DJI, l’arrêt du Phantom 4, et les autres constructeurs

15
6295

Les cycles de vie des multirotors sont de plus en plus courts ! Dans un courrier adressé à ses distributeurs, DJI annonce que la production du Phantom 4 est arrêtée. L’appareil a été dévoilé le 1er mars 2016, sa carrière aura donc duré moins de 11 mois. Au vu de son succès, ce n’est pas en raison de méventes, mais parce que la relève, les Phantom 4 Pro et Pro Plus, est déjà là. Du côté des Phantom 3, le modèle 4K était déjà stoppé, c’est au tour des versions Advanced et Professional de ne plus être produites ! Ne reste plus, donc, que le Phantom 3 Standard, c’est à dire l’entrée de gamme. Le nouvel an chinois, qui débute dans quelques jours, donnera un coup de frein temporaire à la production des appareils de DJI (et d’autres marques chinoises, bien sûr). DJI indique que les stocks de Mavic Pro et Mavic Pro Combo sont très limités, avec un retour à la normale en mars 2017, après les fêtes. Les stocks de Phantom 4 Pro et Pro Plus sont quant à eux plus fournis, d’après le constructeur.

La concurrence est rude !

Ce n’est pas nouveau, les constructeurs se livrent à une guerre commerciale et technologique. Elle monte en puissance ces temps-ci. Il faut pouvoir assurer le développement de nouveaux produits rapidement  avec un renouvellement qui passe sous la barre des 12 mois avec le Phantom 4. DJI fait-il le forcing pour que personne ne puisse plus le rattraper ? Certains concurrents ne tiennent pas le choc, c’est sans doute l’une des raisons de la perte de vitesse de 3DR avec son Solo, qui n’a pas été renouvelé. C’était la volonté du constructeur, qui voulait un produit modulaire et évolutif, mais le marché n’a pas partagé cette vision d’un multirotor multiusage. GoPro a connu un échec avec le retrait de son premier drone, le Karma, suite à des dysfonctionnements. Une décision courageuse, mais sans doute très difficile à gérer. Peu de choses ont filtré sur le retour du Karma – nos informateurs tablent sur avril 2017. Disposera-t-il de fonctions plus évoluées qui permettrait de lui donner des atouts face aux Mavic Pro, une sorte de Karma 2 ? Mystère pour l’instant.

En France ?

Parrot est aussi en pleine tempête. Le Bebop 2 commence à accuser son âge canonique. Imaginez, il a été annoncé en novembre 2015, soit il y a 15 mois. Une éternité ! Il va falloir un Bebop 3 pour rassurer le marché et les clients potentiels de la marque, avant qu’ils ne se tournent vers le concurrent chinois. Notez que de nombreux analystes ont indiqué que Parrot abandonnait le marché grand public pour se tourner vers les outils professionnels. Ce n’est pas ce qui a été dit : Parrot a l’intention de « redéployer l’offre de produits en s’appuyant notamment sur les expertises acquises dans les drones professionnels ». C’est exactement le principe de l’aile Disco, qui a apporté un peu de fraîcheur à la gamme grand public, en s’appuyant sur l’expérience acquise avec le eBee de senseFly, un outil professionnel.

Ce n’est pas fini…

Des acteurs du marché des drones grand public sont en train de lâcher prise. Horizon Hobby, qui commercialise les radiocommandes Spektrum, les gammes de multirotor et hélicoptères Blade, a annoncé fermer ses bureaux européens. La France, l’Allemagne et l’Angleterre sont concernées. Le géant américan Hobbico, qui détient Revell, Dromida, Estes, Heli-max, a indiqué connaître des difficultés et ne pas avoir atteint ses objectifs sur 2016. Pendant ce temps, DJI a ouvert une seconde boutique en Chine, après celle de Shenzen en 2015. Il s’agit d’un espace de 500 m2 sur deux étages dédié aux gammes du constructeur…

15 COMMENTAIRES

  1. C’est la fin de l’effet de mode. Les gammes vont ce rationaliser avec 3 ou 4 constructeur qui occuperont le marché. Reste le monde du diy avec c’est multiples petit acteur qui évoluera en parallèle.

  2. Oui dans ce marcher de fou et avec les prix qui tombent plus vite que la neige et la législation qui se durcie et l’argent qui se fait rare et le fpv qui passionne plus que les caméras volantes … dur dur de se faire une place au soleil 😉

  3. bonsoir tt le monde
    c était a prévoir pour permettre la rencontre de nouveaux modèles.
    les “yuneec ” bientôt obsolète comme d’autres marques également prochainement
    la législation a favorisé cela au profit de certains fabricants
    et puis il y a une telle solidarité hypocrite entre les modélistes égoistes (avions hélicos voitures et bateaux) qu’il est impossible de trouver une unique et même voies.
    bons vols

  4. oui enfin Didou, je me permet de te rappeler que la communauté des aéromodélistes “historiques” sont en train de se manger en pleine face une réglementation très restrictive et rendu nécessaire du fait de l’explosion d’incidents survenus par ces fameux “nouveaux utilisateurs” à qui les fabricants ont mis dans les mains des machines toujours plus perfectionnées alors que leur expérience en la matière était égal ou à peine supérieur à zéro ….

    Du coup, moi qui suis aéromodéliste par passion et droniste par plaisir et profession je vois la ligne de front qui s’est installée sur ma plate forme depuis que le législateur nous a expliqué récemment que désormais (je simplifie) un planeur et un drone c’est la même chose et que ces 2 modèles devront prochainement embarqué tout un tas de “zinzins” électroniques pour pouvoir évoluer en dehors d’un terrain agréé.

  5. Eh beh ! La marche va être grande entre un P3S et un P4P ! Et autant en termes de performances que de prix !

  6. ça me rappelle Hubsan… avec le h109s sortie avec un mega retard et du coup tous le monde c’est tourné vers des phantom….

  7. @Olivier Careau : Tu sais, plutôt que “explosion d’incidents”, il vaudrait mieux parler d’incidents supposés, je parle des centrales nucléaires, des vol au-dessus de bases militaires, des near-miss en aéroports. Les vols à risque et ouvertement illégaux, ils sont consignés sur YouTube, ils sont visibles en ligne, leurs auteurs pourtant connus ne sont ni condamnés, ni même invités à les retirer. Ces lois existent donc pour d’autres raisons que la dangerosité des “drones” grand public et la sécurité de la population…
    L’obligation d’acheter des outils électroniques pour avoir le droit de voler, c’est quand même plus sympa avec une base potentielle de clients forcés enrichie de 30 000+ aéromodélistes, qu’avec les seuls XXX possesseurs de “drones” grand public. XXX puisque les chiffres ne sont pas connus, souvent très fantaisistes, ce qui ne facilite pas les prévisionnels de production.

  8. Salut Fred, oui en fait je suis d’accord avec toi, les incidents es soit disants survols de centrales ou de zones militaires, pour c’est du flanc qui ne sert qu’à alimenter les médias en spectaculaire et au législateur pour bridé la filière.
    Par contre de par mon boulot et mon implication de tous les jours sur les terrains aéromodélisme, de l’école de formation drone et surtout de tous ces gens qui viennent me voir pour avoir des infos sur le “comment ca marche mon phantom” et qui ont des comportements HALLUCINANTS, crois moi sur parole, la oui je m’inquiète fortement et ca date pas d’aujourd’hui. Le problème c’est que les ventes ont encore explosé et que des milleirs e machines sont dans les mains de personnes qui bien souvent n’ont jamais tuché une radio de leur vie. Alors on va effectivement me dire que ce sont des machines “facile” à maitriser … pour des aéromodélsites , oui, pour une partie de la population, habituée à la techno, pourquoi pas mais pour la grande majorité, les mecs ils font n’importe quoi et surtout n’importe ou !
    Je pourrais te cité des dizaines d’exemples de drones “perdus”, crashés en plein village, de DIsco “disparue”, de Bebop qui pourrissent dans les Albères ou la méditerannée …. Un jour ces machines vont créer des accidents corporels et on va tous manger

    Je vais évidemment vous énerver mais je suis intimement convaincu qu’il faudra prochainement exiger un minimum de formation pour ces “nouveaux utilisateurs ” qui ont à eur disposition des machines très perfectionnées et capables d’effectuer des vols bien au dela des capacités de maitrise de leur “pilote” …. et ne me dites pas que l’emectronique peut tou, ce n’est pas vrai.
    Ce matin encore, mon Typhoon H en vol avec un stagiaire a coupé brutalement la vidéo et s’est mis en 360

    Bref, je suis un peu inquiet franchement de voir ce nombre impressionnant de phantom ou équivalent qui sont loin d’êtres des jouets se balader plus ou moins de façon “contrôlés”

  9. Faut arrêter la psychose à 2 balles, la… Des modèles, depuis l’existence de l’Aero, ça s’est toujours perdu, ç’est comme ça. Mon, père a perdu un Ariel 3m20, il y a 30 ans, d’1 kg. Ca prenait facilement ses 140 km/h. Ben la aussi imagine le dégât dans la tronche de quelqu’un…

    Oui, tout le monde a des Phantom et fait n’importe quoi (enfin ça reste à voir, faut arrêter de croire qu’un foyer sur 2 en France a les moyens de se payer 1000€ de gadget volant complètement inutile au lieu d’aller à Leclerc faire ses courses pour nourrir ses gamins, ou payer ses impôts…), et puis après..

    La peur n’évite pas le danger. Si un jour ça merde grave, et bien on avisera. Je suis pas pro dans la vente de “hanneton/caméra géant”, donc sérieux je m’en tape. Pour les Pro qui vivent de la vente de ces produits, ça serait effectivement suicidaire de tout miser la dessus en ce moment.

  10. Il y as aussi une société Américaine: Autel Robotics qui fait pas mal de bruits aux USA et commence à gêner DJI qui vas les poursuivre pour contrefaçon, ils vendent en France un Multi plus que parfait, le X-STAR on le trouve sur Ebay, il existe en deux versions le X-STAR et le X-STAR PREMUIM, mais seul le X-STAR est autorisé en France à cause des fréquences radios, j’en possède un et je ne regrette pas mon achat c’est un engin vraiment sécurisant et ça change des DJI et consorts et en plus il possède une des meilleure caméra embarqué qui soit à ce jour (comparée aux autres .
    je ne rentre pas dans le débat de ce qu’il faut ou ne pas faire avec un drone, ce n’est pas la sujet initial !

  11. La roue tourne, avant c’était les Chinois qui fabriquaient des contrefaçons… Ils ont rattrapé leur retard technologique de cette manière sans gros investissements… Et sans le moindre problème. Ils copiaient en toute impunité ! Et bien aujourd’hui, c’est à leur tour d’investir pour nous ! Et la roue tournera encore. Peut être que les prochains seront l’Afrique ou L’inde… Je pense plus à l’Afrique (vu que les chinois investissent un max là bas, car leur coût de production commence à grimper chez eux…) Donc, copiez les, copiez les, copiez les ! Et surtout, une fois bien copié, améliorez ! Amerrirez, Améliorez et Innovez !!! Donc, pour conclure, Je suis HEUREUX qu’ils soient copié, piraté. Le mieux serait que les copie se vendent chez eux !!! Ironique ! Malgré tout, ils nous ont depassés et son les meilleurs aujourd’hui !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.