Graupner Alpha 110, le test

23
13588

Redécollage

Cette fois-ci, c’est aux commandes de la MZ-12. Autant le dire, ça change… tout ! Fini la radiocommande de type jouet, celle-ci offre de vraies sensations de pilotage. Elle est réglable en modes 1, 2, 3 et 4, la tension des joysticks se paramètre et on peut obtenir des gaz crantés ou pas. dsc_0002a-1200Certes il faut ouvrir la radio pour ces réglages, mais c’est facile (puisque j’y suis parvenu). En intérieur, je me suis amusé à voler en mode Attitude. L’Alpha 110 se révèle d’une stabilité redoutable. De quoi être encouragé à décoller en immersion. L’émetteur vidéo peut être positionné sur 4 fréquences parmi les 40 que compte la bande des 5,8 GHz. 4 seulement, qui sont les premières de la bande F (FatShark, parfois notée D). A savoir 5740 MHz, 5760 MHz, 5780 MHz et 5800 MHz. C’est tout ? Oui. Bizarre, dans la mesure où il y avait le choix pour aller plus loin et, surtout, offrir un espacement plus grand entre deux fréquences, supérieur à 20 MHz. Le point fort qui consiste à choisir la fréquence depuis la radiocommande, peut se transformer en catastrophe pour les copains en vol si vous changez de fréquence sans prêter attention aux multirotors qui ont déjà décollé. Car vous passez les 4 fréquences en revue, séquentiellement…

La qualité de l’image

dsc_0017-1200La caméra est de qualité très correcte, avec un grand angle classique pour les petits appareils FPV. On s’attend à ce qu’elle soit inclinée vers le haut. Elle l’est, mais de quelques degrés à peine. Peu importe : l’angle de vision est tel que ce n’est pas un souci. Même en accélérant comme un dératé, on voit la ligne d’horizon. La portée vidéo a largement dépassé le cadre du vol à vue par un observateur, soit une centaine de mètres, avec un récepteur Skyzone Diversity. C’est très correct pour un émetteur de 25 mW, compatible avec la réglementation française (et européenne). La vue très grand angle est un peu déroutante quand on est habitué à un racer de classe 250 (ou quand on n’est pas habitué à quoi que ce soit). Pour les vols en intérieur, c’est un plaisir, on voit les obstacles pour les éviter à temps. En extérieur, c’est plus bizarre, chaque mouvement parasite donnant l’impression de chahuter durement l’appareil. Mais l’image reste étonnamment correcte, même quand l’appareil est secoué, sans présence de Jello !

Les sensations en vol

La taille de l’Alpha 110 ne semble pas compatible avec des vols rapides en intérieur. S’entend dans un appartement ou une maison. Un terrain de jeu réservé au Tiny Whoop et aux appareils de même taille ? Surprise : l’Alpha 110 est un petit bolide qui part comme une flèche, freine dur, tourne serré ! dsc_0050a-1200Comme un Tiny Whoop ? Il y a un tout petit peu plus d’inertie, évidemment il ne passe pas dans un trou de souris, mais il est capable de runs hyper rapides. Ses protections d’hélices flexibles autorisent les chocs contre les murs, même à grande vitesse. Souvent l’appareil touche et continue son chemin. Il arrive qu’il tombe sous la force du choc. Dans ce cas, s’il est dans le bon sens, il redémarre aussitôt. Il arrive qu’une hélice soit éjectée, mais c’est très rare. Deux bonnes surprises, donc : la vivacité de l’appareil et sa résistance aux crashs. La vidéo à la fin de la chronique vous donnera une idée des runs endiablés que l’on peut pratiquer à la maison, et montre que l’Alpha 110 se relève indemne des accrochages. Le pied, tout simplement ! Il est possible de voler en intérieur en mode Rate (acro), mais il faut une belle dextérité. Notez qu’il est possible d’aller se coller au plafond avec l’aide des protections d’hélices.

Et en extérieur ?

L’Alpha 110 est utilisable en mode stabilisé à l’extérieur, mais on sent que le contrôleur de vol se bat pour rétablir l’équilibre de la machine. Plus il y a de vent, plus il travaille, et plus le retour vidéo est secoué, au point de devenir difficile à utiliser. En revanche, il suffit de passer en mode Rate (acro) pour retrouver des vols fluides, et un pilotage très agréable même s’il y a du vent. dsc_0232-1200Un peu de vent, bien sûr, car évidemment les 51 grammes de l’Alpha 110 ne tiennent pas dans des rafales… Le vol est plutôt rapide si vous poussez les gaz, assez proche de celui du Nano racer ou du Fire 104. L’appareil passe les tonneaux et les loopings (avant et arrière) sans souci, avec une remise à plat qui vibre un peu, comme si on se trouvait en mode stabilisé. Vous pouvez fuser au ras du sol pour de super sensations, sachant d’ailleurs qu’une touchette est sans conséquence grave, même si vous allez vite. Mais ce n’est bien sûr pas un racer brushless : les remises de gaz sont un peu poussives, il est difficile de se remettre d’aplomb après un retourné. Il passe une hyperloop en prenant beaucoup d’élan, mais la figure est bancale par manque de puissance.

Les défauts, les qualités

Dommage que les protections d’hélices ne puissent pas être retirées. Cela permettrait sans doute de gagner un petit rien en autonomie, de réduire la prise au vent en extérieur, et surtout de pouvoir les remplacer si elles cassent. Cela dit, elles n’ont pas montré le moindre signe de fatigue malgré les vols sans retenue et surtout les crashs violents que j’ai fait subir à l’Alpha 110. dsc_0026-1200Comme le Tiny Whoop ou le Fire 104, l’Alpha 110 est sans danger, son poids plume le rend inoffensif. C’est la raison pour laquelle j’ai piloté en immersion sans observateur en extérieur – ce n’est pas conforme à la réglementation. Le seul souci ? En l’absence d’observateur et de buzzer à bord, avec la caméra grand angle qui perturbe l’appréciation des distances, on a du mal à le retrouver en cas de crash. Regrettons que les fils des moteurs soient soudés sur le contrôleur de vol. Pour en changer lorsqu’ils rendront l’âme (et les moteurs brushed finissent par lâcher, tôt ou tard), il faudra manier le fer à souder… Face au Tiny Whoop, il se défend bien même s’il a un peu plus d’inertie et s’il est un peu plus volumineux. Il est plus résistant que les Nano racers, le Fire 104 ou le QX90, lesquels sont dépourvus de protections d’hélices (sauf à les bricoler) et souffrent plus lors de vols un peu rapides en intérieur. Avec l’Alpha 110, on se prend à voler aussi vite que l’on peut, et tant pis si ça ne passe pas à tous les coups, il sait pardonner les excès de confiance !

>>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<

23 COMMENTAIRES

  1. Merci pour le test. Super cool en extérieur apparemment. Ce qui laisse penser, comme tu l’as écrit, que l’apprentissage en FPV ne sera que meilleur…

  2. L’écosystème Graupner commence à devenir super intéressant surtout côté multi (Flitetest ne s’y ai pas trompé). En terme de fonctionnalités, l’Alpha 110 rhabille pour l’hiver le Nano Racer.

    Par contre, la version BNF à 70€ (la rouge) est celle dépourvue de caméra. Sur le même site, la version FPV est à 140€. Cela aurait été trop beau – de 100€ pour un modèle de grande marque…

  3. @ jibquatre et nog : Damned, bien vu les gars je n’avais pas du tout fait gaffe à cette version sans caméra. J’ai modifié, merci ! 🙂

  4. commandé, reçu, essayé, j”avais déjà mx12 et fatshark…
    top top ! léger ; très bonnes sensations…
    merci Fred !!!

  5. Salut,
    Est-ce que la Graupner Mx10 serait également compatible ? C’est déjà mieux que celle fournie avec non ?

  6. Merci…Evidemment…Tu conseillerais quoi pour faire mumuse avec son neveux de 10 ans;
    -Alpha 110fpv + Mx12
    -Inductrix fpv ( avec modif pour voler + 1 minute ) + DX6e
    Sachant que je n’ai aucune Radio commandes, ni systemes FPV pour le moment ? Et que l’investissement sera multiplié par deux…

    Le A110 me tenterait plus, mais j’ai l’impression que les crash ( oh il y en aura ) seraient mieux encaissés par l’inductrix fpv…

  7. Question idiote de newbee, une mz-12 sera-t-elle compatible avec d’autres systèmes de transmission? Existe-t-il des télécommandes Hott qui seront compatibles avec d’autres systèmes qui soient “économiquement” intéressantes (sinon autant acheter une mz-12 mais servira-t-elle uniquement avec des machines Graupner?)
    Enfin, si l’on a aucun système FPV (récepteur et lunettes) tu conseilles quoi pour démarrer et pouvoir faire de la multivision (le pilote + spectateur) ?

  8. Bonjour,
    Alpha 110 reçu,mais ne semble pas compatible avec la Mc20 que je possede car elle n’a pas de programme dédié aux quadricopteres!
    Y a t il une solution?
    Merci
    Phil

  9. @Phil : La réponse de Grauper “Aucun problème : le programme est dans le récepteur. Il suffit de se mettre en mode avion, de jumeler la radio et le récepteur, et ça fonctionne.“.
    Sur la MZ-12 que j’utilise, je suis aussi en mode Avion (par opposition à Hélico), il n’y a pas de mode quadri.

  10. Elbo 75
    bon appareil semble plus puissant et plus agile que le blade QX2 FPV.Nombreux réglages avec une télécommande Graupner.Déception: il n’y a pas de controle d’altitude avec manche des gaz au centre,obligé de modifier ma MX20 (enlever ressort retour au centre du stick)

  11. @ Elbo75 : Pour la plupart des pilotes de FPV, le contrôle automatique de l’altitude est péniblissime, il retire tout le plaisir des vols 😉

  12. Bonjour,

    merci pour ce test complet.
    je possède un alpha 110 rouge et souhaite mettre une caméra dessus, aussi, connaissez vous le nom des prises qui servent à connecter la caméra s’il vous plaît?

  13. @ jacques : Je n’ai pas trop bien compris la question. Il n’y a pas de prise pour une caméra sur la version rouge à ma connaissance.
    Tu peux cela dit alimenter un combo caméra-émetteur vidéo, mais il faut que tu trouves un câble Molex en Y ou que tu soudes…

  14. Bonjour,

    Vous avez quelle autonomie avec ? Car le miens malgré un vol tranquille j’arrive max à 2min50 avec la Lipo d’origine !
    Excellente machine, mais très déçu de l’autonomie…

  15. @ Laurent : C’est indiqué dans le test 🙂 5 minutes avec la batterie d’origine, en volant normalement (pas agressif, pas lent non plus). 2m50, c’est vraiment trop peu, ce n’est pas normal…

  16. Merci Fred pour le retour! Je vais regarder avec le SAV, même si j’ai de gros doute sachant qu’ils vont me faire tourner en rond…
    Je vais tester avec des lipos 1S 500

  17. @Laurent, pour moi aussi 5 minutes et 4minute avec des 300mAh nanotech et 4 minutes 30 avec des eachine 380mAh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.