Dagoba – Inner Sun

11
759

Avec Gojira, Dagoba fait partie de ces groupes français au napalm que j’aime écouter au petit matin, des catalyseurs de caféine, des activateurs sonores qui font partie de mon nécessaire à poster des news et des reviews ! La dernière vidéo de Dagoba illustre le sigle « Inner Sun », qui figurera sur le prochain album du groupe, « Black Nova », à paraître le 25 août 2017.

Pourquoi vous présenter ce clip ?

Parce qu’il contient des images shootées en drone, bien sûr. De manière classique avec un Inspire de DJI, mais aussi avec un racer pour des scènes plus vivantes ! Le montage évite l’écueil de l’abus de séquences drones : elles ne prennent pas le dessus. Le pilote, vous le connaissez, il s’agit de Damien Gans, pour le compte de CHS Prod. Ses talents de pilote freestyle sont à l’honneur pour ces vols pratiqués dans le sud de la France, avec un AstroX X5 sous Revolt V2 Skitzo Edition F4. Une nouvelle illustration de ce que peut apporter un vol de racer : proposer des images différentes, comme pour le Nine Royals 2017 ou les Porsche Heartbeats.

 

11 COMMENTAIRES

  1. dommage que le montage soit aussi hachuré , presque aucunes place laissé au vols en accro ,les séquences de vols ne font meme pas 1/4 de figure 🙁

  2. Huh. Dagoba, Damien Gans… Je m’attendais à un truc original. Mais au final, c’est un peu la déception. Le seul truc qui fait des figures ici, ce sont les baguettes du batteur. Pour le reste, l’utilisation d’un racer ne se justifie pas franchement.

  3. Ouais, bon, je trouve un peu mou du bulbe, comme genre de Métal, mais bon, chacun son style.

    Ouep, le clip est le cul entre 2 chaises. On en attends bcp plus. Des esquisses de trucs cool, mais noyés dans l’oeuf.
    On sent une volonté de Damien d’amener les figures d’acro dans le clip, et au final la volonté de Dagoba de n’utiliser que les passages amenant vraiment un plus dans la lourdeur du thème, ce qui est très contradictoire avec la légèreté du freestyle.

  4. Moi j’aime bien quand les images aériennes sont limitées en volume. Après, ça devient une démo pour une boite de prises de vues 😉
    Idem pour les émission TV qui usent et abusent des images drones. C’est chouette, mais parfois il n’y a plus que ça. Quand tu vas dans le “patelin préféré vu à la tévé”, tu ne reconnais plus rien parce que la vision habituelle se fait du sol, pas depuis les airs…
    Et dans le cas du clip de Dagoba, j’aime bien le montage avec des passages très courts en acro distribués juste pour donner des accélérations.

    Et sinon il y a quelques plans drones dans ce morceau exceptionnnel 🙂 🙂 🙂

  5. Au final, ça marche quand même assez bien, mais on sent que c’est encore très perfectible.

    Moi j’aime bien la démarche, en tout cas. Je suis persuadé que l’inclusion de prises de vue au racer peut amener un réel plus dans bien des cas, à condition d’utiliser ça avec parcimonie et justesse.

  6. Hahaha, Exceptionnel Fred !

    Ca faisait un moment que je n’avait plus trop suivi l’emblématique Ultra Vomit, le groupe phare du grincdcore comique français ! Quel magnifique parodie teutonne !

    Merci Fred pour ce moment de bonne humeur ! 😉

  7. @ TB250 : Je n’aurais pas dit coup de pub dans la mesure où il n’y a pas eu du tout de pub faite sur la présence d’un racer… 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE