SwellPro Swift 2, la preview

4
2019

SwellPro, vous ne connaissez pas forcément. Nous avions parlé de cette marque à l’occasion de la prise en mains du Splash Drone, un multirotor de prises de vues capable de voler en milieu humide et même de se poser sur l’eau. Le constructeur se lance désormais dans le FPV racing avec le Swift 2. Nous avons pu en tester un exemplaire pendant une session de quelques batteries, confié par son distributeur en France Helsel.eu. Ce qui suit n’est pas un test, mais un premier contact avec la machine…

Tour du propriétaire

Le Swift 2 est un appareil RTF, ce qui signifie qu’il est prêt à voler à sa sortie de la boite. Il est donc destiné en priorité à tous ceux qui ont envie de voler sans passer par les cases montage et réglages. L’appareil est de classe 220, soit 22 cm de diagonale de moteur à moteur. Sa frame est de facture classique, en carbone, sans fioritures ni effets de style, mis à part peut-être une prédominance des couleurs orange. Mais on ne la trouve en fait que sur les moteurs, les hélices et la radiocommande. La plupart des composants électroniques sont protégés à l’intérieur de la structure, fermée sur ses côtés. Le contrôleur de vol est un SP Racing F3 sous Cleanflight, accessible via un connecteur microUSB sur le flanc. Dix diodes se trouvent à l’arrière. Les moteurs sont des 2205 à 2300KV pilotés par des ESC de 25A pour des hélices 5 pouces tripales. La caméra FPV est une 800TVL d’un FOV de 120° associée à un émetteur vidéo 5,8 GHz de 40 canaux compatible Raceband qui émet, au choix, à 25 mW, 200 mW ou 400 mW. La batterie se place à l’extérieur de l’appareil, sur la plateforme supérieure. La base de l’antenne vidéo est bien protégée à l’arrière de la structure surélevée qui héberge la caméra FPV. Sur cette structure, on peut placer une caméra HD de type RunCam ou Mobius. Il faut penser à un système pour lui donner de l’angle, sans quoi la vidéo sera décevante. Il faut être attentif aux deux fils d’antenne à l’arrière, qui peuvent se prendre dans les hélices si on ne prend pas la peine de les ajuster quand on met la batterie en place.

Version RTF ?

Le Swift 2 est livré entièrement monté, câblé – avec de belles finitions puisque les fils d’alimentation sont gainés, les moteurs protégés par des coques en plastique, et le dessous de l’appareil isolé de l’humidité. Le récepteur radio à l’intérieur est préréglé avec la radiocommande fournie. C’est un modèle connu, le Flysky i6S qui se distingue avec ses deux boutons d’allumage pour ne pas réveiller la radio par mégarde pendant le transport et arriver sur le terrain sans batterie, et son écran tactile. Elle est livrée en mode 2 (gaz à gauche), mais le changement pour le mode 1, gaz à droite, est facile. Il suffit d’ouvrir la radio et d’échanger les deux blocs joysticks, puis d’indiquer qu’on est en mode 1 dans les réglages. Pas besoin de bidouiller le ressort du retour au neutre ni la lame de résistance. Les réglages ? Ils sont tous déjà effectués en usine, il n’y a rien à faire avant de décoller.

Réglages quand même ?

Si vous avez tout de même envie de modifier la machine selon vos préférences, vous pouvez le faire via l’extension Cleanflight Configurator sous Chrome, de manière classique, mais aussi et surtout en profitant de l’OSD intégré dans le Swift 2. Il s’agit d’une version de MinimOSD qui se pilote depuis la radiocommande ! Sur le terrain, sans ordinateur ni tablette, vous pouvez modifier les PID, mais aussi les rates, l’expo, le TPA, le Looptime, choisir ce que vous voulez voir apparaître à l’écran pendant le vol – la tension de la batterie, le RSSI, l’horizon artificiel, le mode de vol, etc. A la fin de chaque vol, l’OSD vous récapitule la durée de vol et la consommation. Le comportement en vol est très agréable, le Swift 2 est comme sur un rail que l’on soit en mode Angle stabilisé ou en Acro. On note un léger tremblement quand on pousse les gaz un peu fort, mais rien de gênant. Aucun souci pour passer des figures de voltige, même si la batterie 3S de 2600 mAh ne permet pas toutes les folies – mais elle assure une belle autonomie, qui dépasse la dizaine de minutes. En la remplaçant par une batterie 4S plus légère, l’appareil gagne considérablement en puissance et permet des vols nerveux. Le pied, surtout qu’on peut changer les PID à la volée pour modifier le comportement en vol selon la batterie et les hélices.

Ce qu’on en pense ?

Le Swift 2 fait partie du club fermé des appareils qui se règlent via l’OSD et des racers RTF (exceptées les innombrables machines du constructeur Eachine distribué par Banggood). Le paramétrage de la puissance de l’émetteur vidéo est une excellente nouvelle pour ceux qui ne veulent pas se cantonner aux 25 mW imposées par la réglementation européenne. Prémonté, préréglé, avec son OSD actif, le Swift 2 taquine les stars que sont le Vortex Pro 250 d’ImmersionRC et le Vendetta de la Team Blacksheep. Mais lui est livré prêt à l’emploi avec le récepteur et sa radiocommande. Combien ça coûte ? Le Swift 2 RTF sera proposé à 530 € chez Helsel.eu et en exclusivité chez StudioSport. Cet appareil constitue une très bonne surprise à laquelle je ne m’attendais pas en le prenant en mains, à un prix très correct pour une machine prête à voler. C’est un multirotor efficace pour le FPV racing et les vols freestyle en immersion ! Il est destiné à ceux qui, comme moi, sont allergiques au fer à souder… 

Une vidéo

D’autres photos

4 COMMENTAIRES

  1. La frame me fait trop penser à un GEP210 vendue sur Banggood depuis un an.
    C’est celle que j’utilise, elle est vraiment solide par sa conception.
    Ils auraient copié sur les chinois ?

  2. Ca respire le solide ! (frame 4mm ? ) Et la touche orange n’est pas pour déplaire .
    Effectivement étrange la batterie installée sur la tranche…
    Cette petite radio (Flysky i6S ) me fait de plus en plus de l’oeil (poids /encombrement/usage simple).
    Tes commentaires quand au positionnement du neutre sur les gaz (photo) et la modif Mode 1/mode 2 répond désormais à mes interrogations sur un autre de tes articles , @Fred.
    https://www.helicomicro.com/2016/03/29/flysky-fs-i6s/#comments
    Helas, bien trop cher pour ma bourse, ces derniers temps…
    Merci HM pour cette mise en bouche, premier contact !

  3. bonjour je possède un SwellPro Swift 2 et jai le led haut gauche qui clignote rouge c un problème de moteur et avec cleanflight je n arrive pas a me connecter .si il y a une personne qui pourrai m aide merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.