TF1, le reportage truffé d’erreurs

20
3942

C’est un reportage qui a été diffusé pendant le journal de 13h d’Anne-Claire Coudray sur TF1 le samedi 10 décembre 2016. Un moment de très grande écoute, pendant lequel des âneries ont été dites au sujet des drones. Il ne s’agit pas de vulgarisation trop poussée qui a conduit à des approximations. Non, ce sont des erreurs. Il y est dit que les appareils supérieurs à 800 grammes seront considérés comme professionnels et qu’il faudra un brevet pour les piloter. NON et NON ! Les drones de plus de 800 grammes ne seront pas considérés plus professionnels que de plus légers, et il ne sera pas nécessaire de disposer d’un brevet pour les piloter.

Ce qu’il faut savoir

La caractérisation de « professionnel » est liée à l’usage que l’on fait d’un drone, pas à son poids. Un drone est utilisé de manière professionnelle dès le moment où il n’est pas utilisé à des fins de loisirs ou de compétition. Il peut faire 10 grammes, 100 grammes, 801 grammes, 1,2 kilo, 20 kilos, peu importe ! Au-dessus de 800 grammes, il ne faut pas de brevet, il faudra suivre une formation (en ligne). Ce n’est pas la même chose : il n’y a pas d’obligation de résultat. Le reportage continue en précisant qu’il faudra déclarer l’appareil. C’est vrai, bien que le terme exact soit « enregistrement » (et pas du tout « immatriculation », comme il est souvent dit).

Pour le reste

Ce n’est que du pinaillage, mais il se trouve que presque chaque affirmation de ce reportage est fausse. Le reportage indique que « la sûreté aérienne dit stop ». La sûreté aérienne est un organisme qui n’existe pas. Il termine en indiquant que les drones doivent être équipés « de signaux lumineux pour faciliter le pilotage ». Ce n’est pas la raison, les signaux lumineux sont prévus pour que les drones soient identifiables. Revenons au début du reportage. Il y est dit qu’à partir du 1er juillet 2018, le poids sera important pour l’usage des drones. Ce n’est pas bien important, mais il faut noter que le poids sera pris en compte dès que le décret caractérisant la formation (et non pas un brevet) sera publié. Avant ou après le 1er juillet 2018, peu importe, ce n’est pas lié à cette date. Rien n’est dit sur les autres requis : système d’identification, limitation de capacités, signalement sonore, diffusion de la notice d’informations. Mais mieux vaut sans doute ne rien dire que de diffuser d’autres erreurs. 

C’est pénible

Les journalistes sont supposés faire un minimum de recherches pour leurs reportages, et vérifier leurs informations avant de les diffuser. Le travail n’a pas été fait pour ce reportage de TF1, repris sur LCI, et c’est bien dommage. D’autant que la page web qui présente le replay enfonce le clou avec le titre « bientôt un brevet de pilote sera nécessaire pour utiliser un drone ».

Sources : Le texte de loi publié au Journal Officiel, notre infographie simplifiée sur la teneur de ce texte, et si vous voulez un décryptage plus complet, nos explications détaillées. 

20 COMMENTAIRES

  1. Quel que soit le domaine, les reportages grand public sont toujours truffés erreurs. Partant du principe que les spectateur moyen n’y connait rien, on simplifie jusqu’à dire de âneries. Chacun dans son domaine de compétences peut s’en rendre compte tous les jours…

    La solution : ne pas regarder…

  2. Ho merde….
    Je vais passer un sale lundi ! Car tous les collègues auront bien entendu regardé le JT et ça va être très très lourd.
    Car comme d’habitude c’est toujours ceux qui sont concernés qui ratent les bon programmes TV.

  3. Il y a eu par contre un tres bon reportage sur RMC il y a deux semaines. Pour une fois un truc bien documenté et vraiment intéressant. Je le recommande

  4. Faut toujours qu’ils arrangent tout à leur sauce… Leur motivation première est de faire de l’audience peu importe le fond, la forme et le spectacle prend le dessus.
    Le jour où l’on a affaire aux médias on se rend vite compte comment ils manipulent au montage les interviews… ils vous filme 20 minutes puis sortent un patchwork de 30 sec complètement décousu…

  5. Ils auraient plutôt du s’inspirer d’un certain documentaire passant sur gameone il y a quelques jours avec un certain Fréd qui expliquer calmement la réalité.
    Je faisais une démonstration parrot dans une grande chaîne de magasin aujourd’hui et j’ai entendu toutes c’est conneries, je viens d’en conprendre l’origine.

  6. L’avantage des infos d’aujourd’hui, est qu’elles seront rapidement oubliées et remplacées par celles du lendemain…par la plupart des gens qui les écoutent.

  7. Pour devenir meilleur pilote….équipez vos aéromodèles de feux lumineux, ils vous faciliteront le pilotage.
    La “sûreté aérienne” devrait bien plus souvent contrôler la manière avec laquelle les reporters de TF1 réalisent leurs images aériennes…

  8. @Fabienst : oui surtout que sur TF1 ils traitent de tout et de n’importe quoi donc ils ne peuvent connaitre correctement ce dont ils parlent … Cela me fait froid dans le dos quant il traitent avec autant de légèreté des sujet bien plus grave, là cela en devient presque criminel.
    Pour un reportage; il faut briffer à fond le/la reporter avant; en lui disant quoi dire et quoi ne pas dire. J’avais été l’objet d’un reportage avec FR3 et avait été agréablement surpris de ce qui en était sorti et du peu d’âneries racontées sur les ondes…. Il est vrai que j’avais initié au pilotage la charmante journaliste avant qu’elle ne fasse sont reportage 🙂

  9. Aaaarrrfff… TF one.. On ne vous remercie évidement pas !
    Je préfère fermer ma bouche…
    Bon vol à tous, petits et gros !

  10. Un titre accrocheur fait toujours plus de lecteurs même si il dit n’importe quoi ! le but est de faire parler ! est ca marche ! lol

  11. ….merci les “merdias”
    De toutes façons fait pas ecouter nos info(sauf local)
    Manipulé et controlé

    On ne nous dit pas tout! ?

  12. Je crois que les lois sont là pour éviter les exces avec les drones, mais les gens sont également paranoïaques avec ces mêmes drones, il faut le dire, ça les obsède lol.
    Cet aprem j’ai volé 7min32 au milieu d’un stade pour faire une démo a des amis (chose que je ne fais jamais habituellement), j’ai fait un vol de merde car j’ai l’habitude d’avoir de la place dans les champs, j’ai fait 5 Aller retour a petite vitesse a 3m de hauteur (sur 40metres de long sans m’approcher des bords du terrain a moins de 10m, à 7min40 (seconde lipos) j’entend (déjà) un gars qui habite a proximité (100m)qui parle d’impacts sur son toit à mes potes???
    j’enlève mes lunettes j’éteins le bouzin.
    “Bonjour, a quelle vitesse ça vole??? ça va vite ??? ”
    moi: “euh je sais pas je suis jamais passé devant un radar…”
    “ça coute cher?” ça fait du bruit (oui enfin t’habite a coté d’un stade donc quand ya des matchs ça doit faire du bruit)
    bref en 7min30 t’as quelqu’un qui se pointe lol et qui accessoirement va me parler de faire réparer son toit… bref fini la demo je retourne dans mes champs à plus de 30bornes de toutes civilisation aeroport , centrales et patati et patata…
    Mon record c’est 59sec… j’ouvre le sac, une ados arrive en courant et me demande ce que c’est comme “ustensile” (j’ai failli répondre un tupperware, (le truc qui me sert pour décoller…)) alors que je faisais un test de portée , j’ai posé le drone et je suis parti en m’eloignant avec la radio il a meme pas decollé lol.
    Bref plus ça va plus je m’éloigne de la civilisation mais même entouré de champs de plusieurs hectares faut des fois moins de 10 minutes pour apercevoir des gens qui se renseigne, des fois sympas d’autres fois moins… c’est une obsession, putain la prochaine fois que j’aperçois un chasseurs , je fonce et je le questionne sur la marque de son arme son permi de chasse et si ça coute cher , “ça fait du bruit ?!) Alors c’est vrai qu’il ya des gus qui volent en ville au dessus des routes des baraques qui plongent d’un immeuble au dessus des centrales mais cette obsession du drone des fois ça me gonfle surtout quand tu fais l’effort d’être au milieu de nulle part et je pense que les médias n’arrangent rien… bref c’etait mon coup de gueule du soir … 🙂

  13. @Niko, mdr le ton post, c’est vrai que perso je ne vole que dans les coins bien paumés, tranquillos 😉
    J’ai l’avantage d’habiter en montagne comme un vieil ours donc ça aide lol.

  14. bonjour tt le monde
    les journalistes sont guidés par des responsables de la compagnie française assurément.
    d ailleurs personnes ne se posent la question “qui propose et décide du poids des drones” pour créer un avenant a la législation.
    c est pas la compagnie yuneec en tout cas (sont dernier drone pèse plus lourd que le beebop 2)
    bons vols

  15. @Niko : je me reconnais complètement dans ton post, moi j’ai l’obsession d’aller au milieu de nulle part pour voler car j’ai horreur des pète- … j’aime bien être peinard. Quant aux journaleux, si on devait compter le nombre de fois où ils racontent n’importe quoi, une vie ne suffirait pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.