Betaflight Configurator 1.5

4
5474

betaflight-configurator-05Le logiciel de configuration spécifique à Betaflight est disponible ! Petit rappel, si vous n’avez pas suivi tous les épisodes. Le firmware Baseflight pour les contrôleurs de vol est accompagné par son logiciel de configuration Baseflight, qui se présente sous la forme d’une application pour le navigateur web Chrome. Elle est donc compatible, en théorie, avec tout appareil capable de faire fonctionner Chrome. En parallèle de Baseflight – la raison de ce schisme est une querelle de clochers – a été développé Cleanflight.

Même principe

betaflight-configurator-01Un firmware sur le multirotor et une application pour Chrome, appelée Cleanflight Configurator. Ensuite est apparu Betaflight, développé par Boris B., qui reprend les bases de Cleanflight et va plus loin. Mais il fallait jusqu’à présent utiliser l’application Chrome Cleanflight pour configurer Betaflight. Pour profiter des options spécifiques à Betaflight, il fallait plonger dans le CLI, la Commande Line Interface. Autrement dit l’outil pour saisir des commandes à la main plutôt que via une interface graphique. Pratique et efficace pour les utilisateurs confirmés, mais une énigme pour les novices. Voilà qui est une histoire ancienne avec la disponibilité de Betaflight Configurator !

Ce que ça change ?

betaflight-configurator-02Si vous êtes habitué à l’interface de Cleanflight, vous ne serez pas dépaysés. A part le choix des couleurs, la présentation et la manière de procéder sont semblables. Il faut par exemple toujours valider les modifications avec le bouton « Save » avant qu’elles ne soient prises en compte. Mais avant même d’accéder aux réglages de Betaflight, il est désormais possible de flasher votre multirotor avec la dernière version de Betaflight directement depuis Betaflight Configurator (ce n’était pas possible depuis Cleanflight Configurator).

Et puis…

betaflight-configurator-04Dans la page de configuration, la mention unique à OneShot125 disparaît au profit d’un menu déroulant qui permet de choisir le mode classique PWM (à ne pas confondre avec celui de la liaison radio), mais aussi OneShot125, OneShot42 ou MultiShot. Font aussi leur apparition l’option « Unsynced PWM output » ainsi que les valeurs de la fréquence d’update du gyroscope ainsi que de la boucle PID. Si vous ne savez pas de quoi il retourne, n’y touchez pas. A noter qu’il est désormais possible de désactiver les différents capteurs comme l’accéléromètre, le baromètre altimétrique et le magnétomètre. Toutes ces options ne sont proposées que si Betaflight Configurator détecte un contrôleur de vol compatible.

Valeurs simplifiées

betaflight-configurator-03L’onglet « PID Tuning » a été modifié en vue d’être simplifié. Oubliées, les valeurs impossible à mémoriser et même à noter, comme la valeur I, qui était exprimée avec 3 décimales. Betaflight Configurator ne conserve que les valeurs significatives et se débarrasse de la virgule ? Au lieu d’un I à 0,020, on a désormais la mention à un I à 29. Seuls les rates sont encore notés avec une virgule. Les contrôleurs « ReWrite » et « Luxfloat » ont été renommés « Integer » et « Float ». Rien ne change dans l’onglet Modes où vous configurez les différents modes de vol, Airmode était déjà intégré dans Cleanflight Configurator. Rien ne change non plus dans les outils pour voler en 3D, ni la gestion des moteurs, celle des LED, de la Blackbox. La CLI est toujours disponible, parce qu’il n’est pas question d’aller supprimer une option aux moustachus attachés à leur lignes de commandes…

Comment télécharger Betaflight Configurator ? Il suffit, depuis le navigateur Chrome, de cliquer sur ce lien

4 COMMENTAIRES

  1. On a un soucis avec BF 2.9.
    On a remarqué dans le Team (sur plusieurs quads) une réduction des temps de vols et nos Lipos qui se déchargent plus vite que d’habitude et qui chauffe plus. On pense qu’il y a un soucis de compatibilité au niveau des versions BlHeli 14.5 (ou 14.6 ?) et de BF 2.9 (sans descendre le looptime ou les Gyro, en prenant les valeurs initiales proposées error/measurement).

    Problème DTerm ?
    Problème Blheli > BF 2.9 ?

    Vous constatez le même soucis de vidage lipo ?

  2. Salut, je l’ai essayé hier soir en seance d’entraînement, j’ai beaucoup apprécié, malgré effectivement une perte autonomie flagrante. Mais à cote d’une kiss ça va on a de la marge rien d’alarmant . ( looptime 250 4k/2, multishot, frame scx200, rcx2205/2350kv, spf3, hélice tri dallbnv2 5*45).

  3. Je suis toujours en 2.7.1 car je trouve ce firmware ultra stable. J’ai essayé la 2.8 il y a quelques semaines de ça et ce firmware ne m’avait pas du tout plus. J’imagine que 2.9 se base là dessus. J’attends du coup des améliorations en vous lisant 🙂 (4K/4K/8K, multishot, SCX200, DYS 2205 2550Kv, Xracer, DAL T5040).

    Petite question? Faut-il flashé à nouveau à partir de Betaflight Conf pour avoir une clean instal ou alors, on peut directement opérer sur le logiciel BF alors que tout est réglé via CF?

    Je ne sais pas si j’ai été très claire lol

  4. Suite de mon commentaire sur l’histoire Lipo en 2.9.

    Suis repassé (comme d’autres membres de notre Team) en 2.7.1 en passant par le GUI “vert” CleanFlight.
    Oui, la 2.8.1 est la “suite logique” de la 2.9. J’évite pour l’instant.

    Un des gars du Team a cramé son Emax RS2205 sous BF 2.9.
    Un autre a baissé le Dterm à 80 et ça “chauffe” moins.
    On attend…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.