Dunkan Bossion vainqueur du AFA Drone Race !

6
1082

14907145_10209976966333759_8951748928438839878_nExcellentes nouvelles en provenance d’Asie! Le pilote français, fraîchement installé dans la discipline du FPV racing, mais déjà vétéran de la compétition en radiomodélisme, a brillé en Chine. Il est arrivé premier de la Air Formula Alliance (AFA) Cup qui s’est tenue du 28 au 30 octobre 2016 dans la Industrial Park Yangcheng Peninsula resort area, tout près de Shanghai. Les qualifications ont eu lieu en indoor, avec des machines de classes 180 à 320 en 4S max. Le parcours de la course n’a pas été dévoilé avant le jour de la compétition. Les qualifications ont réduit la sélection à 36 pilotes, qui se sont affrontés jusqu’à la finale, courue en 12 tours. Parmi les compétiteurs se trouvaient l’américain Brian Morris (BrainDrain), ou encore les sud-coréens YoungRok Son et le jeune MinChan Kim. La liste complète des concurrents se trouve ici. Dunkan est donc monté sur la première marche du podium, avec à la clé un chèque de $30 000. Bien joué !

Le setup de Dunkan…

14581358_10209976965413736_4799852792158598755_nLe frame était un XCell 220 de Graupner avec un contrôleur de vol – récepteur radio GR18 associé à une radiocommande MZ24 Pro, des moteurs XNova 2204 à 2300KV pilotés par des ESC Hobby Wing de 30A pour des hélices Gemfan 5045 BN tripales. La caméra était une RunCam Eagle, l’émetteur vidéo était imposé par les organisateurs, un modèle 5,8 GHz de 200 mW par Turbowing Shenzhen. La batterie était une Optipower 4S de 1800 mAh… Last but not least, Dunkan volait avec des lunettes Cinemizer OLED…

6 COMMENTAIRES

  1. Étonnant de voir que de plus en plus en plus de machines utilisées en compétition lorgnent vers le RTF (je crois que des vortex pro version ummagawd ont réussi à se placer sur le podium de courses récentes également).

    Quand on voit le matos embarqué, il s’agit de matos tout à fait courant en tout cas. C’est loin d’être une machine de guerre avec des moteurs à 50 euros pièces. Quelque part, je trouve ça plutôt rassurant, c’est la preuve que le pilotage reste un facteur déterminant, et qu’il n’est pas nécessaire de débourser des milles et des cents pour être compétitif.

  2. Suis d’ailleurs étonné que le contrôleur de vol graupner ne soit pas aussi répandu , un récepteur radio qui fait office de carte de vol , c’est quand meme pas commun !

  3. Cocorico !!
    Et avec du matos de Mr “tout le monde”, presque… (Graupner)
    Le pilotage reste indéniablement le fondamental du succès. Ca fait plaiz à tous les niveaux.
    Bravo Dukan ! Bravo au reste du podium !

  4. @ CriTof : Suite à sa démo LOS de Chartres, je me suis acheté une MZ-12 de Graupner. Mais ça fait pas pareil avec moi 😉
    Et là, patatras, il est passé en MZ-24…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.