Edgybees Drone Prix AR pour DJI

13
1223

La réalité virtuelle est de retour dans le monde des drones ! La société Edgybees propose un logiciel de pilotage, Drone Prix AR, qui permet de prendre le contrôle des Phantom 3 Pro, Phantom 4, 4 Pro, 4 Advanced et Mavic Pro d’une manière un peu spéciale. A l’écran, en surimpression du retour vidéo en temps réel, sont incrustés des obstacles virtuels qui n’ont d’existence que dans le logiciel. Imaginez un parcours avec des obstacles, des récompenses, sans besoin d’investir dans des airgates, des beachflags : parfait pour expérience excitante sans besoin de logistique au sol !

La concurrence ?

« Quand nous avons eu l’idée de cette application, nous voulions créer une nouvelle expérience pour les pilotes en associant le plaisir de voler avec l’enthousiasme de transformer cela en jeu. Drone Prix AR, est le premier jeu social en réalité augmentée conçu uniquement à cette fin » a déclaré Menashe Haskin, Directeur technique et cofondateur de Edgybees. Ce n’est pas tout à fait exact, le logiciel n’est pas le premier jeu social en réalité augmentée conçu uniquement à cette fin. Parrot avait tenté l’expérience avec AR.Pursuit pour l’AR.Drone – c’était en 2010. Un jeu qui mêlait la réalité du drone en vol avec le virtuel d’obstacles et de compétiteurs incrustés à l’écran. La mayonnaise n’a pas pris, c’était sans doute trop tôt. Le constructeur Walkera propose le Airbot, un multirotor accompagné du logiciel de course Airbot Go en réalité augmentée. Mais nos essais de l’appareil n’ont pas été concluants (du tout).

Les modes

Drone Prix AR permet à un joueur de tenter de battre son propre record et de le confronter à ceux de pilotes partout sur la planète. Parmi les fonctions, on trouve un assistant de vol qui aide à négocier les trajectoires. 30 courses d’obstacles différentes sont disponibles, avec une gestion du niveau de difficulté. Il est possible de partager les résultats sur Facebook (à la demande). Le logiciel est disponible gratuitement pour iOS et Android, depuis cette page. Il ne reste plus qu’à essayer, la réalité augmentée va peut-être enfin connaître le succès !

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

13 COMMENTAIRES

  1. La question que me pose ce genre de produit c’est : quel est l’intérêt face à de bonnes simulations? Parce qu’en regardant l’écran, la réalité s’efface devant le virtuel, notre cerveau focus sur l’objectif et perd l’environnement, et ce d’autant que l’on rentre dans un processus compétitif. En plus avec des engins bardés d’assistances au pilotage, avec une latence conséquente, et peut être pas une définition énorme comparativement au trailer présenté.

    En outre, va y avoir du phantom perché dans le arbres avec c’t’histoire!

  2. Je m’y risquerai pas avec mon Mavic car ça fait très très cher le Racer si on le crash.
    Ce style d’application aura tout son sens sur de vrai Racers pour s’amuser chez soit au dessus du blé ou des vignes pour moi.
    Mais pour cela il va falloir attendre de grosse évolution caméra/vtx/vrx…

  3. OUAI 🙁 associer ces machine à des joujoux pour gamins friqués cela est tout simplement ridicule ( à mon sens ) mais bon il en faut pour tous le goûts !
    DJI ferait mieux de sortir un simulateur à la hauteur de ses engins qui permette de préparer des vols, voir de se mettre en situation pour un futur photo-shooting !

  4. @ FPV_67 et Franck : Ah zut, moi je vois une partie du futur dans ces logiciels qui ajoutent de la réalité augmentée, et jusqu’à présent j’ai été très déçu. J’attends encore l’appli qui va me faire l’effet whaouh…
    Concernant un simu DJI plus costaud que l’existant, c’est à ma connaissance dans les tuyaux…

  5. @Fred, augmenter la réalité oui 🙂 encore faudrait-il l’améliorer et pas la gâcher par des artifices plus laids les uns que les autres … Hormis cela et globalement : les écrans que nous trimbalons sur les terrains d’activité sont souvent déjà difficilement “lisibles” (taille, soleil lumières, contrastes etc…) , alors y rajouter encore des artifices ne rendra pas le décors plus visible, si trop d’infos sont à gérer les vols ne deviennent pas plus agréables, hormis à vouloir faire de l’arcade et là je connais des softs probablement plus réussis et des machines plus adaptées 🙁

  6. @ FPV_67 : En fait, je rêve d’un parcours de FPV racing avec des obstacles partiellement virtuels (les autres étant créés à partir d’éléments naturels du décor), qui permette de venir s’amuser sur un terrain sans passer 20 minutes à aller planter des gates et des flags, à les ôter ensuite, à les rafistoler après les passages, et chercher les bouts d’hélices cassés sur les montants. Ca permet d’imaginer des obstacles impossibles à réaliser physiquement, comme des gates en hauteur, des gates qui bougent, qui apparaissent et disparaissent… Ca permet aussi de placer des obstacles sur des terrains non plantables, comme les surfaces synthétiques et l’indoor.
    On avait déjà évoqué le sujet ici, mais c’était trop tôt je suppose… https://www.helicomicro.com/2015/12/16/skygates/

    Le logiciel pour les machines de DJI n’est pas du FPV racing, mais on s’en approche tout doucement…

  7. @FRED oui je suis d’accord avec toi 🙂 Mais je pense juste qu’un Mavic ou Phantom ne soit pas l’idéal pour cela, ne serait-ce qu’en vu de l’enjeu financier.
    Sinon oui ! mais avec une éco-système adapté 🙂 permettant une course virtuelle avec de vrais racers et la possibilité de planter des gates en altitudes, des comptages de tour etc… Un créneau à prendre pour des développeurs 🙂

  8. Tres bonne idée sur le papier à mon sens.
    Ça permet de réellement piloter la machine (au lieu de simuler, on est tous d’accord je pense pour dire que ce n’est pas la même chose) et de ne pas crasher sa machine, les parcours virtuel pouvant je suppose se trouver à 50m du sol.
    Maintenant l’esthétique ce ce logiciel est hideuse et je redoute un peu la latence. À essayer quand même.
    Mais je crois moi aussi bcp à la réalité augmentée pour la suite.

  9. L’idée est bonne (réchauffé mais bonne quand même, genre, comme un potofeu),
    il faut juste espérer que ce coup ci ce soit efficace, et qu’il n’y ai pas trop de bugs.
    Lorsque l’on voit parfois les bug dans des jeux vidéos, si, en plus, on y ajoute les éléments perturbateur
    de la réalité (oiseaux, insectes, imbéciles….) j’imagine mal comment les machines et le logiciel vont réagir !

    Et puis, franchement, Dji n’est pas réputé pour des machines de courses…. Il faudra laisser la main aux pilotes pour que ce soit intéressant, sinon cela devient un jouet pour gosse où il suffira d’accélérer à fond pour voir le quadri effectuer tout le circuit tout seul….

    Donc je rejoint tout le monde sur ces conclusions:
    -A voir si ça marche,
    -Intéressant car cela fait tout de même avancer le shmilblik (recherche réalité augmenté)
    -Ne me concerne pas vue que lorsque je met déjà 30-50€ dans du matos de multi mon compte en banque souffre durant au moins un mois !
    😀

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.