Comparatif modules Dominator FatShark

29
5407
Module LaForge
Module LaForge

Vous pilotez avec des lunettes d’immersion Dominator de FatShark ? Parce que sont sortis récemment des modules dits « Diversity » pour équiper ces lunettes, voici un petit comparatif qui vous donnera une idée de leur comportement en situation réelle.

Quels sont les modules que nous avons essayés ? Du côté des modules à un récepteur unique, il y a le Nexwave 5G8, commercialisé par ImmersionRC et le TBS Dominator RX (5G8) de la Team Black Sheep…

Furious FPV
Furious FPV

Du côté des modules Diversity, il y a le 2Pineapples Diversity de FlyingLemon, et le Diversity Module de LaForge. A été volontairement écarté de ce comparatif le module FSV2444 de FatShark, qui a été décrété défectueux par son constructeur. Nous attendrons d’avoir le nouveau modèle pour le confronter à ses concurrents. On attend aussi la sortie du True-D Rx Diversity de Furious FPV.

Diversity ?

FlyingLemon
Module FlyingLemon

Quelques explications sur le terme « Diversity », en préambule. Cela décrit, dans les technologies radio, un module constitué de 2 récepteurs indépendants, disposant de leur propre électronique et de leur propre antenne. Le choix de la meilleure réception est généralement basé sur la force du signal. Il faut noter que certains modules comportent deux antennes, mais un seul récepteur. Ce ne sont pas des Diversity, même si le marketing a tendance à utiliser ce terme. C’est le cas du module de FatShark. Est-ce moins performant qu’une solution à deux récepteurs ? Oui, en théorie. Reste à voir en pratique si c’est vraiment le cas. Certains modules Diversity utilisent des antennes très proches l’une de l’autre, d’autres les séparent physiquement en arguant une meilleure réception et peu de parasites (parce que notamment l’une des antennes couvre physiquement l’autre). Dans la réception vidéo, l’usage le plus commun des deux antennes consiste à utiliser simultanément un modèle omnidirectionnel et un modèle directionnel, pour optimiser la bulle de réception.

1er test : FlyingLemon VS LaForge

laforgevsflyingAvec l’aide de Fabien, trésorier du Rosny Indoor Club, qui s’est offert le Diversity Module de LaForge, nous sommes allés voler en… outdoor ! Merci aussi à Rémi, qui m’a prêté ses FatShark pour les besoins du test. En face, il y avait Le 2Pineapples Diversity de FlyingLemon, et le module Nexwave 5G8 de ImmersionRC (à un seul récepteur). Les antennes utilisées sur tous les modules étaient des Aomway Leaf Clover, complétées par des SpiroNet Patch 8dBi d’ImmersionRC. Que peut-on conclure des vols d’essai ? Que le gain en espace découvert est faible entre les modules Mono et Diversity. Ces derniers prennent le dessus lorsque le signal traverse des obstacles comme des arbres. Mais le gain n’est pas exceptionnel.

flyingl-02Notez tout de même que les constructeurs ont soigné leurs interfaces. Le module Nexwave permet de sélectionner une fréquence parmi 8 avec les touches extérieures, mais pour changer de plage, il faut ouvrir la trappe et modifier des dips – ce qui n’est pas pratique du tout, surtout quand on ne connaît pas la correspondance entre dips et plages. Sur le module de FlyingLemon, l’interface s’affiche en OSD, dans les lunettes. Il suffit de faire appel aux menus en appuyant rapidement sur les touches de changement de fréquences. Là, on accède au choix des plages et à un scanner de fréquences, qui indique celles qui sont occupées. Il faut avoir, au préalable, configuré les niveaux du RSSI (l’indication de la force du signal). Mieux encore, ce scanner peut détecter automatiquement la fréquence d’émission de votre multirotor.

DSC_0026Le module de LaForge est encore plus réussi. Lui ne passe pas par un OSD, mais offre un écran OLED et une molette de sélection. La balade dans les menus est très efficace. Bonus : la fréquence est indiquée en gros sur l’écran pendant une séance de vol, ce qui permet aux autres pilotes de voir d’un coup d’oeil la fréquence utilisée. L’inconvénient : il faut acquérir un module principal et un second module, puis les installer sur les lunettes, de part et d’autre de la monture. En revanche, le module de FlyingLemon tient entièrement dans la trappe dédiée sur les Dominator, fermée par une pièce imprimée en 3D, fournie, ajourée pour laisser s’évacuer la chaleur. Son inconvénient : les deux connecteurs d’antenne sont très proches, trop pour certaines configurations, notamment avec une antenne Patch (il faut forcer un peu).

2eme test : FlyingLemon VS TBS VS IRC

Ce deuxième test met à l’épreuve, en indoor, le FlyingLemon Diversity face à deux modules Mono. Les antennes utilisées étaient des antennes SpiroNet champignon d’ImmersionRC , complétées par une SpiroNet Patch 8dBi d’ImmersionRC pour le module Diversity. Que peut-on conclure des vols d’essai ? Que le module Diversity permet un gain très significatif en présence d’obstacles de type béton, ciment, bois, métal.

Conclusion

IMG_2874Le gain, ou l’absence de gain, des modules Diversity face aux modèles Mono dépend beaucoup de l’environnement dans lequel ils sont utilisés. Nos premiers tests ont montré que les vols à assez longue distance ne profitaient pas tant que cela des modules Diversity, alors que l’on aurait pu penser que les antennes directionnelles allaient bien améliorer la réception. C’est en intérieur que le gain est le plus visible, étonnamment. Il va falloir d’autres mesures pour placer les modules dans des situations et des environnements plus variés. Nous le ferons lorsque nous aurons plus de modules sous la main…

Edit : Le module basique Nexwave 5G8 est face au FlyingLemon 2PineApples dans des vols indoor, avec la complicité de XavDrone

29 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Fred et merci pour ce test ( et tous les autres )
    peux-tu nous dire avec quel émetteur est fait le test et la distance en extérieur où l’on commence à avoir des parasites.
    Éventuellement quel quadri pour le test
    Comme on dit , tant vaut l’antenne que le récepteur !

    Gilles

  2. Environ 75m pour la distance: http://i.imgur.com/svHN7S8.png
    Emetteur 25mw avec une antenne TBS Triumph

    Je dois aussi préciser que les enregistrements DVR peuvent etre trompeurs, car il y a moins de parasites à l’écran en live que sur l’enregistrement DVR, ceci est lié à la façon dont le DVR fatshark prend sa source, qui est legerement differente de celle dont les lcd se comportent…

  3. Vous savez que les Skyzone ont un diversity intégré depuis belle lurette ? Après je dis ça, je dis rien… 😉

  4. @Bryan_Fury75, Yeah, je comprends pas cet engouement pour les FatShark. Les Skyzone ont le diversity, le head tracker, une résolution plus que correcte pour un prix équivalent et PAS DE BUEE. Je vais a 3 kilomètres avec un avion sans aucun glitch, antennes TerryBuild + Helix 3,5 tours fait maison.

    Après chacun voit midi à sa porte, mais quand je vois le prix des Fatshark sans “rien” dedans, et le prix des modules, accessoires, rustines, je m’interroge … Vive Skyzone !! et le Mode 1 ^^

  5. Et quid de la sensibilité de ces récepteurs. Mieux vaut un -95 db avec une pentalobe qu’un diversity à -90db avec des antennes pourries…

  6. A voilà je genre de test et comparaison que j’aime, d’autant plus qu’ils sont encore relativement rares et donc d’autant plus appréciables.

    Sinon voici quelques points que je rajouterai de mon experience perso:
    Le diversity n’apporte effectivement que peu de plus en terrain dégagé, maintenant si vous voulez aller plus loin une antenne directionnel (à fort gain de préférence) permet un gain significatif (surtout si vous volez en 25mW). J’ai personnellement volé sur plus de 600m au ras du sol (maximum 2m et moyenne plutôt de l’ordre de 1m), entre des vignes, et en 25mW sans aucun glitch avec une petite Helix de la fabrique circulaire. Sinon, en terrain dégagée et mode course, le diversity permet d’optimiser la réception en pointant avec une antenne directionnelle la zone ou les glitch sont le plus présent.
    En terrain avec obstacles (arbres pilier bétons etc.) là comme montré dans le test le diversity est un véritable plus, surtout avec de bonnes antennes. Cela est valable même avec deux antennes omnidirectionnelles.
    Par contre le diversity sur les lunettes c’est bien (car ça évite de sortir le trepied and co) mais pas toujours top car certains bouge la tête pendant qu’ils volent, ou alors penche la tête vers le sol etc. Attention à l’orientation de vos antennes.
    Enfin, parlons antennes !!! Niveau directionnelle, la patch d’IRC est pas mal mais clairement ce n’est pas ce genre d’antenne que je privilégierai … Je vous conseille de tester les helix made in Terrybuilt (la fabrique) elles sont bluffantes !!! L’angle d’ouverture est certe plus resserré mais le gain vs patch IRC est énorme. De même pour les antennes omni leur pentalobe est vraiment bien. Au final, sur les antennes de réception n’hésitez clairement pas à y mettre de la qualité (et donc le prix bien souvent), aucun risque de crashs (sauf si vous vous amusez à faire des flips au-dessus de votre Vrx XD) donc foncez 😉

    @Fred se serait bien pour votre article finale, de rajouter en diversity sur trepied pour comparer, mais aussi les Skyzone.

    Ps je précise que je n’ai aucune action, aucun partenariat ou autre chez La fabrique circulaire. Je suis juste un utilisateur plus que satisfait de leurs produits et que je n’ai vu aucune antenne rivaliser en terme de réception et qualité. Bon nous sommes d’accord en rapport qualité/prix il y a mieux jamais aussi bon en perf.

  7. @Bryan_Fury75 & @Teddy > En plusieurs points:
    – certains ont deja des lunettes fatshark, c’est comme ca, c’est un fait… donc pour acceder au diversity, jusqu’ici la seule option pour eux etait de… les mettre a la poubellle… maintenant ils peuvent juste acheter un de ces modules…
    – les skyzone sont très bien et a un prix très compétitif pour les options incluses, mais fatshark garde l’avantage sur qq options non-présentes chez skyzone: possibilité d echanger le module reception sans racheter les lunettes (voir l’exemple recent de l’ajout des raceband…), entrée hdmi, disponibilité d’un modele “hd” avec un FOV plus important, présence d’une faceplate (certains trouvent cela plus confortable, d’autres non…idem pour la buée, l’efficacité varie selon chaque utilisateur), … de façon plus générale, heureusement que les deux marques existent, ca fait une concurrence, et c’est toujours bon pour le consommateur
    – les modules laforge et lemonrx proposent des fonctionnalités inédites par rapport aux modules fatshark et au recepteur intégré des skyzone. L’ecran ou l’osd avec le scanner de bande, et la possibilité d’enregistrer ses fréquences favorites, sans parler de l’appairage RX/VTX sur les laforge, sont des innovations très appréciables à l’usage, qui tendent meme a éclipser la raison d’achat originale qui etait le diversity (autant j’envisagerai peut etre de revenir a une reception mono-antenne, autant je ne pourrais certainement plus me passer d’un ecran/osd qui indique clairement la fréquence et les options choisies….)

  8. “Comparatif modules Dominator FatShark”… <- le titre me parait clair… mais y en a qui veulent y inclure les skyzones xD

    En tout cas merci pour le test… dommage qu'il arrive un peu tard pour moi… si je l'avais eu avant je ne serais pas passé en Diversity qui plus est avec le modele fatshark defectueux ( en attente du remplacement), le gain dans mon cas etant minime…

  9. @Gogo
    Oui mais on peut comparer les modules entre eux plus un repère extérieur pour les placers face à la concurrence et donc plus globalement dans l’offre diversity actuel. Je ne vois pas en quoi ça dénoterai avec le titre de l’article …
    Le seul défaut c’est qu’il faut un DVR externe pour les skyzones (sauf les 3D)

    Sinon justement le module “diversity” de fatshark (le fameux qui est défectueux) n’en n’est pas un. C’est un récepteur unique avec deux antennes (Cf l’intro de l’article de Fred). Je trouve d’ailleurs cette pratique commerciale plus que douteuse …

  10. @Fabien T. : Arf, j’ai choisi celle, évidemment, où tu as vu un truc incroyable dans les lunettes. A l’évidence 🙂 🙂 🙂

  11. Les émetteurs utilisés (sorry pour avoir omis la précision) :
    – Pour les vols en extérieur, un Vendetta en 25 mW avec antenne TBS Triumph.
    – Pour les vols en intérieur , un Blade Nano QX2 de Horizon Hobby en 25 mW avec son antenne intégrée.

    Fabien a posté une photo pour le vol en extérieur et la distance. Les parasites apparaissent assez brutalement quand on passe derrière le bosquet d’arbres assez feuillus.

  12. Pour tous ceux qui veulent du Skyzone dans le comparo. Bien que ce soit destiné aux possesseurs de FatShark puisque le sujet est l’ajout d’un module (Oui/non/lequel), j’avais envisagé de le faire. Souci : je n’ai plus de Skyzone V2 avec DVR, et la sortie vidéo de mes Skyzone V1 ne donne plus d’image correcte, pour une raison que je ne connais pas.
    Croyez-moi, ce n’est pas du tout un racisme primaire envers les Skyzone. D’ailleurs, je ne pilote qu’en Skyzone V1, c’était le cas dans les vols des deux vidéos.

    (Et en mode 1, évidemment. Teddy est dans le droit chemin. Barry est encore du côté obscur 🙂 )

  13. @ BerTiN : Je ne mentionne pas la sensibilité, je n’ai que la valeur donnée par les constructeurs… quand ils la donnent. je n’ai aucune confiance dans cette donnée, surtout quand certains annoncent du -99 dBm. Comme je ne suis compétent pour la mesurer moi-même, je zappe 🙁

  14. Merci pour le test !
    Aux possesseurs de Skyzone, comprenez qu’une caméra de racer est en 4/3. L’image est anamorphosé (déformé en 16/9) dans vos lunettes. Ça vous convient avec vos GOPRO mais pas pour du FPV Racing ou simple puriste de l’image.

  15. @Flushdream : En fait, je suis habitué au 4/3 visionné en 16/9, du coup j’ai beaucoup de mal avec un écran 4/3… (en fpv racing s’entend)

  16. la photo de l’article illustre ce qu’il ne faut pas faire. L’antenne patch directionnelle est orientée sur le côté des fatshark, absolument pas optimal pour voler en multicopter. Le diversity ne basculera jamais sur cette antenne car elle sera rarement dirigée vers le modele.
    Il vaut mieux utiliser deux cloverleaf pour lutter contre les effets de masquage (relexion d’ondes sur les obstacles), ce qui est tres frequent en indoor.
    En exterieur on mixera cloverleaf et helical sur mât avec l’helical dirigée vers la zone de vol la plus éloignée. On garde le bénéfice du masquage à courte et moyenne distance et on rallonge la distance max avec l’helical.
    Voyez aussi la pepperbox d’IBcrazy une antenne directionnelle qui a un angle d’ouverture de 180° d’ouverture, sur des lunettes ça permet de ne pas devoir trop l’orienter avec la tête mais elle est un peu encombrante.
    De mon côté j’ai testé le diversity 4 recepteurs/antennes (2 cloverleaf orientées différemment, 1 helical, 1 pepperbox le tout sur un pied d’appareil photo), et je n’ai plus aucun parasite à l’écran pendant mes vols. Je n’ai pas encore testé en sous bois par contre.

  17. @ aiRVB : Les modules Diversity intégrés dans les lunettes, c’est dans l’idée de se débarrasser d’un module externe, sa batterie et d’un fil, et d’un mât, bref tout ce qui est pénible quand on veut faire des vols sans prendre une remorque.
    Mes essais totalement empiriques ont donné de bien meilleurs résultats avec une patch + une omni de type cloverleaf, que deux cloverleaf, en dégagé comme en intérieur. Il doit y avoir des subtilités (de rebond ?) que je ne connais pas, qui font que la patch capte plus loin que l’omni même quand elle ne pointe pas dans la bonne direction (sur les côtés et hors plan).
    Après le quadroversity (ou plus), c’est sûr, c’est mieux, mais tout cela n’est pas compatible avec l’idée de voler léger…

  18. @Fred : Non seulement ton site est pour moi la reference en matiere de news sur les multicoptere en fr, de part la qualité de son contenu et la fréquence de mise a jour… mais en plus tu prend le temps régulièrement de venir debattre avec nous et donner des infos éclairés… Franchement Respect et Big Up pour tout ca… ca fait un moment que je le pense, du coup je prend 2min pour te le dire… Merci a toi et tes collaborateurs pour tout ce travail…
    [Mode leche OFF, mais j’assume ;)]

  19. @Fred: c’est très curieux comme constat. Je n’ai pas de patch sous la main pour vérifier pour la simple raison qu’une patch est polarisé vertic/horiz et donc non compatible en théorie avec la cloverleaf à l’émission (circulaire). Hormis tomber sur des cloverleaf mal gaulées (les merdes chinoises sont nombreuses) je ne vois pas comment tu peux avoir de meilleurs résultats avec des antennes pas du tout adaptées.

  20. Fabien T. Bryan_Fury75 & @Teddy je suis entièrement d accord avec vous!
    Car je trouve vraiment trop chère se produit comme si le mecs l on jamais teste le produit pour le mettre sur le marché comme cela!
    Et sa me fait rire car il propose un diversity a la va vite qui ne ressemble a rien pour ressortir un autre produit moi je trouve qui vaut que dalle d après les teste , qu il y a aussi un manque de sérieux de leurs part.
    La ou je suis sidéré, les mecs avait déjà produit une version diversity et puis il ont arrêté pour le remettre !
    donc on se pose la question combien d argent on jette les gens et combien de fric que la societe c est faite!!!
    Pensant comme c est une marque prestige, on achète les yeux fermé sans prendre un peu de recul!
    Moi perso je trouve tres bien ma Skyzone pour un prix tres raisonnable sauf que ne je peux enregistrée car il y avais pas sortie la version 3d peut etre que je la prendrai, fred je suis d accord avec toi les gens on jamais regardé les vidéos pour voir aussi que c est a chier avec la pub soit disant que c est mieux que le diversity, moi je ne fus point convaincu!!!
    il me semble que helicomicro avait fait un article sur cela.

  21. un ami avec ses HD V2 a un systèmme diversity, il a beaucoup gagné en réception, je ne sais plus quel modèle il a, mais en tout cas, maglré le gain, en forêt, il ne capte pas beaucoup mieux qu’avec son kit PENTA RACER / PANTA LOB de la FABRIQUE CIRCULAIRE, qui marche du tonnerre, sans être diversity

    (avant il avait 2 TBS TRIUMPH mais n’avait pas du tout ces résultats, à peine mieux que des IMMERSION RC SPIRONET)

  22. Pour ma part j’ai des skyzones v2 raceband avec le diversity. J’utilise des antennes immersionRC classique et une patch, mon emetteur est un foxeer TM600, ma cam une swift et le tout est filtré. Coté lunette de temps a autres de la buée mais pas vraiment genant (pour info la faceplate de FS s’adapte dessus), mon seul regret est sur la qualité du DVR car dans mes lunettes c’est beaucoup plus beau !

    Quand on fait un rapport qualité/prix hormis le fov (question de sensation) les skyzones sont loins devant les FS pour ceux qui n’ont pas déjà investi…

  23. Bonjour,
    juste une info pour les possesseurs de skyzone et dominator v3, j’ai une camera foxeer 16/9 qui malgré un capteur cmos est de loin la meilleure cam fpv que j’ai eue, et permet de vraiment voler en 16/9 ce qui , je trouve, est bien plus confortable qu’en 4/3 et donne une vision plus large.
    Cette caméra est un peu plus sensible aux vibrations mais un support amorti corrige ce défaut.
    Quant au débat skyzone/fatshark je suis pro skyzone concernant le tout options, sachant que j’ai des 3d et qu’il y a un menu osd permettant un reglage a l’écran des fréquences et que les derniers modeles sont raceband.De plus le niveau de la batterie des lunettes est affiché dans l’osd et a une alerte sonore de batterie faible.
    Fatshark sont très cher pour le produit proposé, je trouve aberrant qu’on doive changer les fréquences avec des switch par exemple;
    J’ai quand meme des dom v3 pour la prise hdmi pour utiliser un phantom 3.
    Quant au fov des dom hd, bien qu’impressionant c’est assez incomfortable et il est impossible d’avoir l’image nette dans sa totalité à moins d’avoir des yeux de caméléon.
    Pour moi l’idéal c’est des skyzone avec entrée hdmi….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.