Parrot Mambo FPV

17
4439

Le constructeur Parrot fait évoluer son Mambo, le mini drone ultra stabilisé. Que trouve-t-on au menu des nouveautés ? Le Mambo en lui-même est inchangé. En revanche, il accueille une batterie de 660 mAh au lieu de 550, pour une autonomie de 10 minutes. C’est tout ? Non, bien sûr. Cette batterie de plus grande capacité permet de porter un nouvel accessoire. Il s’agit d’une caméra à clipser sur le dos de l’appareil, qui lui permet d’être piloté en immersion. Avec la caméra, l’autonomie passe à 7 à 8 minutes environ. La technologie choisie n’est pas le 5,8 GHz analogique, mais le wifi, avec un retour de l’image sur smartphone.

Quid de la latence ?

Elle est plus élevée qu’en 5,8 GHz, évidemment, mais Parrot assure que ses ingénieurs ont travaillé pour optimiser le flux. Les premiers essais semblent confirmer leur affirmations. Benjamin LaVayssière, alias BLS, a pris les commandes d’une machine pendant la présentation du produit sur un mini circuit. Les mesures exactes de la latence ? Je vous les donne dès que possible. Le FOV de la caméra est de 120°, avec un enregistrement à bord sur une carte microSD en 1280 x 720 pixels à 30 images par seconde.

Les autres améliorations ?

Trois nouveaux modes de pilotage ont été ajoutés. « Easy » pour les débutants avec une stabilisation complète, « Drift » qui permet de profiter d’angles plus importants et déconnecter la caméra verticale, et « Racing » pour encore moins de stabilisation. Malgré ce qu’indique Parrot, ce n’est pas un mode totalement dépourvu de stabilisation. Pas de mode Acro, donc. Pourquoi ? “Parce que c’est un produit destiné au très grand public“, expliquent les responsables de Parrot. La radiocommande Flypad est plus légère, sans doute avec l’aide d’une nouvelle batterie.

Et puis ?

La portée du Mambo FPV est de 100 mètres en environnement dégagé, soit bien mieux qu’avec le premier modèle. Doit-on cette portée améliorée à la radiocommande ? Non, c’est le module wifi qui donne les ordres, et qui permet cette meilleure portée. Mais le Mambo est toujours pilotable en Bluetooth Low Energy si vous le désirez. Le masque pour smartphone Cockpitglasses 2 est nouveau aussi, pliable, avec un angle de vision de 96°, un réglage de l’espace interpupillaire….

Quand ? Combien ?

Le pack Mambo FPV sera proposé à partir du samedi 16 septembre à 179 €. Cela inclut le Mambo, une batterie Power, une radiocommande Flypad, un masque Cockpitglasses 2 et une caméra wifi à clipser. La caméra sera-t-elle vendue seule, en accessoire ? Oui, sur le site de Parrot, pour un prix qui n’a pas encore été indiqué. Que vaut vraiment cette caméra ? Réponse dans quelques jours sur Helicomicro…

D’autres photos

17 COMMENTAIRES

  1. 80€de plus pour une camera wifi et une batterie peu plus grosse , trop cher ,autant acheter un kit complet qx105 moins cher plus drole

  2. Finalement, quelle déception pour les fanas parrot qui attendaient un nouveau drone capable de rivaliser avec le spark ou le mavic…la pilule va être dure à avaler

  3. Intéressant pour démocratiser le hobby.
    J’espère qu’ils vont avoir du succès.
    C’est l’annonce attendue mi septembre de Parrot où bien on peut attendre autre chose que ce Mamb fpv ?

  4. 180€? Ahah, tremblez Eachine avec votre e013 à 60€ (drone+camera fpv 5.8GHz+radio+casque), Parrot est là! (en wifi et pour plus du double de votre prix) 😀

  5. @ Boisselier : Je confirme. Pour qui n’a pas d’expérience, n’a pas non plus envie de passer du temps à apprendre à piloter, c’est super sympa. Ce n’est pas compliqué : un nano racer, même brushed et même en Angle et même avec des protections d’hélices, dans les mains de personnes qui ont envie de découvrir, c’est l’assurance que la tentative s’arrête dans la minute. Avec un Mambo, FPV ou pas, ça permet de ne pas se décourager. Autre intérêt : la solidité de la machine. Un demi-journée de mauvais traitements par des (non) pilotes qui foncent droit sur les obstacles et la machine tourne toujours…

    Dans les mains d’un pilote expérimenté, forcément, ça n’a pas d’intérêt. Ce n’est pas le but non plus…

    Est-ce que ce produit va sauver Parrot ? Je ne pense pas que ce soit sa vocation.

  6. Je ne suis pas convaincu…! Même pour les débutants, chez Parrot il y a déjà pas mal de latence pour les ordres de pilotage entre la radio et le drone, alors avec la caméra en wifi (même si le wifi a été amélioré) je ne pense pas que ça soit l’idéal…
    A voir avec les tests de notre chroniqueur préféré ? !

  7. Depuis le temps qu’on l’attendait! Ce sera intéressant de comparer avec la solution DIY en 5,8Ghz. Pour ceux qui on déjà un drone et le flypad, on pourra trouver la caméra avec le casque seul ? Voir les deux séparément ? Il serait intéressant qu’ils démocratise leur interface type Lego sur leurs autres modèles maintenant!

  8. c’est pas ce petit drone qui est adepte des flyaway ?? au premier voir deuxième vol ^^ quand je lis les commentaires amazone y a que ca

  9. @ darksidesong : J’ai toujours le mien depuis presque 1 an, et pourtant ce n’est pas moi qui le pilote, il passe entre les mains de débutants, de tous âges, sur de nombreux événements. Il se prend des murs, d’autres machines, il y a clairement maltraitance… Pas de Flyaway, pas de casse, je n’ai même pas eu à changer un moteur, juste des hélices…

  10. Je confirme, je ne connais pas de modèle plus précis que le mambo. Avec le flypad on peut le piloter au cm près.. Bon d’accord.. à 2ou 3.. pas plus!! Qui n’a pas connu la panique quand on débute: l’engin vous fait face.. on part du mauvais côté, on dérive, on lache tout et c’est la chute.. et la casse!! Avec celui-ci c’est très différent: au début, doucement on décolle et on se déplace dans chacune des trois directions, on découvre la révolution: la conquête des 3 dimensions, avancer, reculer, tourner à droite ou à gauche (manœuvrer comme en auto, quoi..) mais aussi monter ou descendre, en ligne droite, en courbe.. on s’enhardit.. plus vite.. la panique approche? Et bien on lache tout!! Surprise.. il reste là, vissé dans l’air.. on pose la télécommande et puis on va le regarder, immobile il attend les ordres.. Alors quoi de plus facile que de peaufiner une manœuvre.. dix fois, vingt fois reprendre la courbe ascendante au décollage, l’approche d’atterrissage TRÈS précis, etc.. Sauf que ce n’est pas au simulateur.. c’est en RÉEL..
    D’accord c’est surtout à ll’intérieur?, ça tombe bien.. c’est encore autorisé l’apprentissage..
    Si vous connaissez meilleure école, faites-moi signe..
    Ah j’oubliais.. vous êtes au courant?? Je parlais aux profanes..

  11. La preuve qu’on peut piloter à quelques cm près, c’est la dernière photo 🙂 Le Mambo de gauche est en statio, celui de droite est piloté par BLS. Il s’est approché jusqu’à toucher (sans crash).

  12. je suis curieux de connaitre la latence. Ils indiquent qu’ils ont optimisé la latence. C’est une bonne nouvelle pour un flux 720p.

  13. J’ai un mambo, le flypad et 4 batteries. En tant que débutant je m ‘amuse beaucoup: j’apprécie pouvoir slalomer entre les arbres, m’en prendre un à pleine vitesse, rigoler un bon coup et redécoller aussitôt 🙂
    Mais ce n’est pas clair : ce mambo est-il une v2 officielle avec des changements matériels importants (autre la batterie) ou les mises à jour suffiront pour faire bénéficier au premier modèle des évolutions en terme de mode de vol etc ?

  14. bonjour j’ai un mambo parrot de l’année dernière et un casque réalité virtuel mais pas la caméra serait il possible de trouvé la caméra en pièce détaché et est ce que la caméra est compatible avec l’ancien modèle mambo parrot
    Merci d’avance

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.