Rotormatch a besoin de vous !

3
1057

large_pr_sentation-kkbb-1477958554-1477958567Vous connaissez sans doute déjà Rotormatch, cet outil destiné à la gestion des compétitions et des événements de FPV racing, on vous en avait parlé ici. La base de données de pilotes a largement dépassé les 1000 pilotes, et pris en charge plus de 40 événements. Elle permet de gérer les courses avec leurs descriptions, d’assurer le suivi des résultats et les palmarès. L’outil offre aussi une animation de la communauté des pilotes pour faciliter les rencontres pour organiser des séances de vols, notamment avec une messagerie instantanée. Pas mal pour un outil parti de rien il y a quelques mois, qui profite d’une architecture prévue pour ajouter des modules. L’équipe, conduite par le fondateur du service, Matthieu Bourhis, a décidé de passer à la vitesse supérieure.

Etre sur le terrain

Pour poursuivre le développement du service, Rotormatch compte s’investir dans la présence sur les terrains avec un barnum destiné aux pilotes, des accessoires pour scénariser les tracés des courses, des récepteurs vidéo pour éviter autant que possible les soucis de parasites entre pilotes, des téléviseurs pour améliorer l’expérience des spectateurs. 6-finalEt une borne 4G, puisque l’expérience a montré que les terrains où se déroulent les compétitions sont très mal desservis pour les connexions mobiles – or les réseaux sociaux pour suivre les événements à distance constituent un point clé de leur succès ! Rotormatch proposera aussi un système de chronométrage pour en finir avec les incertitudes au passage de la ligne d’arrivée et les temps approximatifs captés aux chronomètres manuels. Pour lever les fonds nécessaires – Matthieu a chiffré les besoins à un peu moins de 8000 € -, Rotormatch propose une campagne de financement participatif sur le site KissKissBankBank, ici. Elle est ouverte sur une durée de 30 jours. Faut-il y participer ? J’ai posé quelques questions à Matthieu Bourhis…

dsc_0034
Matthieu Bourhis (Zai), Top Gun Cristalline style…

Frédéric Botton : Pourquoi une campagne de financement participatif ?
Matthieu Bourhis : Nous sommes des pilotes de FPV racing passionnés par cette pratique. Avec Rotormach, nous avons accompagné de nombreuses compétitions, des petites et de plus ambitieuses. Ce que nous proposons, c’était un outil d’enregistrement aux course et un système de classement des pilotes. A de nombreuses reprises, les organisateurs ont voulu que nous soyons plus impliqués encore dans l’organisation et le déroulement des courses. Ce n’était pas possible puisque nous ne disposions de quoi en faire plus ! Nous aimerions continuer à faire progresser la discipline, mais passer à la vitesse supérieure nécessite un budget. Voilà pourquoi nous avons lancé cette campagne sur KissKissBankBank.

FB : Mais quel est exactement le rôle que vous voulez jouer avec Rotormatch dans l’organisation d’événements de FPV racing ?
MB : Nous nous sommes aperçus que l’organisation des courses était faite de manière très inégale. Certains événements se sont très bien passés, d’autres ont été très compliqués pour les organisateurs et donc pour les pilotes. Notre souhait, c’est d’apporter aux organisateurs de quoi harmoniser toutes les courses.

Maxime Brassaert (CarbonCrusher)
Maxime Brassaert (CarbonCrusher)

FB : Est-ce que vous n’allez pas vous concentrer sur les plus grandes courses, aux dépens des petites rencontres ?
MB : Nous aidons déjà les organisateurs de rencontres modestes ! Rotormatch est d’ailleurs ouvert à tous, y compris les outils de classement. Bien sûr, nous déplacer avec du matériel a un coût incompressible, ce qui explique que nous ne pouvons pas être présents sur tous les événements. L’aide à la communauté passe par un financement, c’est pour cela que nous proposons de l’espace publicitaire sur le matériel que l’on déplacera en courses, cela permet d’envisager des sorties avec un équilibre financier.

rmatch-kiss-01FB : Rotormatch, tu le définis comment?
MB : J’ai créé ce service pour mettre en place un annuaire des pilotes couplé à un module de discussions, dans l’idée de rapprocher les pratiquants du FPV racing. Il permet aussi de mettre en avant les événements, de gérer les inscriptions. J’ai passé beaucoup de temps sur les algorithmes de gestion du classement des pilotes. Ce n’est pas une simple addition des points, le classement tient compte de nombreux paramètres. Cela permet d’établir un classement national entre des pilotes qui ne se sont jamais rencontrés !

FB : Vraiment ?
MB : Oui ! Il suffit qu’ils aient concouru avec des compétiteurs en commun pour que ce soit possible. Le classement actuel semble très représentatif des pilotes et de leur niveau. 1-finalJ’ajoute, parce que c’est toujours le risque avec des outils informatiques, que Rotormatch n’a jamais fait faux-bond aux organisateurs, ni pour la prise d’inscriptions, ni en live pendant les courses.

FB : Et demain ?
MB : L’outil logiciel est le centre de dispositif d’aide aux courses, j’aimerais qu’il soit épaulé par un équipement pour faciliter la mise en place des parcours, notamment avec un accès à Internet, et par un système de chronométrage. C’est pour ça que nous lançons la campagne KissKissBankBank. On a chiffré les besoins, et la facture n’est pas très élevée, puisqu’il nous faut 7840 €.

rmatch-kiss-02FB : Tu sais que les campagnes de crowdfunding n’ont pas très bonne réputation…
MB : Oui ! Mais l’idée n’est pas de proposer un produit dont les délais de fabrication vont déraper. Ce que nous envisageons, ce sont des choses que nous maitrisons, mais qui demandent simplement des fonds. On propose des goodies à ceux qui acceptent de nous aider, c‘est un petit plus qui, je l’espère, aidera les indécis à franchir le pas. Si nous parvenons à aller plus loin que cette somme, on aura de quoi lancer le développement d’outils pour iOS puis pour Android. C’est vraiment sympa de disposer de ça sur le terrain, mais tout a un coût.

4-finalFB : Mais qu’est ce qu’on y gagne à soutenir votre initiative ?
MB : Comme dit avant, notre but est de proposer une expérience optimale pour les pilotes, les organisateurs et les spectateurs. C’est pourquoi on voudrait en finir une bonne fois pour toute avec les erreurs humaines et les approximations de chronométrage, en développant un système fiable pour améliorer et fluidifier les résultats lors des courses. Mais on aimerait aussi harmoniser l’ensemble des événements, pour que même une course organisée dans un champs se déroule dans les mêmes conditions qu’un trophée de France. Et en plus de l’attachement qu’on porte aux pilotes et aux organisateurs, il est important de permettre aux spectateurs de pouvoir suivre les courses directement sur site, via des retransmission sur écran de télé, ou bien même en streaming sur Internet. C’est pour développer et proposer tout cela que nous faisons appel à l’ensemble de la communauté.

3 COMMENTAIRES

  1. Superbe outil pour ceux qui aiment les courses…
    Par contre il manque la possibilité de se s’inscrire, oubli lors de la mise en place ou volonté de faire monter un compteur de pilotes ?

  2. Heureuse initiative de la part de Mathieu et ses amis. Un outil formidable même s’il ne me concerne pas (vol loisir)
    Ils y croient forts et je les encourage dans cette étape supplémentaire !
    Le seul problème pour moi, c’est qu’il faut encore… créer un compte en allant sur ce site de financement participatif KKBB, même sans contrepartie. Et ça, ça me rebute complètement.. D’autres solutions existent sans montrer patte blanche, me semble t’il ?
    Bonne chance et bon vol !

  3. Une bonne initiative même si… (oui il y a des mais)
    Je me demande si une campagne de crowdfunding est la plus appropriée lorsqu’une société privée (rotormatch est une SAS je crois) veut soulever des fonds et ça complètement gratuitement (ou un mug)… À la rigueur une association je comprendrai, mais une société à but LUCRATIF (une com est déjà prélevée sur vos inscriptions) qui demande aux pilotes de leur payer une tente et une borne 4g en plus sous couvert d’être ceux qui feront avancer le sport…je ne peux que m’empresser de le faire remarquer.
    Cette campagne quoique louable sonne faux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.