The 3D Brain, entretien avec Tomy G.

8
1414

dsc_0504a-1200Les multirotors destinés à la compétition ou au freestyle sont soumis à des conditions un peu rudes. Les caméras HD qui les équipent sont aussi très exposées. Tomy G. est spécialisé dans la réalisation de protections pour les appareils de FPV racing. Dans sa boutique en ligne The 3D Brain, il propose des accessoires réalisés avec une matière un peu spéciale, très différente des pièces en PLA issues des imprimantes 3D. L’entrepreneur, basé en Haute-Savoie, nous a décrit son activité…

Frédéric Botton : Tu commercialises des protections pour les moteurs de racers. Au premier regard, on croirait du plastique…
Tomy G
: On dirait, mais ce n’est pas ça du tout, la matière est souple. dsc_0494-1200Effectivement, je réalise des protections de cages moteurs pour éviter de les voir partir sur un crash. Elles sont imprimées avec un système d’air emprisonné à l’intérieur. Ce sont des sortes de petits coussins d’air.

FB : C’est donc l’air qui joue le rôle d’amortisseur ?
TG : Pour simplifier, oui, c’est ça. La matière est du TPU, c’est un polymère qui ressemble un peu à du caoutchouc.

FB : Les protections de moteurs ne sont pas ta seule spécialité !
TG : Ces protections de moteurs constituent le gros de mon activité. Mais les propriétés de cette matière se prêtent à beaucoup d’autres usages. Je réalise aussi des supports de caméras qui ont l’avantage d’absorber une partie de l’effet Jello.

FB : Comment procèdes-tu ? C’est de la sous-traitance ? Tu le fais toi-même ?
dsc_0497-1200TG : Je le fais moi-même ! Je modèle les pièces en 3D, et je les imprime, je dispose d’une petite batterie d’imprimantes pour ça. Le procédé est assez nouveau, il ne s’est développé que cette année.

FB : Quel est le poids d’une pièce en TPU ?
TG : Je viens de changer de gamme de matériau. Je proposais 4 protections de cages moteurs pour environ 16 grammes, je descends maintenant à 10 grammes environ. C’était une nécessité, les frames deviennent de plus en plus petites, la gestion du poids est donc critique, chaque gramme compte. De nombreuses teams ont adopté mes protections pour leurs machines d’entrainement. Je travaille beaucoup avec la Broken Drone Team, la Team Mistral, la Team Zigogne, qui me font part de leurs demandes et me font des tests. Il y aussi mes préférés, la team Airgonay et Aero-Tek avec lesquels j’ai une grande complicité, il faut dire que je suis haut-savoyard !

FB : Ca s’installe facilement ?
dsc_0495-1200TG : Oui, elles s’insèrent entre le moteur et le bras, ce qui les rend universelles. Mais je propose aussi des bumpers, qui n’ont pas vocation à protéger les moteurs, mais les extrémités des frames. Ils se placent en bout de bras moteur. Comme ils font office d’amortisseurs, ils vont plus loin que la simple protection des extrémités des bras, elles sauvent souvent le bras entier !

FB : Il est possible d’installer les deux en même temps ?
TG : Oui, pour ceux qui maltraitent leurs frames en vol, il est possible de mettre les deux protections simultanément. Donc pour environ 20 grammes de plus, les pilotes peuvent espérer conserver leurs châssis bien plus longtemps.

FB : On peut reparler des supports de caméras ?
TG : Bien sûr ! La toute première gamme était axée sur le Vortex Pro d’ImmersionRC. De nombreux pilotes m’ont demandé de développer un support pour GoPro Session. C’est ce que j’ai fait. Mais à la différence de la gamme précédente, celle-ci est universelle, elle est prévue pour s’adapter à un maximum de machines. dsc_0501-1200Avec deux Rislan, on la fixe sur n’importe quel châssis, ou presque. Ca permet aussi de la passer d’une frame à une autre lorsqu’on est équipé de plusieurs machines, ce qui est le cas de nombreux pilotes.

FB : Je vois que tu proposes des supports à couleurs flashy !
TG : Oui, ça m’a été demandé ! Les couleurs permettent de distinguer les machines des pilotes en vol, c’est une excellente chose… Et puis, tant qu’à piloter un tank, autant l’avoir en rose, c’est plus fashion !

FB : Tu proposes aussi des modèles pour d’autres caméras ?
TG : Oui, bien sûr ! Le principe est le même pour la Mobius ou la RunCam 2, avec un support universel à fixer avec des Rislan.

87-thickbox_defaultFB : Tu travailles avec des créateurs de châssis ?
TG : Oui, je suis heureux de ma collaboration avec Zigogne, et distributeur officiel en Europe de protections pour les machines de Sky-Hero et de Shendrones. Shendrones, c’est une référence pour les machines centrées sur un pod, que je réalise en TPU. En règle générale, je conceptualise les produits, je les réalise en 3D avec un logiciel spécialisé, et je produis l’impression. Le tout prend du temps, ce que n’ont pas les marques qui s’adressent à moi. A la base, je ne suis pas un imprimeur 3D, je suis concepteur d’objets 3D. Il se trouve que je les imprime aussi, puisque je dispose des outils pour le faire. J’ajoute que certains créateurs, comme Aero-Tek, qui privilégient pourtant le gain de poids, s’intéressent aux protections moteurs. Ce qui est finalement normal puisque les machines sont puissantes et vont très vite. Mieux vaut perdre quelques grammes et limiter la casse.

224-thickbox_defaultFB : Mais dis-moi, tes pièces sortent telles quelles de l’impression ?
TG : Non, je suis obligé de les retravailler à la sortie de l’imprimante. Quelque part, c’est un peu le secret d’une bonne et d’une mauvaise impression 3D, il faut se donner la peine de retravailler la pièce avant de la confier au client. Ca prend du temps, bien sûr, mais c’est nécessaire pour le résultat que je désire obtenir.

FB : Et combien ça coûte ?
TG : Je propose les protections light à 14 € les 4. Les prix sont variables selon les modèles. Par exemple, sur une Brain Session pour la caméra de GoPro, je propose le support à 20 €. Ca peut paraître cher, mais ça peut sauver la machine. C’est parfait pour tous ceux qui achètent une première frame et qui vont forcément planter leur machine…

FB : Quels sont les derniers modèles que tu viens de créer ?
228-thickbox_defaultTG : 
Suite à un rapprochement avec Aéro-Tek, je propose depuis peu une canopy en TPU pour le Mini Punish’Air. En effet, sa durabilité les a séduits, et offre un autre design à leur machine, d’autant plus qu’elle sera dotée d’un support de caméra HD type Mini Mobius. Ce qui est impossible avec la coque d’origine. J’ai également observé les dernières tendances en termes d’installation afin de proposer un système de montage « empilable » des cartes de distribution, de vol mais également de RX, pour finir par le « Super-Tramp ». C’est une pièce permettant d’installer le nouveau vTX d’ImmersionRc, en passe de devenir le standard en la matière. L’avantage de cette pièce en TPU est qu’elle ne nécessite aucun montage spécifique, car elle s’installe directement au-dessus de votre carte de vol, et bénéficie d’un strap intégré.

La page officielle de la boutique The 3D Brain se trouve ici, la page Facebook est là

241-thickbox_default
Brain-Tower
235-thickbox_default
Super-Tramp HV

8 COMMENTAIRES

  1. Fidele utilisateur des pieces 3d brain, je suis completement satisfait, la fonctionnalité et le look sont au rendez-vous, sans parler du service client super accessible et a l’ecoute! Au top ; Je recommande!

  2. Je ne veux pas dénigrer le service The 3D Brain que je n’ai pas testé mais quand je vois les bobines de TPU (750g) à 50€ en moyenne (prix grand public) je trouve ce genre de pièce un poil chèr…

    Je m’étais déjà confronté à ce problème en cherchant des protections moteurs pour mon Alien. Je n’avais trouvé que ce modèle en PLA à prix d’or : http://fpv-flightclub.com/product/impulserc-alien-motor-guards/ Sachant que les gars ne fournissent même pas les STL… Une petite demande sur mon forum d’impression 3D et on m’a modélisé les mêmes en mieux que j’ai pu imprimer pour quelques centimes seulement :s

    En tout cas le TPU est une très bonne alternative au Flex classique et surtout au PLA et ABS 🙂

  3. +1 je recommande aussi le très bon travail de The 3d Brain. J’ai commandé plusieurs kit de protections moteurs et une protection pour ma Xiaomi Yi, les pièces arrivent nickel prêtes à utiliser. C’est un peu cher mais le temps passé à les créer et à les rendre nickel à la sortie de l’imprimante explique cela

  4. @ Motard Geek , Etant moi même utilisateur de pièces moteurs entre autre, chez Fpv Flight Club je trouve le produit pas donné mais tu payes le RAD, le gars a pas bossé sur un concept pour rien, ses pièces sont top je trouve, et assez novatrices sur ce qui existe en free, ça m’a sauvé mes moteurs plusieurs fois et mon RX.. vu le service rendu je trouve ça pas cher (c’est aux US donc evidemment tu payes autant de port que de matos) et l’avantage de FPV FC est qu’il propose des videos tres précises pour monter plein de modeles (et quand tu n’y connais rien comme moi ça aide)… tout cela à un cout , ça ne me choque pas.

  5. Ayant un pied dans l’impression 3D mon avis est peut-être biaisé mais quand je vois tous les modèles gratuits sur Thingiverse et compagnie qu’on peut imprimer sur une machine à 300€ avec du PLA à 20€ le kilo (en TPU c’est une autre affaire) désolé mais ça coince…

    FPV FC j’étais prêt à payer le premier jeu pour avoir les STL mais de peur que je les recommercialise ils m’ont refusé la proposition. Du coup j’ai fait remodéliser (gratos) le truc qui est désormais diffusé gratuitement sur les plateformes de fichiers 3D…

    Après par facilité ou pour le mec qui n’y connait rien pourquoi pas 🙂 Mais avec la démocratisation de l’impression 3D ces niches très rentables vont vite disparaître :s

  6. J’ai envie de dire pourquoi toujours copier et pas innover ? 😉
    Ce n’est pas mon domaine mais je me doute qu’une impression 3D de bonne qualité nécessite une maintenance et des réglages qui ne sont pas forcement à la portée de tout possesseur d’une imprimante à 300 euros. Après la conception de pieces 3D doit prendre un peu de temps également et jusqu’ici j’ai vu un peu à boire et à manger sur les plateformes gratuites.
    Mais une fois encore FPV FC n’est pas juste un fournisseur de pieces 3D il passe beaucoup de temps a realiser des videos de montages et test un paquet de pieces avant de proposer des kits complets, ses montages figurent parmi les plus propres que j’ai vu (ça change du plat de nouille tassé dans une carcasse de quad) et il n’est pas avare de conseil.
    Et je ne trouve pas qu’il soit plus cher que d’autres revendeurs qui te vendent la moindre petite protection de lentille gopro ou petite vis à des prix de oufs.
    Dans tous les cas l’impression 3D se démocratise et tout le monde en possèdera une d’ici quelques années c’est une evidence…

  7. “pourquoi toujours copier et pas innover ?” => Comme je le disais, sur mon forum on m’a modélisé les protections moteurs de mes rêves (certes basées sur celles de FPV FC qui m’auraient d’ailleurs suffit) 😀

    Je n’ai pas jugé la qualité des pièces que je n’ai pas testées, ni même le reste du travail d’FPV FC. Tout comme pour 3D Brain, je donne juste mon avis sur le prix de toutes ces pièces imprimées en 3D qu’on trouve en vente dans de nombreuses boutiques.

    Certes la modélisation prend du temps et encore que, à cette échelle même en tant que gros noob j’arrive à sortir des trucs imprimables et utilisables avec Sketchup 😀 Le gars qui m’a refait les protections moteurs m’a fait ça super rapidement aussi…

    Nan franchement, je reste persuadé que c’est un business vraiment rentables :p Mes connaissances qui ont un compte 3D Hubs ne me contrediront certainement pas.

  8. Mouais …. commande passé ya 3 semaine et toujours rien reçu. De bon produit mais un manque cruelle de serieux….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.