Kyosho Drone Racer

11
3428

kyosho-droneracer-01Le spécialiste des voitures radiocommandées Kyosho se lance dans les multirotors. A vrai dire, il avait déjà fait une incursion avec le Quattro X, qui n’a pas connu succès fou. Il signe son retour avec un appareil qui s’apparente à un racer : look agressif, carénage semblable à celui d’une Formule 1. Pour ajouter encore à l’impression de vitesse, les moteurs sont inclinés vers l’avant. Mais la plus grande surprise, c’est celle de la radiocommande. On connaissait les radiocommandes classiques à joysticks, les smartphones voici… la radiocommande à volant ! Directement issue du monde la voiture radiocommandée donc…

Rase-mottes

kyosho-droneracer-03Le Drone Racer de Kyosho est prévu pour voler à très basse altitude, à l’une des deux hauteurs prédéterminées. La marque assure que le pilotage est assui simple que celui d’une voiture R/C ! Des capteurs détectent la hauteur de l’appareil pour gérer le décollage et l’atterrissage. Lorque le pilote a acquis les bons réflexes et de l’assurance, il est possible de débrayer les assistances pour aller plus vite. Un outil sur ordinateur permet de gérer les réglages pour choisir le comportement de l’appareil. On n’en sait pas beaucoup plus ! Il n’existe pas à ce jour de multirotor vraiment capable de maintenir sa hauteur par rapport au sol à moins de voler très lentement, d’une manière qui n’a rien à voir avec du racing. Alors… jouet amusant ou racer (non FPV) d’un nouveau genre ? Les paris sont ouverts…

kyosho-droneracer-02

11 COMMENTAIRES

  1. C’est clairement un bon concept ! La pratique, c est autre chose mais la on se rapproche encore de couse a la wipeout !

  2. Par contre point de fpv c’est de la race à vue sur circuit de voiture rc en gros. Ça peut être fun mais cela n ‘a rien à voir avec du racer fpv

  3. Perso, je trouve le concept vraiment intéressant. Sur une piste de course voiture rc, je suis certain que cela pourrait être fun. Le design est de plus vraiment réussi, c’est clair qu’il y a du wipeout là dessous comme le disait Toby !

    La mise en pratique par contre, grosse déception, il aurait fallu aller jusqu’au bout du concept. Ça se traine comme pas permis… Quitte à automatiser la gestion de l’altitude, il faut que cela ait du sens, avec une machine pêchue.

  4. Connaissant de très près les produits Kyosho, le tarif va moins faire rigoler que le design.
    Une question :
    Quelle réglementation sur ce type d’engins sachant que l’on a aucun contrôle sur la prise d’altitude ?

  5. Je ne comprend pas le délire de “voler” à altitude constante sur un circuit de voiture RC…
    Autant rester avec une voiture RC.
    Le but d’un drone étant de “voler” au sens propre, l’objectif est d’avoir des courses en se servant des 3 axes et non pas de voler à 50cm du sol… Remarque ça pourra plaire à la FFAM ce genre de produits.
    Et piloter un drone avec une radiocommande de voiture… OK c’est sympa, mais quand tu vas vouloir passer sur une vraie machine, tu devras tout réapprendre.
    Pour mon avis : aucun intérêt si ce n’est pour satisfaire les 3 japonais de la vidéo, ou alors les obsédés de la voiture RC.
    Néanmoins, le système de maintien d’altitude est intéressant si tu veux créer un endroit ou les drones sont pilotés par du “public” à l’image d’un circuit de Kart indoor, on aurait du FPV Racing indoor 😀
    Mais c’est pas pour demain 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.