sociaux, vu dans la “Presse” -> ne prouve absolument plus rien perdu dans le bruit de fond constant des approximations et des titres anxiogènes.
    A force de remonter systématiquement toutes les rumeurs de bruit de comptoir, et du cousin de la concierge qui a entendu du fils de … qui a vu à la télé … qu’un passant a dit … qui a vu la bête…

    Comme d’hab, à qui profite le crime et l’info ?, et par qui les “journaleux” avides de rapidité et de buzz se font ils avoir (consciemment ou pas), la main sur le coeur et le martèlement constant du “on vous aura prévenu”…

    En attendant, des voitures continuent de foncer dans la foule (encore ce weekend à Toulouse), d’exploser fréquemment – et tout le monde continue de conduire sa voiture, et sans contraintes supplémentaires. Heureusement qu’il n’y avait pas le mot drone à l’intérieur ou une pub pour dji dans la maison du cousin du voisin du conducteur. Les méchants “drones” sont franchement le cadet de nos soucis et un coupable bien facile pour tous les fantasmes à propager (une fois de plus, une simple question à se poser : qui cela arrange t’il ?)…
    Suggestion 😉 -> Un article sur cette simple dernière question serait tout à fait intéressant à lire…

  9. @ Ellie : Tant pis si tu n’y crois pas. Ca profitera sans doute à du monde, comme d’habitude, industriels en quête de nouveaux marchés comme politiques en mal d’arguments pour leurs croisades. Mais malheureusement peu importe, les vols malveillants se font déjà et continueront à se faire, et la politique de l’autruche n’améliorera rien.

  10. Ces polémiques m’énervent. Parrot je sais pas, mais DJI possède son propre préfixe d’adresses MAC. Autant dire qu’il est possible de fabriquer des détecteurs extrêmement fiables pour un prix dérisoire (40€ le Pi et son alim + 30€ la carte Wifi+Antenne haute sensibilité type Alfa network). Restera les drones faits maison, fort minoritaires malgré tout.

  11. @Fred : Ce n’est pas que je n’y crois pas, c’est juste que c’est un épiphénomène sensationnaliste et que c’est perdu dans les 99% de sensationnel “gros titre” non avéré. Et les 1 millième de cas avéré ne doivent pas justifier le n’importe quoi de la com des 999 autres cas…

    Rien de personnel, vraiment, et je me doute que ce n’est pas volontaire, mais si l’on décale le même type d’argument sur d’autres sujets polémiques et provocateurs et que l’on retrouve le même discours généraliste, et bin on n’est pas plus avancés et l’on a fait peur à tout le monde avec des amalgames pour faire passer autre chose :

    “Les musulmans sont dangereux”

    “Tant pis si tu n’y crois pas. Ca profitera sans doute à du monde, comme d’habitude, industriels en quête de nouveaux marchés comme politiques en mal d’arguments pour leurs croisades. Mais malheureusement peu importe, les YYY actes malveillants se font déjà et continueront à se faire, et la politique de l’autruche n’améliorera rien.”

    Ce qui permet de justifier tout et n’importe quoi…

  12. De toutes manières les professionnels ont dans leurs collimateurs les drones de loisirs avec prises de vues.
    Pour ma part je respecte la législation et lors d’un mariage, le photographe pro qui avait soit disant le Drone et la licence me voyait d’un mauvais œil. Il pensait que je connaissais pas la loi mais lui encore moins.
    Cette chasse aux sorcières (si il n’y avait que celle la) en France et devenu un sport où les drones sont les ennemies de la nation et les propriétaires de Drone de loisirs serait de gros psychopathe en force…
    Vivement un qcm obligatoire encadré par une loi pour faire taire toutes ces sirènes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here