Helicomicro Cup #2, en approche !

2
276

La seconde édition des courses indoor Helicomicro Cup va se dérouler ce samedi 15 avril, en partenariat avec le club SMR (Sénart Multirotor Racing) et l’association even’to. L’événement, organisé avec le concours de l’Agglo Grand Paris Sud, se déroulera dans le Palais des Sports de Corbeil-Essonnes, de 9h30 à 19h. Les deux catégories en compétition, brushed et brushless, ont déjà fait le plein de pilotes. Ce seront donc deux fois 20 compétiteurs qui vont s’affronter sur un circuit haut en couleur, et les inscriptions sont closes. L’entrée est en revanche libre et gratuite pour le public, qui pourra venir assister aux courses et découvrir des drones professionnels présentés par Drones Center. L’adresse et d’autres infos se trouvent sur la page Facebook de l’événement !

Retour sur la Helicomicro Cup #1

La première édition s’était déroulée dans le gymnase de Meudon. C’était l’occasion de tester la compétition avec des appareils brushed, de type Tiny Whoop ou Q90, alors qu’elle est d’ordinaire réservée à des appareils plus gros et plus puissants. BLS (Benjamin LavaySsière) avait remporté la compétition brushless, et Alexkidd (Alexis Loizou) avait dominé les courses brushed. Voici ce que nous avaient dit les deux vainqueurs après la course…

Helicomicro : Quelle était ta configuration pour la compétition ?
Benjamin LavaySsière : J’ai volé avec un châssis RS130 Zigogne, moteur Emax 1306 4000KV, ESC DYS XS20A, hélices Gemfan 3035×3 PC, FC FuriousFPV Kombini, accus 3S 450mAh 60C, caméra HS1177, lentille 2.1mm, radio Spektrum

HM : Les petits racers brushless, 130 et moins, sont-ils plutôt des effet de saison quand on doit voler en intérieur ? Ou doivent-ils avoir leurs propres compétitions sur des circuits différents des racers plus imposants ?
BLS : Je pense que les 130mm et moins ont leur place pendant la saison hivernale en indoor, mais ils doivent rester saisonniers pour éviter d’éparpiller les pilotes pendant la saison estivale. Je pense que nous ne sommes pas assez nombreux pour le moment pour commencer à disperser les pilotes dans plusieurs catégories. Après n’oublions pas pour les grands fans de 130 qu’il est possible d’évoluer en 130 sur les courses de 200.

HM : Quels sont les pilotes français que tu crains le plus ?
BLS : Je crains n’importe quel pilote ! Tout le monde peut avoir un déclic, trouver une bonne astuce pour enchaîner les courbes et virages à grande vitesse. Si je prends mon cas, j’ai eu une progression fulgurante juste avant le Trophée de France parce que j’ai trouvé le petit truc qui faisait la différence avec les autres. Ils étaient tous rivés sur le quad de Julien Letève… Je suis sûr que des gens se perfectionnent à l’heure actuelle sans s’afficher sur Internet, et donc la concurrence peut arriver d’autre part que des pilotes incontournables comme Dunkan Bossion, Julien Letève, Benoît Couturier, Stéphane Jaine, Laurent Lombard, Raphaël Rousseau…

Helicomicro : Quelle était ta configuration pour la compétition ?
Alexis Loizou : Pour la compétition j’avais prévu 3 machines initialement. Deux Tiny Whoop « maison » ainsi qu’un nano avec moteur de 8mm. Je n’ai pas pu prendre le nano, moteur HS quelques jours avant la course. Je me suis concentré sur les deux Tiny. Les deux ont une carte de vol Beecore, l’un en 17500KV et l’autre qui a gagné en 19000KV.

HM : Tu as préféré voler en brushed. Pourquoi ?
AL : Pour cette compétition, je n’ai pas souhaité monter une machine 130 brushless, par manque de temps. Je n’ai aussi aucune expérience dans cette catégorie, je vole essentiellement en 200-250, et donc je n’aurai pas pu me sentir à l’aise en vol.

HM : Les compétitions indoor doivent-elles séparer les appareils brushed et brushless, ou les faire voler sur les mêmes circuits ?
AL : J’aurais vraiment souhaité faire un tour de circuit brushless en Tiny et voir la différence de temps. Je ne pense pas qu’un brushed, aussi puissant qu’il soit, puisse rivaliser face à un bon pilote en brushless. Rien qu’en raison des batteries 3S et 4S en 130 brushless et généralement 1S et 2S pour le brushed. Le 130 est bien plus avantagé avec ses lipos multi cellules et une tension stable. Après, le Tiny Whoop est moi, c’est une longue histoire, cela fait 6 mois que je vole le soir après le travail, chez moi, avec ces petits monstres. Je souhaitais vraiment savoir si une course officielle serait adaptée à ce format, et c’est totalement le cas ! J’ai pris autant de plaisir qu’en compétition avec un racer 250…

Une vidéo de Petit Soldat en vol

Une vidéo de XavDrone

Et son report de l’événement, ici !

D’autres photos

Crédit photo : Julien Lesech
Crédit photo : Julien Lesech

2 COMMENTAIRES

  1. Bravo pour ce projet de seconde édition ! Quand je regarde les photos du premier évènement, je me dis que toute proportion gardée, nous savons faire aussi bien qu’à Dubaï (et ailleurs..) pour partager de bons moments entre passionnés et ceux qui viendront en simples adeptes ou curieux le 15 avril.

  2. Bravo aux organisateurs, c’est toujours un pari d’organiser un tel événement, dommage en ce qui me concerne, un peu loin pour y être présent…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.