BoltRC Kraken 5 WORX

9
1649

kraken-5-worx-02La nouvelle frame de BoltRC est disponible à la vente. Elle était en développement depuis de longs mois, et entre les mains de pilotes chevronnés comme Julien Leteve. Le minimalisme des bras de 4 mm peut étonner – peut-il tenir le choc face à des crashs ? Oui, dans une certaine mesure, mais à vrai dire peu importe, le but est d’obtenir une structure en X ultra légère (50 grammes) qui offre peu de résistance au vent, avec un carénage aérodynamique. Si les bras viennent à casser, ils ne sont pas solidaire de la partie centrale, et peuvent être remplacés.

Viiiiiiiite !

kraken-5-worx-01C’est donc un engin de compétition, que les pilotes engagés dans des courses peuvent réparer si c’est possible, et posséder en plusieurs exemplaires pour en changer rapidement en cas de trop gros crash. Assister à des vols de Julien sur sa frame équipée de moteurs XNova 2207 à 2300KV et d’ESC Hobbywing X-Rotor 30A a suffi à me convaincre : les accélérations et la vitesse sont impressionnantes ! Le kit Kraken 5 WORX est composé de 5 bras, de la bottom plate de 1,5 mm d’épaisseur, de la PDB de 1,2 mm, d’un pod (carénage) de 1 mm et d’un autre de 1,5 mm, d’un support pour caméra HS1177, d’un support pour batterie et de la visserie. Le tout pour $75 chez BoltRC (sans le port, sans les taxes). Le bras de rechange est à $7… Un carénage plus résistant, de 3 mm, est proposé à $15.

La vidéo de Julien Leteve qui va viiiiite…

9 COMMENTAIRES

  1. C’est moi où j’ai l’impression que la vidéo à été “légèrement” accélérée au montage… Si oui, pourquoi ?

  2. Pierre, c’est toi je pense. Julien viendra sans doute t’expliquer pourquoi. les autres vidéos en mode dragster vont même nettement plus vite, tu as bien lu le setup de la machine ?

  3. Pilotage très propre.
    De très beaux virages proches des flags avec peu de prise d’altitude.
    Et effectivement une vitesse de pointe impressionnante.
    Très belle frame minimaliste en tout cas.

  4. Autant pour moi dans ce cas…

    C’est allucinant la vitesse de pointe et le répondant de cette machine et forcément, du pilote 😉

    Impressionnant !!!

  5. Ce que je comprends pas c’est l’intérêt de virer la matière au niveau des moteurs. Le bénéfice du gain de poids me semble tellement dérisoire comparé à l’exposition de ces derniers… Pour moi c’est vraiment un concept pour pilote sponsorisé qui n’a pas à compter la perte matérielle, pour fanboy ou passionné non regardant aux frais.

    Pour ce qui est du reste j’aime tout de même 😉

  6. Ça me semble cohérent. Quand on atteint un certain niveau on gratte les centièmes de secondes et les grammes. Pour concourir il faut plusieurs machines, sinon on y va plus ou moins en touriste.
    Soit se faire sponsoriser soit avoir les moyens. Certains crient à l’élitisme mais bon on va peut être arrêter le nivellement par le bas non? On en fait déjà les frais avec l’Education nationale ;p

  7. C’est bien plus costaud qu’on pourrait le croire en regardant les photos. Je vole avec Julien et il lui met de très gros caramels par moment et je l’ai rarement vu casser un bras. Par rapport aux bras standards, le gain total de poids est de 13,2gr, c’est pas négligeable.
    Et non, la vidéo n’est pas accélérée 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.