Anti-drones à Rio, inefficace !

5
1593

Les autorités brésiliennes sont sur le pied de guerre pour éviter tout incident lié au tsce0100-01errorisme et à l’activisme. Un contrat a été passé avec la société IACIT, spécialisée dans le trafic aérien, la défense, qui propose le SCE0100, un « système sophistiqué de brouillage électronique ». La détection des drones repose en partie sur celle de leurs signaux radios, entre 6 MHz et 6 GHz, en tenant compte de la puissance d’émission, du type d’émission, etc. Cet outil est supposé capable de brouiller les communications GSM, les signaux GPS, les communications 2,4 GHz et 5 à 6 GHz. Bref, plus rien n’est supposé passer une fois activé. La version utilisée à Rio comprenait aussi des détecteurs acoustiques, des caméras et un radar. En théorie de quoi détecter une mouche et la griller avant même qu’elle n’ait l’idée de pénétrer dans l’enceinte du stade.

Et pourtant !

sce0100-02Pendant la cérémonie d’ouverture au stade Maracana, ce sont 3 drones différents qui ont été surpris par les autorités et vus par le public en train de survoler la foule. Soit 60 000 personnes et 27 chefs d’états. Selon le Daily Mail, le président brésilien par intérim Michel Temer a été averti des incidents en temps réel, et le président français François Hollande aurait quitté le stade au même moment. Toujours selon le Daily Mail, les forces de l’ordre ont réussi à retrouver l’un des appareils (sans l’aide du SCE0100), mais pas les deux autres, malgré un déploiement de forces armées avec les patrouilles au sol et 3 hélicoptères qui ont survolé le stade pendant la cérémonie. On ignore le coût de la solution d’IACIT, mais elle a manifestement brillé par son inefficacité. Notons que le constructeur DJI avait également annoncé interdire le survol des infrastructures sportives pour ses appareils en établissant des « no-fly zones » en collaboration avec les autorités brésiliennes. Mais elles ne sont fonctionnelles que pour les engins de DJI qui reposent sur le service Airmap.

Source : Daily Mail via sUAS News

5 COMMENTAIRES

  1. une épuisette ou une tapette à mouche aurait été plus efficace, moins cher en tout cas et pour le même résultat !

  2. Quand on ne sait pas détecter le dopage dans les urines, comment pourrait-on avoir la capacité de lutter contre les drones 🙂

  3. Ah non, c’est pas pareil ça FPV_67, c’est juste que ça ferme les yeux, c’est différent… On tape un grand coup bien exagéré de temps en temps pour dire qu’on est propre (cf les Russes…), et tout va bien dans le meilleur des mondes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.