Amimon Connex ProSight

37
3430

amimon-prosight-OK-05Connex ProSight (son ancien nom de code était Connex Vision) vient d’être annoncé officiellement par son concepteur Amimon. Il est présenté comme la solution dont tous les pilotes de FPV racing rêvaient : un outil de transmission de la vidéo en HD, en temps réel, et à plusieurs simultanément. De quoi chambouler les courses de FPV racing et, plus généralement, les vols avec des machines qui requièrent des réactions rapide en immersion.

Comment ça marche ?

La solution d’Amimon est basée sur leurs précédents produits, le Connex et le Connex Mini : ce sont des émissions vidéo numériques qui utilisent la bande des 5 GHz. Cette technologie permet de s’affranchir des limitations des émissions dites analogiques entre 5,6 et 5,9 GHz : plus de puissance, une meilleure occupation des canaux, une image HD, pas de parasites.amimon-prosight-ok-04Amimon promet aussi une portée de 300 à 1000 mètres, une latence minimale, et une configuration possible sans fil en Bluetooth (via iOS et Android). Pour cela, le constructeur propose un kit complet comprenant une caméra, un émetteur et un récepteur. Notons que le terme « HD » est à prendre avec des pincettes. Il s’agit de haute définition… par rapport aux solutions 5,8 GHz existantes. Dans la nomenclature des résolutions, il s’agit de « HD Ready », soit 1280 x 720 pixels. Par opposition à la HD, dite « Full HD », qui offre 1920 x 1080 pixels. Une « petite » HD, donc. Mais elle représente un énorme pas en avant : une image temps réel en 1280 x 720 pixels sans parasite, visionnée dans cette résolution (la précision est importante), est tout simplement formidable ! L’écart entre chaque fréquence est de 40 MHz, et Amimon assure que plus de 20 pilotes pourront voler simultanément (27, pour être précis)… Si c’est vrai, le FPV racing va changer de dimension !

Quid de la latence ?

Amimon promet un maximum de 26 millisecondes entre la caméra et le récepteur HDMI. Peut-on se fier aux Connex et Connex Mini pour évaluer la latence et la qualité de la réception ? Oui, mais en partie seulement. La différence majeure entre les deux précédents produits et le ProSight, c’est qu’il repose sur une caméra dédiée. amimon-prosight-OK-03Or nos essais avec des Connex et Connex mini ont montré des latences très variables selon les caméras utilisées : réduites avec un GH4 de Panasonic, élevées avec une caméra Gopro 3+. On peut raisonnablement espérer qu’Amimon ait travaillé à réduire la latence entre la caméra et l’émetteur vidéo, en optimisant la connectique et son électronique, les câbles de liaison… Les promesses d’Amimon seront-elles tenues ? Il va falloir attendre d’essayer le Connex ProSight pour le savoir. Car sur les précédents produits Connex, la perte de connexion en raison d’obstacles ou d’une distance trop grande engendre des arrêts sur image. Or quand on pilote en immersion, on préfère subir de la « neige » qui permet tant bien que mal de distinguer des formes, que des « freezes » qui bloquent totalement la vision.

Les caractéristiques

amimon-prosight-OK-02La caméra est un modèle CMOS qui filme en 1280 x 720 pixels à 30 images par seconde, dotée d’une lentille de 2,8 mm pour un FOV de 105°. Elle mesure 2,8 x 2 x 2,7 cm pour un poids de 13 grammes, avec une alimentation en 5V (fournie par l’émetteur). Son firmware peut être mis à jour via l’émetteur. L’émetteur, justement, mesure 7 x 3,65 x 0,72 cm pour un poids de 32 grammes, avec une alimentation de 8 à 16V (2S à 4S). Il est doté de 2 connecteurs d’antennes MMCX et d’un port microUSB pour les mises à jour. Il sera configurable via une application sur smartphone en Bluetooth. Le récepteur au sol mesure 7,5 x 11,5 x 1,7 cm pour un poids de 134 grammes, avec une alimentation de 8 à 26V (2S à 6S). Lui est doté de 5 antennes au format SMA. amimon-prosight-OK-01Les réglages passent par une application smartphone iOS et Android, en Bluetooth. La sortie vidéo est de type HDMI en 720p/60 fps. Il n’est pas encore certain qu’il propose une sortie analogique pour les lunettes et écran classiques dépourvus de HDMI. Un accessoire optionnel permettra d’enregistrer la vidéo à bord, avec une capacité de 2 heures, alimenté par l’émetteur. Il sera pilotable depuis un bouton physique, via l’OSD du récepteur et via une radiocommande (en PWM).

Quand ? Combien ?

Les précommandes seront ouvertes le 1er juin 2016, avec des livraisons qui devraient débuter en juillet. Les prix ? Le kit complet (caméra, émetteur, récepteur et câbles) sera proposé à 629 €. L’émetteur seul vaudra 219 €, la caméra seule 189 € et le récepteur seul 329 €. Le module d’enregistrement optionnel est positionné à 199 €. C’est cher ? Oui ! Mais si les promesses d’Amimon sont tenues (résolution, portée, usage à plusieurs), la pilule passera plus facilement. Il faudra en tous cas trouver des astuces pour bien protéger la caméra et l’émetteur à bord des racers… Le Connex ProSight d’Amimon sera disponible chez StudioSport, ici.

 

37 COMMENTAIRES

  1. Et bien c’est très prometteur ^^
    Maintenant A ce prix là il est claire que je ne ferais pas le bêta testeur … Mais je vais surveiller ça de très prêt. N’empèche à ce prix là ils auraient tout de même pu inclure le DVR dans le Vrx je trouve, parce que en option ça commence à faire une sacrée somme (surtout qu’il n’y a pas les lunettes :-/ )

    Sinon pourquoi y a-t-il autant d’antenne sur le Vrx (5 !!!) ? Il faut plusieurs émissions/réceptions simultanées pour avoir la totalité du flux HD ? Cela semble cohérent avec ce qui est dit sur le Vtx “Il est doté de connecteurs d’antenne MMCX” (noté le S à connecteurs).

  2. Passionnant tout ça, effectivement c’est très prometteur. Une course à 20 ça doit être complétement dingue !
    Mais le prix annoncé ne me paraît pas compatible avec le FPV racing où, hélas, on casse beaucoup. Il faut espérer que ça baisse dans les prochaines année…

  3. @ Barry : Oups, j’ai corrigé l’absence du nombre d’antennes de l’émetteur, merci 🙂 Plus ajouté le prix du DVR en option.

  4. @ TicaMoi & vinch77 : Le souci avec ce type de produit, c’est qu’il va y avoir ceux qui peuvent se l’offrir, et les autres. S’il répond au cahier des charges, ça introduira une différence majeure entre les pilotes équipés 5.8 et ceux en 5. Mais comme d’hab’, c’est le premier, les prix vont naturellement baisser avec l’arrivée de concurrents.

  5. Plutôt pas mal en termes d’encombrement, ca rentre sur un racer sans souci. Reste à voir la fiabilité de la liaison et si les prix vont baisser au fur et a mesure.

  6. Pas mal du tout, par contre le prix….. Voilà quoi !
    On va attendre un peu, et continuer avec notre résolution pourrave. De toute façon les parasites, et micro coupures ça met un peu de piment et d’adrénaline lors des courses. 🙂

  7. Ce genre de techno doit évoluer très vite et donc les prix vont baisser rapidement j’imagine ? Alors ouais la première génération va coûter cher mais je pense que d’ici un an ce sera déjà plus abordable, surtout dès que les chinois commenceront à tout pomper ! ^^

    Le problème je trouve étant le prix des composants seuls, ça pourrait valoir le coup d’acheter le récepteur à plusieurs et que chacun achète sa caméra et son émetteur, mais le prix pique quand même :/

  8. à part ça j’ai une question (idiote?)… le phantom 3 délivre une image splendide… en 2.4G

    ce système n’est pas adaptable, applicable au FPV?

  9. Je comprends pas le passage sur les fréquences utilisées et le fait de “s’affranchir des limitations des émissions dites analogiques”. Si on a le droit d’utiliser entre 5725 et 5875 en France et qu’on espace les pilotes de 40MHz : ça fait plus que 3 ou 4 pilotes.
    Que le signal émis soit analogique ou numérique ça change quoi ?

  10. @ Manu : En numérique, il n’y a plus cette limitation entre 5,6 et 5,9 GHz – il s’agit de 5 GHz (je n’ai pas les bornes exactes) comme l’utilisent déjà certains appareils wifi, et pas de 5,8 GHz. Le numérique permet par ailleurs de tester si une fréquence est libre et de la catégoriser avant de s’y installer.

  11. Ils doivent avoir une largeur de bande très faible pour concentrer toute la puissance dessus et ainsi maximiser la porter.

  12. @ pinguin : Oui, probablement ! Il faudra aussi que j’en trouve en prêt puisque le test individuel donnera de premières indications, mais l’épreuve du feu, ce sera d’en utiliser plusieurs simultanément…

  13. Moi j’aimerais bien voir ce que ça donne une fois câblé et avec les antennes en émission, sur un quad 250 pour se rendre réellement compte de ce que ça donne.

  14. la différence de latence entre la GoPro et la GH4 de Panasonic, est dû au caméra elle même, elles intègres des traitements purement numérique (caméra numérique à la base) et propose une sortie analogique, qui elle, possède une latence, dû à la conversion numérique => analogique.
    Ce n’est pas le boitier branché derrière qui génère une latence différente suivant la caméra, le boitier possède une latence qui se rajoute à celle de la caméra.

    Le câbles non plus de sont pas la source de latence… éventuellement ils peuvent être à l’origine de parasites sur la vidéo dans le cas de signaux analogiques (d’où l’utilisation de câbles blindés avec une impédance de 75 Ohm sur nos installation vidéo à la maison, dû moins ceux qui sont encore équipé en analogique… vue que tout se fait en HDMI de nos jours)

    Pour l’émission à 5Ghz, en fait c’est celle accordé au Wifi 5ghz… et recoupe, en partie, la bande autorisé en analogique que l’on utilise en FPV…
    Fréquence Wifi 5Ghz : (source https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_canaux_Wi-Fi)
    en Europe = 19 canaux numérotés :
    – 36 à 64 (fréquences centrales de 5,180 à 5,320 GHz) = 8 canaux
    – et 100 à 140, modulo 4 (fréquences centrales de 5,500 à 5,700 GHz) = 11 canaux
    aux Etats Unis, 6 canaux supplémentaire sont disponible au delà des 5,7 Ghz

    Les canaux sont donc espacé de 20Mhz et ne se superposent pas (comme sur la bande Wifi en 2,4Ghz)

    L’ACERP a régulé pour l’utilisation des réseaux locaux radioélectriques (WAS/RLAN) (d’après des directives Européenne, donc çà doit être à peut prêt identique partout en Europe) :
    la bande de fréquences 5150-5350 MHz est limité à l’intérieur avec 200 mW maximum
    et la bande de fréquences 5470-5725 MHz est utilisable à l’intérieur et l’extérieur avec 1 W maximum

    Le site de GetFPV parle de 27 canaux… donc ils ont peut être recoupé les fréquences différemment à la norme Wifi…
    En tout cas, il faudra voir si ce genre de produit sera agrée en France/Europe pour être utilisé (les normes sont différente avec les USA), et en suite l’utilisation de ce produit avec des copains volant en analogique, risque de poser quelques soucis… vue que certaines fréquences se recoupent, sans parler de ceux volant sur leur terrain autour de leur maison, s’ils sont équipé en wifi dual Band (2,4Ghz et 5Ghz).

    Autre chose, quid de la “norme” utilisé ? est-ce qu’ils ont déposé un brevet, que eux seul pourront utiliser ? donc non compatible avec d’autre produits (et encore moins avec des copies Chinoise qui seront donc des produits pirates interdit d’importation, s’ils arrivent a reproduire => traitement numérique avec codage et compression sans doute développé en interne)… contrairement au système analogique où les normes sont publiques, et que les compatibilités ne sont que de l’ordre des découpages des fréquences spécifique à certains fabricants (impossible à breveter)…

  15. 189€ la caméra seule !!!!!! Je veux bien que l’émetteur et le récepteur coutent cher.. mais là une caméra a ce prix…. j’aimerais savoir se qu’elle a de plus par rapport à une caméra FPV… sortie numérique ? donc peu courante actuellement… c’est le seul truc qui peut justifier ce prix… et encore…

  16. A quoi vont ressembler les antennes à monter sur l’émetteur ? Si en plus il en faut 2, cela risque d’être encombrant et lourd au final…

  17. Ahah déjà qu’on avait pas l’air folichon avec les masques quanum & cie…Mais alors là, avec le récepteur à 5 antennes…pfiou 😉
    Clairement trop cher (même si c’est une “révolution” à confirmer) et portée de “seulement” 300m, c’est très très limite.
    D’ailleurs Fred, je n’ai pas vu 300 à 1000m, mais 1000ft = 300m dans les articles anglais. Donc portée maximale (LOS = 300m) sans obstacles.

  18. j’ai rien dit pour la portée, c’est l’article qui avait fuité avant l’heure qui n’était pas complet 🙂 c’est donc bien de 300 à 1000m selon les conditions.

  19. @ David31 : Note que je n’ai pas dit que le boîtier ajoutait une latence 🙂 mais que la latence constatée avec un Connex Mini est différente selon qu’il est utilisé avec un GH4 ou une GoPro (et un Yi et un D5000, pour les appareils que j’ai essayés).

    En revanche, la longueur et la qualité du câble HDMI influencent la latence, j’ai pu le constater à plusieurs reprises. Je suppose qu’il y a un checksum et un renvoi des données quand elles ne sont pas ok, avant d’être décrétées “mauvais paquet”. Résultat, la liaison filaire HDMI a son influence sur la chaine complète.

    L’espacement des canaux est de 40 MHz selon Amimon. Ce qui ne permet en théorie pas d’avoir 27 canaux, ni même 19, mais 9 (ce qui n’est pas si mal par rapport au 5,8 GHz, mais loin des 27). Reste à voir comment va opérer la magie d’Amimon pour en avoir plus 😉

    Ils ont un produit FCC et un produit CE, la différences n’étant pour l’instant pas indiquées.

    Pour le codage, je ne crois pas que les trames du Connex / Connex Mini aient été décryptées (à vérifier), ce qui rendrait le produit “propriétaire”…

  20. @ popof : Je ne sais pas comment seront celles du Connex ProSight, mais les photos montrent celles du Connex original. Chaque antenne est une plaque fine de 5×1 cm (de tête, je ne l’ai plus pour mesurer) et d’un poids négligeable, quelques grammes à peine. Il faudra compter sur 2 connecteurs plastique en sus, mais je suppose que le tout sera sous les 10 grammes.

  21. la vidéo du FPV RED est faite avec un émetteur 900Mhz (interdit en France) qui a une bien meilleure porté que le 5,8Ghz
    Maintenant faut voir la largeur de bande utilisé et le comportement quand d’autres émettent juste à côté, ou s’il y a des perturbations… Mais çà semble pas mal du tout

  22. @Ouhlaha : Intéressante, cette montée en charge des solutions HD temps réel ! Celle de FPV Red n’est pas encore prévue pour le FPV racing, mais ils indiquent que ce sera le cas par la suite en tombant sous les 50ms de latence…

  23. Bon, la présentation des antennes est, euh, imposante sur cette photo publiée par fpvracingdrones sur Instagram… Il est probable qu’il soit important de les éloigner des autres composants qui parasitent et probablement du carbone qui fait écran.

  24. Bonjour a tous !!!!

    Tout comme vous j attendais avec curiosité l annonce de ce produit. Suis agréablement surpris même si le prix le rend innacessible pour moi.

    En revanche suis ravi que quelqu’un ce soit enfin lancé dans la bataille. D autres offres vont apparaitre et tout ceci ne sera que bénéfique pour notre loisir. Même constat du cote des masques fini l offre presque unique … Plusieurs marques commence a vouloir leur place ^^ … Du coup ça innove de partout avec des prix toujours plus compétitifs les uns que les autres. J adore ça.

    Ma question me direz vous ? Rien a voir en fait ^^

    Dans le descriptif on parle de 26 ms de latence. C est bien ou pas ? De combien est en moyenne un système en 5.8 ?

    De même je suppose que l écran/casque/lunettes/TV/homecinema aura aussi sa part de latence ? Il faudra donc aussi soigner cette partie.

    Mike

  25. 5 antennes pour le diversity, en 5Ghz les ondes sont centimetriques, une antenne éloignées de qques centimètres peut capter quand une autre sera aura un problème de masquage (réflexion d’onde en opposition de phase par exemple).
    Plus de 9 utilisateurs simultanés car il y aura sans doute multiplexage temporel des signaux (changement de canaux rapide selon un ordre pseudo aléatoire).
    Les puces optiques de caméra sont quasiment toutes numérique de nos jours et sont peu chères (en tout cas pas 189€).

  26. “On peut raisonnablement espérer qu’Amimon ait travaillé à réduire la latence entre la caméra et l’émetteur vidéo, en optimisant la connectique et son électronique, les câbles de liaison… ”

    Attention c’est l’appareil utilisé qui à une génère une partie de la latence, typiquement un 5dMk3 à un décalage de 3 à 4img/sec ça fait déjà ~15ms de latence à ajouter (traitements et compagnie).

    Donc faudrait tester chaque camera pour voir la quelle prend le plus et le moins de temps à envoyer les images.

    C’est relativement simple on branche la cam à un écran, et on fait tomber un objet dans le champ, on film l’ensemble avec une autre caméra, et on compte le décalage entre l’affichage à l’écran et l’impact de l’objet.

    Si tout le monde testait son matos, ça pourrait faire un bon comparatif et on pourrait gagner quelques ms 😀

  27. @ edw : Dans le cas de ProSight de Connex, la caméra est figée, c’est celle d’Amimon. Pas besoin de faire des mesures avec d’autres boitiers, ils ne sont pas compatibles…
    Pour mesurer la latence, je filme généralement un chronomètre dans les vidéos de mes tests, ce qui facilite le chiffrage.

  28. A voir le nombre de réponses sur ce sujet on comprend tt de suite l’attente et l’engouement dun tel produit qui s’il est vraiment au point pour le fpv redonnera a ce dernier une nouvelle dimension … que dis je … une nouvelle aires pour la discipline comme l’avais fait déjà le CD a la place du vinyle ou la TNT pour la Tv analogique.
    Reste a parier maintenant sur les réel performances de ce produit , sa démocratisation et de son accessibilité en terme de prix … l’avenir nous le dira 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.