Eachine Falcon 250, le test

40
19511

Mécanique et électronique, suite

DSC_0018Le Falcon 250 est un appareil livré RTF, Ready To Fly, c’est-à-dire prêt à décoller. Il est d’ailleurs livré dans une sacoche souple renforcée par une mousse rigide qui permet de transporter l’appareil mais aussi ses accessoires, chargeur de batterie y compris. Pas besoin de passer du temps dans les réglages, il suffit de charger la batterie, une Lipo 3S 11,1V de 1500 mAh, de placer 4 piles AA dans la radiocommande. Cette dernière est une Eachine i6 (en fait une FlySky i6), au look très classique, mais complète avec de nombreux interrupteurs et un écran monochrome. Elle est plutôt agréable à l’usage. Un interrupteur permet de passer du mode de vol stabilisé, à celui stabilisé qui permet de basculer en fin de course des joysticks pour réaliser tonneaux et loopings, et à celui sans stabilisation pour tirer le meilleur parti de l’appareil et se lancer dans des figures de voltige.

En vol

Le Falcon 250 est assez stable, et répond correctement. Ne vous attendez tout de même pas à des réglages à la hauteur de ceux d’un Vortex ou d’un Vendetta : l’appareil gigote en vol, un peu comme une vieille voiture américaine aux suspensions molles. DSC_0005Avec ses moteurs inclinés, il prend de la vitesse tout de suite – il faut contrer son mouvement sous peine de le voir partir un peu vite. Il est clairement plus stable en vol acro, c’est-à-dire… non stabilisé. Paradoxal ? Non, le paramétrage dans les modes stabilisés n’est pas optimisé, l’appareil a tendance à se battre pour rester à plat, ce qui occasionne des secousses parasites. A vrai dire, même en mode acro, vous n’échapperez pas à des séances de réglages, sans quoi les tonneaux seront beaucoup trop lents et la voltige difficile à pratiquer. Les moteurs tiltés donnent parfois des résultats bizarres dans des virages serrés.

Remarques…

Les réglages d’OpenPilot ne me convenaient pas, j’ai donc décidé de passer à CleanFlight. Autant le dire, ce n’est pas une procédure simple et rapide, principalement parce que toute tentative d’accès au contrôleur de vol implique de démonter la plaque supérieure. C’est un peu pénible. Vous pouvez suivre ce tutoriel pour vous en sortir sans trop souffrir… Au final, j’ai fini par retirer les cales des moteurs pour les laisser à plat, mais j’ai incliné la caméra à 45° environ – le comportement m’a paru plus sain en virage. DSC_0042Le bon point, c’est le principe de fixation de la caméra FPV, qui garantit des images exemptes de vibrations. Aucun souci non plus en plaçant une caméra RunCam2 sur le support à amortisseur. Même avec des hélices en sale état, ce support amortit bien les vibrations et préserve du Jello. Quid du passage en 4S ? Les moteurs sont prévus pour, les ESC aussi… mais 12A semblent un peu juste pour supporter des pics de consommation. Le Falcon 250 avec ses hélices bipales d’origine, des 5045, n’a pas souffert pendant les quelques vols pratiqués avec une Lipo 4S Graphene 1300 mAh en 65C, mais il est probable que la durée de vie des ESC soit comptée dans cette configuration. La portée de l’émetteur, malgré ses 200 mW, n’est pas formidable et le retour vidéo souffre de nombreux parasites. Il n’est pas passé au test du Power Meter d’ImmersionRC, ce sera fait dans quelques jours, et les résultats seront ajoutés au fichier regroupant toutes les mesures.

Une base à bidouiller

Le Falcon 250 est un appareil RTF, prêt à l’emploi pour les pilotes qui n’ont pas envie passer du temps à réaliser un montage eux-mêmes. Il faut dire que se lancer sans expérience a toutes les chances de se terminer par un découragement à moins de se faire aider par quelqu’un d’expérimenté. DSC_0040L’appareil est donc idéal pour se former au pilotage en immersion, et pour faire ses premiers pas en mode acro, sans stabilisation. Pour cela, l’engin de base convient parfaitement. Ses défauts apparaissent au fil des vols et de l’expérience que l’on acquiert. Les pieds de l’appareil ont, comme anticipé, sauté après quelques atterrissages un peu brutaux. On les remplace avantageusement par de simples mousses autocollantes pour meubles ! L’antenne coudée de l’émetteur vidéo est à remplacer rapidement par un modèle droit, soit peine de crashs à répétition parce qu’elle se prend dans les hélices. Les cales inclinées des moteurs finissent pas gêner plus qu’autre chose. Hop, on les enlève. OpenPilot fait place à CleanFlight, voire Betaflight pour des sensations bien plus agréables en vol !

Faut-il l’acheter ?

DSC_0009Vous l’aurez compris, ce racer RTF est un appareil correct, qui vole dès sa sortie de la boîte. Pour s’amuser en immersion, il ne manque qu’un récepteur 5,8 GHz et une paire de lunettes (ou un masque, ou un écran). Le tout pour un prix qui permet de se lancer sans crainte et sans devoir souscrire un emprunt. Il constitue aussi une invitation à la bidouille, soit pour le réparer, soit pour l’améliorer. Cela prolonge sa durée de vie, ce qui en fait un bon appareil pour débuter ! Il est vendu en France, donc taxes comprises, par StudioSport à 279 €. Une excellente affaire pour vous lancer dans le FPV racing (la course), le FPV en freestyle (la voltige) ou en freeride (les vols plaisir de préférence dans de beaux décors). Il est également proposé en version RTF avec des lunettes Dominator V3, en version ARF (sans radiocommande ni récepteur). Mais que les choses soient claires, pour ce prix, il ne faut pas attendre la qualité et les performances d’un appareil réalisé soi-même, d’un Vortex Pro ou d’un Vendetta…

Une vidéo

D’autres photos

DSC_0007

DSC_0013

DSC_0014

DSC_0016

DSC_0019

DSC_0024

DSC_0025

DSC_0027

DSC_0029

DSC_0031

DSC_0033

DSC_0034

DSC_0035

DSC_0041

DSC_0043

DSC_0050

DSC_0024 2

DSC_0021 2

DSC_0002

DSC_0019 2

40 COMMENTAIRES

  1. Justement, il me fait de l’oeil ce modele pour débuter…

    Quelques questions :
    – le chargeur livré peut il prendre des 4S comme le modele cité ?
    – “portée pas formidable de l’émetteur” (vTX) : cad à la louche ? Un changement d’antenne peut il améliorer cela un peu ? J’ai lu qu’un filtre en amont du vTX pouvait sensiblement améliorer les choses coté parasites…
    – si je comprends bien, même pour un novice, oublier OpenPilot est recommandé

  2. @ David :
    – non, il ne prend en charge (!) que les 3S
    – tu peux voir ce que ça donne dans la vidéo, il y a énormément de parasites, trop pour du 200 mW. Oui, le changement d’antenne et un filtre peuvent probablement jouer…
    – OpenPilot, de toutes manières, est à l’arrêt, il faut désormais se tourner vers LibrePilot ou Cleanflight/Baseflight

  3. Salut,
    Bin j ai achete le falcon en arf le micro usb est un galere ! Il m a fallu demonter la camera et en plus le cable micro appui sur qui la relu a la plaque! J ai voulu utiliser avec une at9 echec du debutant que je suis! sans compter l utilisation de librepilot ! Merci pour le tuto

  4. Hello à tous .
    J’ai pris ce modèle pour débuter ?
    Ma qualité d’image est nettement meilleur! J’ai très peu de parasite!
    Effectivement les tilts et les pieds carbones sont à enlever .

  5. 279€ avec une radio à 50€, ça reste intéressant pour débuter, mais cela revient cher si on doit changer les esc, les moteurs, et la carte de vol pour passer à du plus performant… à garder en l’état ou opter pour un ensemble plus pêchu en occaz sinon, on trouve des LUMENIER QAV210 bien équipé dans les 300€, pour celui qui veut faire de la compet ce serait quand même mieux, mais pour débuter le falcon est abordable, et encore plus de l’autre côté du continent, avec les délais et risques de douane à la clé

  6. Bonjour à tous,
    Je me dis que pour commencer ce peut être un pas mauvais produit.
    Question de noob : Est il simple de remplacer le vtx “200mV” par un 25mV ? Je pense à l’encombrement des remplaçants légaux.
    Merci par avance,

  7. Pierro: tu peux laisser le 200 pour le loisir, et comme je l’ai dis plus haut, cette config est bien SI tu ne TOUCHES A RIEN et que tu la revend ensuite en l’état, sinon il vau mieux se monter un vrai racer léger et puissant

    Mister Hubble: sur lbc tu en as dans ces prix (300 / 350€) casi neufs, il suffit de tapper QAV210 et tu négocie le tarif, si tu arrives à en chopper un bien équipé (XNOVA, COBRA, RS2205…) entre 300 et 350€ alors BINGO, ça vaut plus de 500€ en boutique avec le montage…..

  8. Merci beaucoup Fred pour ce test, je confirme que les pieds m’ont fait 3 vols (remplacés par de la mousse), idem pour l’antenne vtx coudée, remplacée pour un spironet courbe.
    Pour le reste, c’est que du plus !

    Fred évoque aussi le freeride possible dans de beaux paysages, je confirme, c’etait top dans ce type d’endroit ^_^ :

    https://www.youtube.com/watch?v=lFvFG6YENQM

  9. Je l’ai eu @188€ chez BG en rtf livré en 15j au final : )
    Je constate que je suis dans le même cas que Matt : je n’ai pas de parasitage du retour vidéo et une très bonne portée…
    Aucune comparaison avec ta vidéo où le parasitage me fait halluciner, Fred. Du coup , pour moi, c’est ton VTX qui devait être forcément “défectueux”.

  10. Openpilot est abandonné, dommage… ça fait un petit moment que j’étais passé sous cleanflight et betaflight pour certaines possibilités de réglages, mais je regrette vraiment beaucoup la clarté de l’interface d’openpilot. Le réglage des rates exprimés en degrés, c’est tout de même beaucoup plus parlant par exemple ! Je pense aussi à certaines facilités (l’étalonnage des ESC par exemple, points bas et haut), et l’assistant de création de modèles. Si j’avais du configurer mon premier quad avec cleanflight, je pense que mes débuts auraient été nettement plus laborieux. Ceci dit, je pense que dans le cadre d’un quad pour débuter, le logiciel fait toujours très bien le taf, pas forcément besoin de passer tout de suite sur autre chose.

    Bref, vraiment dommage que le soft n’ait pas évolué pour se mettre à la page, avec du airmode ou ce genre de bidouilles.

  11. Interessant cet essais , mais , Grrrrrr , mais pourquoi je n’ais plus les photos qui s’affichent moi dans les news et dans les essais ! Ya qu’à moi que ça fait ça ou bien ?

  12. sur base d’experience avec d’autres emetteurs video de eachine (600 mV), il faut peut-être essayer d’autres fréquences ? Chez moi cela varie de “rien” à 3 m. à super-bien à 100m le même jour, le même lieu; mais avec des fréquences différentes. Il faut parfois faire plusieurs essais.
    Si qqu’un peut le faire , j’aimerai connaître la puissance mesurée à l’émission. J’ai l’impression que les chiffres annoncés par eachine sont surfaits!

  13. @fred merci ! 😉 p’tite question, il y a une différence de comportement entre librepilot et cleanflight selon vous ?

  14. Bonjour
    Pour mon premier quadricoptere jai commander le falcon 250 et je voulais savoir si il était possible de changer la CC3D par une NAZE32

  15. Salut Fred,

    Sauf erreur de ma part, l’émetteur FT200 n’est pas raceband, il ne possède que 32 canaux.
    Tu confirmes ?
    Cela mérite peut-être correction.

    A+

    Charles

  16. @ Charles C : J’ai beaucoup ronchonné à te lire et à aller vérifier que tu avais raison en me disant que zut, je n’aime tout de même pas être pris en défaut 🙂 🙂
    Et puis j’ai trouvé pourquoi je me suis planté. J’ai testé à peu près en même temps le Eachine Falcon 180 (test publié demain mardi). Il est équipé d’un FT200 lui aussi, mais lui est bien 40 canaux, 5 bandes dont le Raceband. Du coup j’ai mis les deux dans le même panier. Erreur ! Merci de m’avoir mis le nez dans le truc, sinon je ne m’en serais pas rendu compte : le FT200 du Falcon 250 est bien un 32 canaux, celui du Falcon 180 est un FT200 “V2”, 40 canaux.

    La photo du FT200
    La photo du FT200 V2

  17. Pas de problème Fred !
    Super réactivité et super article sinon 🙂
    A bientot pour de nouveaux articles j’espère.
    A+

  18. “Un interrupteur permet de passer du mode de vol stabilisé, à celui stabilisé qui permet de basculer en fin de course des joysticks pour réaliser tonneaux et loopings, et à celui sans stabilisation pour tirer le meilleur parti de l’appareil et se lancer dans des figures de voltige.”
    Je crois que tu t’es trompé ou alors je n’ai pas compris : tu dis que “un interrupteur permet de passer du mode stabilisé, celui stabilisé” donc il y n’y aurait que 2 modes le stabilisé et le sans stabilisation ou ce n’est qu’une simple erreur de frappe ? Ou sinon je n’ai pas compris

    Sinon j’ai vraiment envie d’essayer le FPV Racing mais j’hésite entre deux drones que tu as testé le Eachine Racer 250 pour son bas prix incroyable et le Eachine Falcon 250 qui a d’après ce que j’ai lu un meilleur qualité/prix que le Racer. Sachant que je n’ai piloté qu’un udi/rc UFO mais que j’ai vite laché car le réglages des trims n’était pas mémorisables (un enfer !) puis j’ai opté pour le Rolling Spider de Parrot après avoir été traumatisé par les trims… Je me tourne maintenant vers le FPV Racing et d’ailleurs au passage je trouve bluffantes la vidéo de @even. Magnifique !
    Une fois désisté, quel est la meilleur plateforme de vente ?
    Banggood ? Le site Chinois à bas-prix qui j’imagine n’à pas de S.A.V ou un très mauvais.
    Ou alors StudioSport ?

  19. @ Lazlo : Je me suis mal exprimé pour les modes de vol. Avec Cleanflight, tu as 3 modes :
    – le mode Angle : stabilisé, et tu ne peux pas aller au-delà d’un certain angle, donc faire basculer ton multi.
    – le mode Horizon : stabilisé aussi, mais si tu pousses les joysticks à fond, tu pars en tonneau ou en looping. C’est le mode Angle avec la possibilité de faire des figures de voltige simplifiées.
    – le mode Acro : dans Cleanflight, c’est quand tu n’es ni en Angle ni en Horizon. Dans ce cas, pas de stabilisation, tu dois gérer toi-même l’inclinaison de ton multi. C’est le mode qui te permet de tirer le maximum de ta machine.

    Pour le choix de la boutique, je conseille en général de privilégier la France pour les grosses commandes. Et la Chine pour les petites pièces ou pour ce qui évidemment n’est pas dispo en France.

  20. @Fred
    Merci pour ta réponse plutôt rapide.
    Aujourd’hui je vais à Drôle de drone, l’expo à la Cité des Sciences.
    Tu y seras ?

  21. Hello les amis

    Pour ce qui veulent voir le Eachine Falcon en action, voici en lien ou j’évolue avec le mien.
    Même en 3S, je le trouve terriblement efficace. Sans compter qu’il terriblement solide.
    Un excellent rapport qualité/prix surtout si vous l’achetez chez BG.
    http://youtu.be/eG9YUEdG3ME

    Bon vol à tous et à bientôt dans les airs…

  22. Bonjour je viens vers vous car j’envisage d’offrir un drone à mon frère de 20 ans pour Noël. Au départ j’étais intéressé par le bebop 2 avec skycontroller et masque pour 600 € mais ça fais un sacré budget cadeau. Je voulais savoir si concrètement on peut voler avec ce type de drone qd on est un parfait débutant ? Mon frère est en bts robotique donc je pense qu’il pourra réparer ou customiser l’engin… Dans un magasin de modélisme on m’a certifié que les racers sont réservés aux initiés et que le bebop2 est un jouet… j’avoue être perplexe… merci pour vos suggestions. ..

  23. @ david : Ton revendeur n’a pas totalement tort. Le Bebop 2 est facile à faire voler en comparaison avec un racer. Cela dit, il suffit de persévérance pour y arriver, surtout si ses talents de bricoleur lui permettent de réparer en cas de casse.
    Mais je pense que la question se pose différemment : quel est l’usage qu’il veut en faire ? Si c’est pour réaliser des prises de vues sympas, piloter sans passer un temps fou à apprendre, le Bebop 2 est indiqué. Si c’est pour le plaisir de voler vite et de passer rapidement aux vols en immersion (attention, il faut prévoir le budget récepteur vidéo et surtout dispositif de visionnage comme des lunettes ou un masque), sans envie de belles prises de vues stabilisées, alors c’est un racer de type Eachine Falcon 250.
    Pour faire simple, il veut une Mégane à boite automatique ou une Jeep US avec un levier de vitesses non huilé ? 🙂

  24. Honnêtement j’en ai aucune idée on a vu une offre du bebop2 avec tout comme j’ai dis précédemment et là en fouinant un peu je tombe sur le falcon qui est plus exigeant niveau pilotage mais aussi plus fun (surtout pour un mec de 20 ans) et moins cher… je ne veux pas le questionner sinon il va se douter… du coup je vais voir. Dans tout les cas il sera ravi et sinon je le garderai pour moi 😉

  25. Bonjour Fred,

    Il est prévu de faire un test de la version pro de ce falcon ?

    Je galère avec avec la sp racing F3 et betaflight

    Merci d’avance pour ton retour

  26. Bonjour Fred,

    Penses tu faire un test de la version pro de ce falcon pour faire un comparatif avec le classique et donc voir si il vaut le coup !

    Car on peut douter en voyant les différents Tests entre le 180 et le 250 par exemple c’est la nuit et le jour en terme de qualité chez eachine …

    Merci d’avance !

  27. Bonsoir, étant débutant drone, plutôt que d’enlever le tilt des moteurs, pourquoi ne pas le compenser sous cleanflight ou LibrePilot et ensuite une fois à l’aise avec le drone, remettre l’ancienne conf ?

    Avez vous des tuto plutôt LibrePilot? Thanks

  28. Les ESC sont des 12A et la version PRO des 20A ? La version PRO est-elle une custo de banggood ou bien une vrai référence constructeur ? Falcon 250PRO (Product ID 1069132) versus Falcon 250 (Product ID 1026335) Merci d’avance car en cours de réflexion pour achat Falcon

  29. Yep, 😉
    D’après vos expériences pour débuter je dois acheter plutôt le Eachine Racer 250 ou Eachine Falcon 250 ?!

    merci pour vos réponses

  30. Bonjour Fred ! J’ai acheté le drone en arf , et je l’ai équipé d’un récepteur dsm2 redcon cm621(ma radio est une turnigy 9x avec module orange rx) .Je décolle ,m’éloigne de 35/45 m , puis le drone se coupe ,et tombe comme un gros caillou .Résultat: antenne fpv cassée mais fonctionnelle. J’ai constaté que le problème venait de la portée radio (test avec gazs (sans hélices) je m’éloigne avec le drone , et les moteurs se coupent , je me rapproche , le bind se refait .
    Aurait- tu un bon récepteur dsm2 à me conseiller (chez banggood) ?
    Je pensais au redcon cm703 … Bon choix ?
    Merci d’avance pour ton aide
    Romain .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.