Vol au-dessus d’une centrale nucléaire

6
1856

leibstadt-03Ca ne se passe pas en France, mais dans le canton d’Argovie, en Suisse. Un pilote amateur est allé filmer la centrale nucléaire de Leibstadt juste après sa déconnexion du réseau pour sa révision annuelle. La vidéo, en ligne sur YouTube, montre une vue aérienne de deux tours de refroidissement, l’une active avec de la vapeur d’eau, l’autre inactive. Ce qui permet de voir ce qu’il y a dans une tour de centrale nucléaire. Ben oui, il y a quoi, dans la tour d’une centrale nucléaire ? Evidemment, ce vol suscite de nombreuses réactions.

Côté pile

leibstadt-01La première est celle de la porte-parole de la centrale, Karin Giacomuzzo. Elle a affirmé au Badische Zeitung que ce vol était dangereux parce que « la vapeur d’eau aurait pu faire chuter l’appareil, et qu’en cas de crash, il aurait pu endommager les lignes à haute-tension en sortie d’usine ou blesser des employés ». En ajoutant que « si le drone était tombé dans la tour de refroidissement, il aurait pu causer des dommages considérables dans certaines circonstances ». Les formulations ne sont pas très adroites, dans la mesure où les porte-paroles de centrales nucléaires s’efforcent toujours de minimiser les risques et d’assurer que toutes les précautions sont prises pour éviter un incident. Dommage, cela risque de redonner un coup de boost aux thèses les plus fumeuses qui avaient fleuri lors des survols de centrales en France.

Côté face

La seconde est celle de Holder Urs Egger, porte-parole pour l’Office Fédéral de l’Aviation Civile suisse. « En principe, il n’est pas interdit aux drones de survoler une centrale nucléaire en Suisse ». La réglementation suisse protège les aéroports, les foules, la vie privée, mais pas les sites sensibles que sont les centrales nucléaires. leibstadt-02Le vol n’était donc pas illégal, il est fort peu probable que le pilote, Jürg Knobel, soit inquiété. La société exploitante de la centrale, Kernkraftwerk Leibstadt AG, lui a demandé de retirer sa vidéo de YouTube. Il ne s’est pour l’instant (10 août 2016) pas exécuté, et la vidéo dépasse les 60 000 vues. Mieux que ça, il a indiqué au Badische Zeitung « attendre et être curieux ». Mais quelles sont ses motivations ? Il vit à Döttingen, c’est donc un riverain de la centrale, qui a déclaré être anxieux de savoir qu’il est possible de survoler la centrale sans risque… Sur sa vidéo, pour laquelle il a désactivé les commentaires, il indique que ce vol a été réalisé « dans l’intérêt public, pour polariser l’attention et susciter le débat ».

Source : Badische Zeitung

6 COMMENTAIRES

  1. « dans l’intérêt public, pour polariser l’attention et susciter le débat »…. et générer des vues dans le contexte actuel!!!
    Pour un putch médiatique, tu te film à 2 pas de la centrale, en train de faire tes préparations au grand jour, en train de décoller et de t’éloigner vers la centrale….

    Là, les image sont belles, mine de rien, de la photo sur site industriel ça a de la gueule, ça ne ressemble pas à un acte citoyen ici… enfin, ce n’est que mon avis.

  2. Et si un de nos joujoux devait pouvoir mettre en péril une centrale nucléaire … Pauvres de nous, je plaiderai immédiatement pour l’arrêt total de TOUTES les centrales 🙂
    Quant à blesser qq’un, effectivement ce risque est bien réel, mais il existe partout et dans toutes activités.

    Perso, même si cela ouvre les débats (encore et encore) je ne me ferais plus l’écho de ce genre de péripéties, mais cet avis n’engage que moi et je respecte la liberté des éditeurs 🙂 🙂

  3. Voilà! maintenant tout le monde sait que dans une cheminée de cn, il y a ……….rien, ni dedans ni au fond.
    Ça nous fait une belle jambe!!!
    Encore un qui n’a rien d’autre à foutre que de semer le trouble!

  4. Il s’agit d’un échangeur où l’on eau chaude est à 320 degrés max en bas dans un tuyau. Un second tuyau contenant de l’eau froide est collé au premier.
    On tourne le long de la structure de béton et quand on arrive en haut, on a en principe atteint l’équilibre et en plus recupéré de l’énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.