Eachine E55, le test

9
3691

Quelques défauts

Petit regret : seul le mode 2 (gaz à gauche) est possible, le mode 1 n’est pas proposé. C’est d’autant plus dommage que les joysticks se trouvent au neutre quand ils sont au repos, la modification pourrait être simplement logicielle. Un autre regret ? S’il est possible déclencher des fonctions comme le mode Headless, les pirouettes automatisées ou le réglage des débattements, la radiocommande ne permet pas de prendre des photos ni de démarrer l’enregistrement de vidéos. Malgré le fait, pourtant, que la fonction soit indiquée dans le manuel, associée aux boutons en haut à gauche de la radiocommande ! Pour cela, il faut passer par l’app sur smartphone. Ce qui signifie que vous pouvez piloter l’appareil avec la radiocommande sans smartphone, mais que les prises de vues requièrent l’usage du smartphone.

Quelques points forts

Quid de la solidité ? S’il est utilisé au-dessus de l’herbe, il ne craint pour ainsi dire rien. Attention tout de même, les pignons des moteurs prennent du jeu, il faut dévisser les bras moteurs pour les resserrer. Mais pour le reste, malgré plusieurs crashs sur du béton, l’appareil n’a pas bougé. Les bras repliables font sans doute office d’amortisseurs, tout comme les pales des hélices montées sur charnières. Enfin le poids plume de l’appareil constitue sans doute sa meilleure protection contre les crashs. L’autonomie est de 6 minutes 30 secondes, c’est très correct.

Les prises de vues…

Les photos et les vidéos sont enregistrées sur le téléphone mobile. La caméra prend des clichés d’une définition de 720 x 576 pixels. C’est peu et la compression est assez visible, mais les couleurs sont bien restituées, sans souffrir de teintes violacées comme avec la plupart des caméras d’entrée de gamme. Sympa, mais ne comptez pas réaliser de beaux clichés. En mode vidéo, on obtient des fichiers .mov en h.264 d’une définition de 720 x 576 pixels à 25 images par seconde. Les mêmes remarques que pour la photo s’appliquent aux vidéos : la résolution est faible, la compression très visible, avec un peu de rémanence. Mais l’image est exempte de vibrations, les couleurs sont sympas et la qualité de l’image finalement correcte… si on vole doucement. Car dès qu’il y a un peu de trop de mouvement, tout est flou. Regrettons tout de même que l’angle de prise de vue soit très faible. Trop pour vraiment profiter des vidéos (et des photos). Peut-on piloter en FPV, c’est-à-dire uniquement avec l’aide du retour vidéo ? Pas vraiment, non. La latence du wifi est assez élevée, trop pour réagir à temps. Mais c’est surtout l’angle serré qui pose problème, puisqu’on a beaucoup de mal à anticiper les obstacles. Notez qu’il est possible de séparer l’écran en deux parties pour l’affichage dans un masque pour smartphones, avec une fausse 3D (simulée).

Faut-il l’acheter ?

Pourquoi pas. Le E55 est assez agréable à piloter. Replié, il se glisse dans un sac avec sa radiocommande pour être dégainé pendant un pause ou à l’heure du déjeuner. Il est aussi parfait pour voler dans un jardin (en l’absence de vent) sans crainte : ses hélices ne sont pas dangereuses et il pèse un poids plume. Il permet de s’entrainer au pilotage pour acquérir les réflexes d’inversion des commandes, sans trop se préoccuper de la gestion de la hauteur. Si en revanche vous en attendez de produire des photos et des vidéos sympas, passez votre chemin ! Car vous serez très déçu : sa caméra est un gadget sans grand intérêt, même pour des vols en immersion. Reste le prix très correct : le E55 de Eachine est vendu moins de 50 € chez FPV4Drone, taxes comprises (c’est une boutique française). Il est fourni avec une pochette de transport et des hélices de rechange.

Une vidéo

D’autres photos

9 COMMENTAIRES

  1. “Soit vous passer totalement la radiocommande, au risque de prendre en précision ”
    => soit vous VOUS passez totalement DE la radio, au risque de PERDRE en precision.

    Et un triplé un !

  2. Juste après il y a aussi utiliser => utilisez
    “Il n’y A aucun capteur”

    Bon je crois que c’est tout 😉

  3. bonjour, dans ce style de modèle (prix, dimension, pilotage radio mode 1 si possible) qu’est ce que vous me conseiller pour faire des photos (éventuellement videos) un peu sympa

  4. J’en ai un depuis la semaine dernière, le gros avantage c’est effectivement l’encombrement: on peut le garder dans une poche sans soucis.
    Il peut atteindre des vitesses relativement élevées, et il a alors tendance a glisser/planer… pas forcément évident à piloter, mais assez fun.

  5. bonjour
    comment on resserre les pignons ?

    j’ai un moteur qui a moins de pêche et du coup le drone reste à terre

    merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.