Amazon Prime Air atterrit en France !

9
1527

Un communiqué de presse d’Amazon annonce la création en France d’un centre de développement Prime Air, ce service de livraison par drone dont il est question depuis plusieurs années maintenant – une volonté de Jeff Bezos. Une douzaine d’ingénieurs logiciel seront chargés de créer un outil de gestion du trafic de véhicules aériens autonomes. « Cette initiative », indique Amazon, « s’inscrit dans un plan d’investissement majeur destiné à soutenir sa recherche et développement en France ».

En quoi consiste cet outil de gestion ?

Selon Amazon, « le logiciel de gestion du trafic des drones viendra compléter le dispositif de contrôle du trafic aérien existant, et permettra d’intégrer des drones volant dans l’espace aérien au-delà̀ du champ de vision de manière sécurisée. Il permettra d’effectuer des opérations de drones à basse altitude en toute sécurité́ en fournissant un accès à l’espace aérien et au geofencing ; d’identifier et de séparer le trafic aérien en temps réel ; de planifier des vols intégrant la gestion des imprévus et le contournement des fortes intempéries ». Le centre de développement Prime Air français est basé à Clichy, en région parisienne.

9 COMMENTAIRES

  1. “Il permettra d’effectuer des opérations de drones à basse altitude en toute sécurité́ en fournissant un accès à l’espace aérien et au geofencing”

    Ha bah j’en connais plus d’un qui ne recevra pas sa livraison… car si on regarde la carte, il reste pas beaucoup de latitude pour du vol autorisé, d’autant plus qu’on sera proche des agglomération a mon avis.

    Ce système est plus là pour faire le buzz ni plus ni moins.

    Aucun avenir dans ce mode de livraison !
    Après je peux me tromper, me va falloir que beaucoup de choses changent dans la réglementation et que le loisir reste bien au chaud sur leurs terrain identifiés et cartographiés.

    On va laisser voler un aveugle autonome de plusieurs dizaines de kilo sur plusieurs kilomètres alors qu’à coté on bride un pilote FPV (50m d’altitude + stopper) qui visualise en temps réel où va sa machine et alors ne parlons même pas du “long range”.

    Lobbying…

  2. suffit de commander un porte clef à 2 balles chez Amazon pour recevoir un drone super équipé à domicile! Un filet et hop, 1000€ de matos capturé !

  3. En tout cas même si c’est pour le buzz, leur appareil a le mérite de monter qu’ils font bien des recherches en ce sens et pour quoi pas dans un proche avenir une forme de livraison pourrait voir le jour 🙂
    Après à qui veut , le droit de les capturer au passage 🙂
    A Amazone de voir comment ils feront preuve de la livraison du colis, je pense qu’en zone non urbaine, dans les coins isolés et reculés la formule pourrait servir, à Paris intra – muros, peux de chance d’aboutir 🙂

  4. Il se trouve que j’habite à Clichy, et ça fait un bail qu’Amazon s’est installé à deux pas de chez nous. Donc si on résume, ils vont développer un soft dans leur locaux. Wouah, ça c’est de la news ! Lol.

  5. @ JBTNIKO : “près je peux me tromper, me va falloir que beaucoup de choses changent dans la réglementation et que le loisir reste bien au chaud sur leurs terrain identifiés et cartographiés.”
    Si tu jettes un oeil aux propositions de l’EASA, tu as exactement ce qu’il faut…

  6. Combien y a-t-il d’envoi d’Amazon par jour rien qu’en France?
    Au minimum 10 000 je pense, ce qui signifie qu’il ira plusieurs milliers de Drôme en France pour livrer des colis dans quelques années
    Les objets radiocommandés, Les oiseaux, les cerfs-volants comment ferait-il pour les éviter ?
    Il y aura forcément des accidents, ce qui signifie que les lois seront durcies et que les multinationales hueront qu une tape sur les doigts même si elle tue certaines personnes car on estime que leurs activités économiques et leur nombre de vols permettent ce genre d’incident…

  7. Les actuelles réglementations des drones professionnels et de loisirs en France, ne sont pas adaptées pour ce type d’aéronef automatique. Dans l’état actuel réglementaire ce type de livraison n’a aucun avenir en France. A moins de ne pas considérer ce type d’engin volant comme des drones mais comme des aéronefs automatiques de services professionnels ( transport ou livraison) et de faire une 3eme réglementation,
    autre que professionnelle ou de loisirs, adaptée à ce type de transport.

  8. Il y pas mal d’obstacles pour que la livraison par drone fonctionne.

    Paradoxalement c’est adapté aux villes de part les petites distances mais il faut une maison avec jardin pour pour que le drone puisse atterrir.

    Reste donc les pavillons de banlieue

    Pour les lois ne vous en faites pas aux USA comme en France les grosses boîtes obtiennent des arrangements que les petits n’auront jamais

LAISSER UN COMMENTAIRE