Canon PD6E2000-AW-CJ1

1
180

Les deux géants japonais de la photographie, Canon et Nikon, se sont tenus à l’écart du marché des drones. Ils ont laissé un boulevard dans lequel s’est engouffré DJI. L’optique et l’électronique proposées par la marque chinoise ont bien progressé, il est désormais possible d’envisager de pratiquer la photographie, au sens artistique, depuis un drone. DJI ne va pas s’arrêter en si bon chemin, pour preuve son partenariat initié avec Hasselblad. Le rachat de la marque suédoise a été annoncé, mais toujours pas confirmé. Nikon n’a pas bougé.

Et Canon ?

Le japonais devrait annoncer le PD6E2000-AW-CJ1 à l’occasion du salon VCOM 2017 qui se tient à Tokyo. Ce n’est pas vraiment un développement à part entière, mais un partenariat entre Canon et la société japonaise Prodrone, spécialisée dans les drones à usage professionnel. Il repose sur l’hexacoptère PD6-AW, un appareil de 5,5 kilos capable de porter une charge de 5 à 10 kilos selon sa motorisation. Il est associé à une caméra de très haute sensibilité, la ME20F-SH. Sa particularité ? Elle monte en ISO jusqu’à une valeur de 4 560 000, en 1920 x 1080 à 60 images par seconde, avec un capteur full frame de 35mm.

Pour quoi faire ?

Le PD6E2000-AW-CJ1, on a connu référence plus facile à mémoriser, est destiné à capturer des images dans des situations de faible luminosité, là où l’infrarouge est inefficace. Canon le destine à la prise de vues sur des lieux de catastrophe, de nuit, avec un retour vidéo en temps réel pour faciliter les travaux des équipes de secours (SAR, Search And Rescue). Le constructeur promet une démonstration de l’appareil en situation, cette année, dans la ville japonaise de Sendai.

Pourquoi là ?

Parce que Canon a annoncé un partenariat avec le laboratoire du Sendai National College of Technology. C’est à une cinquantaine de kilomètres à vol d’oiseau de… Fukushima ! Le prix du PD6E2000-AW-CJ1 devrait être aux alentours de $20 000. Il va donc falloir encore attendre pour voir un drone destiné aux prises de vues grand public chez Canon et Nikon.

Source : Canon Japan

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Effectivement Fred, il va falloir attendre encore longtemps pour que Nikon et Canon atteigne la compétence économique de DJI quand on voit les possibilités du Mavic (que je viens de recevoir…enfin!!!) et sa praticité.
    DJI reste toutefois encore placé dans la fourchette haute concernant les prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.