Aer Lingus et le drone à 2300 m

26
2977

airlingus1Les incidents déclarés par des pilotes d’avions de ligne se suivent et se ressemblent. Le dernier en date est le témoignage d’un pilote d’un Airbus A320 de la compagnie irlandaise Aer Lingus. Il s’agissait d’un vol en provenance de Dublin, à l’approche de Roissy.

A 2300 mètres !

Le « near-miss » a eu lieu, selon ce pilote, au-dessus du Vexin, donc à une cinquantaine de kilomètres de Roissy, à une altitude de 6000 pieds, soit 2300 mètres. Selon Flightradar24, la vitesse à ce moment est d’environ 260 nœuds, soit 480 km/h. Le pilote a précisé que le drone était passé à environ 150 mètres de son appareil, sous l’aile droite. Toutes les hypothèses sont permises, depuis l’incident technique jusqu’à une volonté de nuire, en passant par une erreur d’interprétation du pilote, d’autant qu’on ne sait pas à quel type d’appareil l’Airbus a été confronté…

Edit : pour répondre à la cinquantaine de mails un peu nerveux au sujet de la hauteur de vol, semble-t-il suite à un article de Génération NT : la fiche technique du Phantom 4 indique que l’appareil peut atteindre 6000 mètres, c’est vrai. Mais il s’agit de l’altitude maximale à laquelle le constructeur garantit que les capteurs fonctionnent. Elle n’indique absolument pas la hauteur que peut atteindre le Phantom 4 en partant du sol. Il est à noter que le Phantom 4 bride la hauteur de vol à 120 mètres par défaut, avec possibilité de la pousser jusqu’à 500 mètres. Pour aller plus haut, c’est possible, mais il faut leurrer le GPS. Dans ces conditions, à 2300 mètres, tout se complique singulièrement.

airlingus2

26 COMMENTAIRES

  1. Des drones à 2300m d’altitude ? J’ai peur que tout cela ne soit qu’un complot pour que l’état puisse enfin faire passer ses lois à l’instar de la belgique…

  2. Mouais…. Il fut un temps ou les avions croisaient des ovni. Aujourd’hui c’est remplacé par les drones, c’est plus tendance.

  3. #lebiscuit : j’ai déjà dit cela il y a des lustres, et si l’on remonte 3000 ans en arrière on appelait cela des chariots de feu … 🙁

    Pour ce qui est de l’altitude faut pas oublier qu’il faut aussi redescendre … Mais dans le cas d’un Fly_Away cela pourrait rester probable.

  4. Le phantom 4 viens de sortir non? De nouveau fly aways dans les tuyaux!

    J’aime bien mon bon gros troll bien gras anti dji.

  5. C’est bizarre tous ces incidents avec des “drones” depuis 15 jours. Ah mais oui, c’est le printemps, les drones migrateurs reviennent!…

  6. Cessez de rire.. Heureusement que nos pilotes d’avion ont une vue perçante: à 500 km heure, détecter le drone, débrancher l’automatisme, reprendre en manuel pour éviter l’obstacle, virer à droite et sauver les passagers!! Malheureusement nos médias ne nous ont pas dit si on avait cassé de la vaisselle??! (Fred, tu pourrais nous renseigner??) Je voudrais vous y voir..

  7. @Valanoss, c’est marrant ce que tu dis, j’en parlais avec un pote qui n’est pas du tout dans les drones et il m’a dit la même chose…
    Tous ces incidents c’est la même équipe…???

    Oo…

  8. Encore du blabla pour pas grand chose ! et d’où sort cette photo avec le Phamtom ?
    On a jamais et on en aura peur être jamais de preuve si ce n’est des lois à la noix. je ne dis pas qu’il ne faut pas de loi mais rien ne sert de les rendre ultra répressive en stimulant les esprit des non initiés (qui crois tout ce que l’on présente comme tel)

  9. phénomène de mirage ?………ou une poignée de personnes qui cherches à nuire….pour xxxxx raisons ?
    fly aways non : les utilisateurs le feraient savoir !?

  10. Je l’aime bien ce Mr Goodwill de l’article donné plus haut par Goebish !
    Il ne se laisse pas influencer par la psychose diffusée par les médias.
    J’espère que nos politiques seront aussi clairvoyant..

  11. D’accord avec Duvid le ton de l’article est tout à fait différent de ce qu’on trouve dans la presse en France.
    Au moins il pose des questions, pas mono-maniaque…
    Si c’est un ballon, ça pourrait se dégonfler 😉

  12. Oui, il faudrait une licence pour tous les possesseurs de sacs en plastique…
    En Belgique le port de sacs sera bientôt soumis à licence payante !

  13. Bientôt nous allons lire comme titre: La station Internationale et le drone à 400km, collision éviter de justesse!
    Pour la photo de l’avion et du drone, c’est le co-pilote qui à aperçu le drone, il a sauté en parachute pour pouvoir prendre enfin une preuve que les drones nous envahissent! On se croit dans les années 50 avec les ovnis…

  14. Est ce qu’un pilote peut réellement voir une machine d’un mètre d’envergure en volant a 480km/h et estimer en plus que l’objet est passé à 150m sous l’aile droite ? J’ai piloté des petits avions de tourisme, j’avais déjà du mal a trouver l’appareil en numéro 1 devant moi … Un pilote de ligne pourrait nous répondre ? @Porco777 ?

  15. @ Fred : Leurrer le GPS du phantom pour monter au dessus de 500m d’altitude ? Je ne crois pas que ce soit possible… Quand le GPS ne fonctionne pas, le phantom se bride automatiquement à 120m d’altitude.

  16. Faut arrêter avec la théorie du complot les gars…
    Oui un pilote peut voir un “ovni” à 260 kt (et même plus, un pilote de chasse voit les oiseaux et autres choses pouvant lui arriver dessus à 450 kt (du vécu), on en avait déjà parlé dans le post sur l’A320 d’AirFrance).
    La déconnexion du PA se fait en moins d’une seconde (un bouton sur le manche à presser, ou une manœuvre sur la manche assez conséquente qui déconnectera le PA de manière automatique).
    On ne sait pas encore ce qui s’est passé exactement, mais ça fait 3 pilotes de 2 compagnies différentes qui ont rapporté avoir croisé des drones, et qui ont déposés officiellement une sorte de “plainte aéro” appelée “ASR”, plainte qui sera analysée et qui génèrera une enquête de Gendarmerie. Bref, aucun intérêt pour des pilotes de raconter n’importe quoi (sauf si ils ne tiennent pas à leur emploi !)

  17. Il ne s’agit pas nécessairement de complot, mais d’incertitude.

    La question est de différencier entre percevoir, voir, analyser, reconnaître.
    Un pilote percoit quelque chose.
    Il croit reconnaître.
    Dans certains cas, il est sûr, sans que cela soit nécessairement vrai.

    Il s’agit de témoignages, certains à grande vitesse et nonobstant l’éducation du pilote, prendre un ovni pour un oiseau, un drone pour un ‘vampire’, une mouche pour un ‘hostile’ est d’autant plus possible, que le temps est bref et que rien – dans l’espace – ne garantit l’échelle de mesure.

    Il y aura donc des vrais incidents, mais aussi des gens qui prendont des sacs poubelles (c’est gonflé) pour des ballons strato, ou des drones… 😉
    Malheureusement, la seule certitude existe quand il y a collision (et/ou traces de). Quelque soit mon desiderata de vérité (révélée), je préfererai que l’on continue de phantasmer 😉

    Note : ce n’est pas parce qu’un pilote voit (ou croit voir) quelque chose que cela est vrai.
    Cela ne met pas en cause sa bonne foi (aucun intérêt de raconter n’importe quoi), mais cela n’assure pas pour autant que ce qui est perçu soit la réalité.

    Le plus facile pour se convaincre qu’une ‘vision’ n’est pas fiable totalement est de se voir relater la même chose (un accident, par exemple) par différents témoins. On a donc – au moins plusieurs réalités possibles, certaines s’avérant impossibles après analyse.
    Mais tous les témoignages étaient de bonne foi.

  18. bonjour

    ya pas que le dj phantom comme drone sur youtube ya plein de vidéo de 2000 a 8000 m quand a l évitement d un drone avec airbus c est difficile a croire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.