Simtoo Moment, en approche

8
1075

Je vous avais présenté le Moment de Simtoo en mai 2017. A l’époque, ce multirotor de type selfie n’était pas encore disponible à l’achat hors de Chine. C’est désormais le cas ! Cet appareil pliable et caréné est animé par des moteurs brushless 1806 des ESC de 10A et des hélices de 4 pouces. Ils sont pilotés par un contrôleur de vol qui s’appuie sur de nombreux capteurs pour stabiliser le vol et le mettre à la portée de tous, ou presque. Il est équipé d’un GPS doublé de Glonass, d’un gyroscope, d’un accéléromètre, d’un magnétomètre, d’une caméra verticale et d’un baromètre altimétrique. Il se pilote avec un smartphone, sa portée est donc limitée à quelques dizaines de mètres. Parmi les modes de vol automatiques, il sait rester en stationnaire et suivre son propriétaire.

Les caractéristiques

La caméra à bord est une 4K qui filme à 25 images par seconde ou en 1920 x 1080p à 60 images par seconde avec une stabilisation numérique (EIS) et une inclinaison de la caméra à la verticale. Elle filme avec un grand angle, de 147°. Un retour vidéo en temps (presque) réel est proposé sur le smartphone, via le wifi. Les dimensions ? 21,5 x 15,3 x 5 cm plié, et 21,5 x 26,3 x 4,7 cm déplié, prêt à voler. La batterie est une Lipo 1S 3,7V de 2900 mAh et 10C, qui assure selon la fiche technique une autonomie de 15 minutes. Il pèse 415 grammes en ordre de vol. Le Moment de Simtoo sera proposé à 213 € avec une batterie, ou 239 € avec deux batteries, chez Banggood (avec le port mais hors taxes). Un appareil étonnant, curieux. On en saura plus avec le test…

D’autres photos

8 COMMENTAIRES

  1. Comme dirait-on: “il a tout d’un grand” sauf peut-être une télécommande est une portée un peu plus sexy (500m serait bien) … attendons de voir, sur le résultat vidéo 🙂

  2. D’accord pour la portée “un peu plus sexy”…
    Nous allons attendre sagement que notre HM chéri nous targue d’un test complet et… Alléchant, sur cette machine aux fonctions exclusives ” c’est moi le plus beau ! ” :-))
    Wait and see. Bon vol !

  3. ah ouais quand même, un drone sans télécommande, c’est un peu comme un PC sans clavier. il manque un petit truc. Vélo sans guidon, capote sans réservoir, alors oui, tout ça avec de l’entrainement certains y’arrivent. Même les monocycles ça existe, aussi.
    le funambulisme sans paraxhûte fût aussi pratiqué par Philippe Petit, qui ne finit pas ses jours dans son lit

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here