Visuo XS809W, le test

3
5085

Il a le look d’un Mavic Pro de DJI. Il est même équipé de bras pliables. Mais les ressemblances s’arrêtent là. Le Visuo XW809W est un appareil-jouet, dont il ne faut pas attendre de miracles, sachant qu’il est vendu à un prix plancher. Que vaut-il vraiment ?Notez que l’appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Une vidéo

Elle montre la qualité vidéo (très médiocre) du Visuo XS809W !

Tour du propriétaire

Le Visuo XS809W ressemble vraiment au Mavic Pro de DJI, la ressemblance a été travaillée pour tromper au premier regard. Evidemment, on s’aperçoit rapidement de la supercherie : le carénage est fait d’un plastique fin, que l’on peut même enfoncer avec une pression du doigt. Bras repliés, avec les hélices installées, l’appareil mesure 18 cm de longueur, 15 de largeur, 6 de hauteur. Il suffit de tirer sur les bras pour les déplier. Ils se bloquent automatiquement lorsqu’ils sont en fin de course. Il mesure alors, avec les hélices placées perpendiculairement aux bras, 30,5 cm de longueur, 28,5 cm de largeur, et toujours 6 de hauteur.

Suite du tour

Les moteurs sont des modèles brushed, cachés dans le carénage, qui entraine des hélices de 5,7 pouces (14,5 cm) via des engrenages. Des protections d’hélices sont fournies dans la boite. Bon point : il n’y a pas besoin d’outil, elle viennent se clipser facilement sur les extrémités des moteurs. Il y a deux petites diodes rouges à l’avant, et des diodes sous chaque moteur, avec des diffuseurs mats. A l’arrière de l’appareil se trouve la trappe destinée à accueillir la batterie. Il s’agit d’un modèle à boitier propriétaire contenant une Lipo 1S 3,7V de 900 mAh. Elle est simple à insérer, mais un peu récalcitrante quand il s’agit de la retirer.

Fin du tour

Sous l’appareil se trouve un bouton on/off. Pratique pour laisser la batterie dans son logement sans risquer qu’elle ne se vide. A l’avant est placée une petite caméra montée sur une charnière qui permet de l’orienter vers le bas, de quelques degrés. Et quoi d’autre ? Elle passe inaperçue, mais une trappe se trouve juste à côté du bouton on/off. Elle est destinée à accueillir une carte mémoire de type microSD. Le Visuo XW809W est en mesure de filmer pour envoyer l’image en temps réel sur un smartphone via le wifi, et d’enregistrer l’image à bord pour assurer une meilleure qualité. Le poids de l’appareil sans batterie est de 122,5 grammes. La batterie ajoute 29,1 grammes, pour un poids en ordre de vol de 151,6 grammes. Les 4 protections d’hélices ajoutent 11,1 grammes.

Smartphone et radiocommande

Pour piloter le Visuo XW809W, il est possible d’utiliser un smartphone ou une tablette. Le constructeur propose en effet un logiciel compatible avec iOS et Android. La connexion est établie en wifi, avec un retour vidéo en temps réel. Quelques essais au sol montrent une latence très forte, qui atteint les 500 millisecondes. On ne pilotera pas en immersion avec le Visuo XW809W ! Le logiciel permet de contrôler l’appareil. Ca fonctionne ? Oui, mais la précision n’est pas au rendez-vous et la portée de 40 mètres à peine. Mieux vaut utiliser la radiocommande, fournie dans la boite. Assez classique et de type manette de jeux, elle dispose d’un présentoir amovible pour placer le smartphone et profiter du retour vidéo. Elle ne fonctionne qu’en mode 2 (gaz à gauche). Elle est alimentée par 3 piles AA.

Premier décollage

Il est effectué avec la radiocommande. Le Visuo XW809W décolle doucement, sur simple pression d’une touche. Il se stabilise tout seul à environ 1 mètre de hauteur. Il a donc un baromètre altimétrique qui facilite la tâche du pilote. Les commandes répondent plutôt bien, avec douceur : les débutants peuvent se lancer dans des vols sans crainte de faire des erreurs. Le poids plume de l’appareil le protège contre les petits crashs. Il est possible de rendre l’appareil un peu plus nerveux en appuyant sur la touche Speed, à plusieurs reprises. 

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE